Freelances : Gagnez de nouveaux clients grâce au offline marketing

Les freelances ont souvent du mal à trouver des missions. C’est cette difficulté qui les décourage de travailler en indépendant à long terme. Le personal branding est une démarche qui peut permettre d’améliorer votre image, votre réputation et favorise l’acquisition de nouveaux clients. Dans cet article nous verrons comment vous pouvez promouvoir votre activité de freelance, avec le offline marketing. 

Cet article est la troisième et dernière étape de notre série sur le Personal Branding. La première étape était la création d’un site web personnel. Celui-ci permet de montrer son travail et faciliter la prise de contact avec des nouveaux clients. La deuxième étape  concernait l’intérêt du blogging. Cette dernière partie est moins technique. Il s’agit de l’offline marketing, a contrario de tout ce qui est en ligne.

Le offline marketing

La carte de visite

Après avoir suivi les étapes 1 et 2 de notre série sur le Personal Branding, vous aurez probablement décidé de vous créer un site internet. Vous aurez probablement aussi entrepris de publier des articles sur votre blog et sur LinkedIn pour accroître votre autorité. Il vous faudra aussi faire le lien entre vos efforts en ligne,  et les personnes que vous rencontrez au quotidien.

Mettre un lien vers son site sur sa carte de visite

Lorsque vous rencontrez un potentiel client, lors d’un événement ou d’un salon vous avez probablement l’habitude de donner votre carte de visite. Afin de permettre à vos prospects de voir votre travail, le mieux est de leur permettre d’avoir rapidement accès à votre site. Cela se fait aisément en faisant figurer le lien vers votre site, sur votre carte de visite.

Ainsi, lorsque vous donnerez votre carte de visite, on pourra facilement retrouver votre site, lire votre blog et consulter votre portfolio. Votre carte de visite peut ainsi devenir la porte d’entrée offline vers tout ce que vous avez construit online.

Mettre un lien vers votre profil LinkedIn

Pour les mêmes raisons que pour votre site internet, sur votre carte de visite, il peut être pertinent de mettre un lien vers votre profil LinkedIn. Sur ce réseau social, chaque membre a lien unique qui redirige vers son profil. Ce lien est sur votre page d’accueil dans la colonne de droite comme indiqué sur l’image ci-dessous :

offline marketing linkedin

Vous pouvez éditer ce lien si vous le souhaitez. Pour cela, cliquez sur l’icône du crayon :

Pensez également à votre stratégie vis-à-vis de votre carte de visite. En effet, il peut être pertinent de ne pas en avoir. Au lieu de cela, vous pouvez tout simplement dire à votre prospect que vous l’ajouterez sur LinkedIn directement. Pensez donc à être attentif quand la personne vous dit son nom ! De cette façon, vous pourrez plus facilement entrer en contact avec ce prospect via la messagerie de LinkedIn. Vous pouvez également installer l’application LinkedIn sur votre smartphone pour l’ajouter immédiatement !

Créer sa carte de visite

Enfin, si vous souhaitez faire ou refaire votre carte de visite, vous pouvez le faire depuis des services en lignes assez performants. Le plus connu du genre est Vistaprint. L’acteur montant de ce secteur est MOO. Il a l’avantage d’avoir un sens du design plus exacerbé et le budget qui va avec. Mais encore une fois, tout dépend de la marque que vous voulez instaurez pour vous vendre. Dans tous les cas, il est largement recommandé, pour avoir recours à ce service, de concevoir votre propre design de carte de visite (avec l’aide éventuelle d’un professionnel).

moo personal branding

Vos supports de communication et vos travaux

Développer sa marque en tant que freelance n’est pas seulement composée d’action directes de démarchage. Il s’agit aussi de construire une identité visuelle reconnaissable, qui participe à donner un aspect professionnel à votre communication. Cela passe plusieurs éléments.

Le premier est d’avoir un logo et de le faire figurer sur votre carte de visites, vos documents, vos réseaux sociaux, etc. Cela permettra de vous distinguer plus facilement de la masse.

Dans la même dynamique, il est plus que recommandé d’utiliser les codes visuels de votre site. Une fois que vous aurez conçu votre site vous pourrez en transposer le style sur d’autres supports. Réutilisez les mêmes couleurs et les mêmes polices d’écriture partout. L’idée est d’imprimer votre style dans vos travaux et avoir une cohérence totale.

Remarque : la transposition de cette identité visuelle est également pertinente sur votre carte de visite.

Votre apparence physique

offline marketing apparence

C’est un élément plus délicat et qui n’est pas évident à décrire. Cependant, vous représentez physiquement votre marque. L’image que vous donnez en ligne doit être en phase avec l’apparence que vous présentez à vos clients et autres prospects. Imaginez un instant un freelance ayant une image de marque douce avec une certaine finesse mais que vous rencontrez en short, sandale et une chemise hawaïenne…

Trouver des missions en freelance est un peu un jeu de séduction. Il paraît évident (même si cela ne devrait pas l’être) que votre apparence joue dans la décision de votre client. Bien évidemment, une personne raisonnable s’intéressera à votre expérience et vos compétences. Il serait cependant naïf de croire qu’avoir un aspect négligé ou trop décontracté ne jouera pas en votre défaveur, si sur votre site, lui vous présente sous votre meilleur jour.

D’une manière plus subtile, vous pourrez également tenter de « séduire » vos prospects en ayant un look qui correspond à ses attentes. Un costume bien taillé pour un consultant en stratégie, un look casual pour un développeur etc… En fonction de l’entreprise cliente, il peut être préférable d’adapter son style. A titre d’exemple, si votre entreprise cliente est une start-up, il y a des chances que vous n’ayez pas besoin de sortir votre costume.

Enseigner pour développer son autorité

bibliothèque

 

Pourquoi enseigner ?

Pour influencer la manière dont vos prospects vous perçoivent, et ainsi renforcer votre personal branding, vous pouvez devenir enseignant dans le supérieur (université, école de commerce, IUT, école d’ingénieur, etc.). Cette expérience vous donnera beaucoup de crédibilité.

Lorsqu’une entreprise ou un entrepreneur fait appel à un freelance, il peut avoir des difficultés à faire son choix. Chaque euro compte pour votre client et la peur de se tromper de prestataire est probablement présente dans sa tête. Avoir enseigné dans le supérieur ou dans des organismes de formation rassurera votre prospect sur votre expertise et votre sérieux.

Enfin, enseigner signifie que vous serez potentiellement une référence pour vos étudiants. Cela pourrait avoir des retombées en terme de missions dans le futur.

Comment devenir enseignant ?

Sollicitez votre réseau

Enseigner n’est pas si hors de portée qu’on pourrait le croire. En effet, si vous avez des compétences dans le digital (web design, développement web, community management, web marketing), sachez que votre savoir-faire est largement recherché par les écoles et les organismes de formation.

La révolution numérique transforme de nombreux métiers. Les jeunes générations (digital natives) semblent plus compétentes que les universitaires et professionnels expérimentés. Il s’agit d’une fenêtre de tir sans précédent pour les jeunes professionnels souhaitant enseigner.

Le monde de l’enseignement fonctionne un peu comme tous les autres secteurs professionnels : votre réseau sera la clé. Pour trouver l’opportunité de dispenser son premier cours, il faut que quelqu’un se porte garant de votre expertise et de votre sérieux. Ouvrez donc les yeux et les oreilles afin d’identifier toute personne susceptible de vous recommander à une école ou un organisme de formation. Si un de vos clients enseigne lui-même et qu’il est satisfait de votre travail, n’hésitez pas à lui faire part de votre envie d’enseigner.

Contactez vos anciens professeurs

Une des pistes, si vous n’avez pas de contacts assez proches pour vous recommander ou vous faire entrer dans le milieu de l’enseignement, est de contacter vos anciens professeurs.

Il s’agit en effet de contacts que vous pouvez légitimement activer après plusieurs années, pour leur faire part de votre envie d’enseigner. Si votre affinité professionnelle est bonne avec un de vos anciens professeurs, celui-ci pourra vous servir de mentor, vous donner des conseils et même vous aider à préparer vos premières interventions.

Lorsque vous contactez ces professeurs, vous pouvez leur faire part de votre désir de débuter dans l’enseignement. Il peut être également intéressant de vous proposer, dans un premier temps, d’assister ce professeur dans la préparation de ses cours, dans ses corrections. Cela vous montrera les fondamentaux de l’enseignement. Cette expérience vous mettra également sur la voie d’un doctorat. En effet, créer un lien avec un ancien professeur vous permettra de trouver plus facilement un directeur de thèse, acteur déterminant de votre doctorat. Et ce doctorat pourra d’avantage renforcer la crédibilité et l’expertise de votre marque, vous.

Démarcher des écoles

Dans le cas où votre réseau ne vous permet pas d’être recommandé par un professeur, vous avez toujours la possibilité de démarcher des écoles par vous-même. Pour cela, la meilleure démarche est de se présenter à l’établissement de votre choix, avec un cours déjà prêt. Sans nécessairement préparer concrètement en amont l’intégralité de votre cours, il est fortement recommandé d’avoir au moins une structure sommaire.

Vous pouvez ainsi tenter de contacter (par e-mail ou sur LinkedIn) le directeur d’une formation, et de lui proposer votre cours. Ajoutez à votre message le plan détaillé de votre cours et vos éventuelles référence bibliographiques.

Il est important d’être franc sur ce dernier point. Accéder à ces fonctions d’enseignement sans être connu d’un professeur ou d’un directeur de master est difficile. Il n’est cependant pas impertinent de tenter sa chance, avec un cours construit et une proposition travaillée. N’hésitez pas à consulter la plaquette actuelle des formations que vous visez. Identifiez les éléments manquants du cursus. Votre but sera de prouver au directeur de la formation qu’il manque cruellement de nombreux éléments que vous pouvez apporter.

Donner son premier cours

En matière d’enseignement, au niveau supérieur ou professionnel, l’enjeu principal est de donner son premier cours. Une fois que vous aurez fait vos preuves une première fois, vous pourrez démarcher plus facilement les écoles car vous ne serez plus « sans expérience dans l’enseignement« .

Pour votre premier cours, vous pouvez tenter de vous placer sur des Travaux Dirigés (TD) dans lesquels de plus en plus de directeur de Master / Licence, font intervenir des professionnels, sur une séance, pour donner de la profondeur à la théorie. C’est l’occasion pour les étudiants d’en apprendre plus sur la réalité du terrain.

D’une certaine façon, soyez certain que si vous n’êtes pas doctorant mais que vous enseignez en tant qu’intervenant, c’est qu’on attend de vous un discours pratique, concret et proche de la réalité du terrain. Cela représente un avantage pour vous. On attend rarement de vous autre chose que ce que vous savez déjà faire. Vous êtes ainsi légitime pour dispenser un enseignement qui va droit au but, imprégné de votre expérience et votre ressenti. Il ne s’agit pas de croire que vous n’aurez pas besoin de préparer votre premier cours, mais plutôt de savoir s’en tenir au concret.

Devenir Speaker

speech tony robins

Pourquoi devenir speaker ?

De la même manière que pour l’enseignement, intervenir en public dans des conférences, des événements et des salons, vous permettra d’acquérir une image de professionnel aguerri et expérimenté.

Obtenir ce genre d’exposition dispose de plusieurs avantage supplémentaires. Premièrement, les personnes qui vous écouterons seront probablement tous des clients potentiels ou des professionnels de votre secteur. Les retombées seront donc plus rapides que pour l’enseignement. Deuxièmement, ces événements et prises de paroles peuvent très aisément venir alimenter votre site et  interagir avec votre auto-promotion en ligne. Pensez donc à appliquer les éléments indiqués au début de cet article. Cela permettra de faire rapidement le lien avec votre personal branding en ligne.

Trouvez des interventions

Trouver des interventions, des talks, est une nouvelle fois en partie une question de réseau. N’hésitez pas à solliciter tous les contacts dont vous disposez. Privilégiez ceux qui ont déjà pris part à l’organisation d’un événement dans lequel vous auriez souhaité intervenir.

Si vous enseignez, vous pourrez vous servir de cette expérience pour prouver votre compétence en matière de prise de parole en public. D’une manière générale, les liens entre l’enseignement et les interventions types conférences / talks sont très nombreux. L’un peut servir de pont vers l’autre et ces deux activités se complètent.

Une des façons de trouver des occasions de prendre la parole en public est de vous rendre vous-même à des événements. Cherchez du côté des espaces de coworking par exemple. Ils organisent régulièrement des conférences pour aider leurs adhérents dans leur business ! Sur place, vous pourrez vous présenter aux speakers et aux organisateurs de l’événement. Proposez vos services et faites part de votre souhait de prendre la parole lors d’une prochaine occasion. Lorsque vous approchez ces personnes pour proposer vos services, pensez à l’avance à quelques propositions. La démarche la plus cohérente consiste à vous présenter aux organisateurs, aux speakers d’un événement, de rebondir sur la conférence qui vient d’être donnée et de se proposer (sujet à l’appui) pour une des prochaines sessions.

Vos chances d’être sélectionné résulte plus de l’intérêt de votre sujet que de votre expertise avérée en terme de prise de parole en public.

meetup personal branding

Si jamais votre agenda manque d’événements, essayez l’application meetup . Celle-ci permet aux utilisateurs d’organiser et référencer leurs rassemblements et événements. Il y a de nombreuses conférences auxquelles vous pourriez participer.

Comme pour l’enseignement, décrocher la première occasion est le plus dur. Une fois que vous l’aurez fait, vous pourrez capitaliser sur cette expérience pour en décrocher d’autres.

Alimentez vos réseaux en contenu original

Soyez sensible à la manière dont vous allez pouvoir parler de vos actions offline, sur vos supports online. Demandez si vos prestations seront filmées, visibles en streaming ou si tout simplement des photos seront prises. Organisez-vous à l’avance pour être en mesure de récupérer tout le contenu disponible avec votre image capturé durant l’événement. Vous pourrez ainsi diffuser vidéos et photos de vos interventions sur LinkedIn, sur votre site, sur votre blog. Vos interventions offline renforceront votre personal branding dans sa totalité.

Et vous ? Avez-vous déjà enseigné ou fait des conférences ? Racontez-nous votre première expérience, en commentaire.

Leave a Reply 0 comments