Découvre Empara gratuitement avec le programme de replays spécial portrait
Inscris-toi et reçois pendant 4 jours un extrait d’une formation Empara. Enregistrements ouverts jusqu’à mercredi minuit !

Inscris-toi à la newsletter et bénéficie de 15€ de remise sur ton premier abonnement

Tous les lives à venir, interventions exclusives de nos formateurs, bons plans pour photographes,…
 

Transformer un amateur en photographe pro : Reego raconte ses premiers mariages

J’ai lancé un projet : aider un amateur à devenir un photographe pro. Reego m’a suivi sur deux mariages. Il raconte :

Dans cet article, je vais vous faire un retour d’expérience. Xavier m’a déjà emmené avec lui à deux de ses mariages pour me montrer comment se passe une journée de photographe de mariage. Une première pour moi. Accrochez-vous parce que c’est sport ! Tout va à 100 à l’heure, les photos de détails, préparatifs de la mariée, du marié, puis direction le lieu de cérémonie, ensuite le cocktail (mon premier verre d’eau après 6h sur place…), les photos de groupe, des mariés, le repas et les discours et enfin la soirée dansante !
Voici les choses que j’ai apprises :

N’HÉSITE PAS À TOUT DÉPLACER !

C’est son premier enseignement. Lors des prises de vue des détails (robe, chaussures, alliances, bijoux etc…), Xavier déplaçait tout le mobilier pour avoir l’arrière-plan le plus parfait possible ou pour avoir une meilleure lumière. Le sofa, les chaises, le bureau, les tableaux etc…tout y passait ! Il ne faut pas être prisonnier du lieu de shooting et se dire : «Ah mince, j’avais ça en tête mais ce n’est pas possible !». Ce n’est peut-être pas ce qu’on avait en tête mais on peut s’y rapprocher voire même composer différemment pour un meilleur résultat.

 

PASSE EN MODE MANUEL !

C’est bête mais pour une première fois (même sans obligation de résultat), j’étais grandement intimidé au point d’en oublier l’essentiel. De «peur» de me rater, j’ai mis l’appareil sur priorité ouverture et c’était la cata…Petite mise au point avec Xavier et je continue le reste de la journée en manuel. C’est bien mieux.

N’OUBLIE PAS DE COMPOSER !

Là aussi, c’est bête mais lors des photos du cocktail, avec tout ce monde et de se dire «comment je vais m’en sortir pour prendre de belles photos ?», on en oublie encore l’essentiel : composer simplement.
Xavier m’a donné deux trois pistes fondamentales : quel est le sujet et le cadre ? Par exemple : choisir une ou deux personnes en focus entre deux personnes un peu en avant hors focus. Il m’a conseillé aussi de cadrer mon sujet dans un cadre naturel, ou autrement dit de créer un cadre, dans le cadre. On peut s’aider des éléments de décors, des invités etc…J’ai essayé et ça allait mieux tout de suite.

LE FLASH EST TON AMI !

Un bon objectif lumineux est, dans la plupart du temps suffisant même dans des endroits sombres tels que l’église. A ce sujet, les avis divergent, mais même avant de passer à l’exercice, j’étais et reste de ceux qui n’utilisent pas de flash et font avec la lumière ambiante.
Néanmoins, en soirée, c’est différent ! Les conditions lumineuses deviennent vite difficiles même avec un objectif lumineux. C’est là qu’entrent en jeu le flash et, grande découverte, le LED.
Je n’ai vraiment jamais aimé le flash (parce que je n’avais jamais vraiment appris à m’en servir). Xavier m’a donné les bases du flash et je me suis mis à tripatouiller le mien. Je ne dis pas que je suis déjà complètement à l’aise avec mais petit à petit, ça allait mieux. Le LED permet de pointer une lumière plus diffuse et gagner quelques stops, mais il faut quand même un bon objectif lumineux (min f1,4).

CONCLUSION : 

Ces journées ont été passionnantes et riches en apprentissage. Je me sentais déjà beaucoup plus à l’aise la deuxième fois et vous pourrez voir quelques photographie de ce mariage sur mon blog.
Par contre, dès la première journée, j’ai compris qu’il fallait vraiment du très bon matériel pour se sortir de n’importe quelle situation.
J’ai aussi créé une page FB, n’hésitez pas à y jeter un coup d’oeil.

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Du choix du matériel à la composition d’une photographie, en passant par les réglages et les bases de l’optique, Xavier Navarro va te partager une méthode pas à pas, avec des situations réelles de prise de vue, pour tout comprendre de la technique photo.

A la fin de ces 5 jours de formation, tu auras toutes les connaissances pour te débarrasser une bonne fois pour toute du mode “tout-auto” et prendre des images à la hauteur de tes attentes. Tu maitriseras les bases de la technique photo pour t’épanouir ensuite dans tous les domaines de la photographie : animaux, paysages, portraits, studio, mariage, naissance, et bien d’autres.

Cette formation est ouverte à tous les passionnés de photographie. Que tu sois débutant ou averti, tu sauras tout sur la technique, comme un pro.

:haute_tension: Et pendant le LIVE, MissNumérique te donne l’opportunité de gagner de superbes accessoires photo. Près de 1300€ de lots à gagner :

:appareil_photo:  Une optique Tamron 28-200mm – valeur 800€
:écran_ordinateur:  Une license Capture One Pro 21 – valeur 330€
:cartable:  Un sac Tenba de 20L – valeur 150€ 

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

Lorsqu’on débute en photo, ce n’est pas évident de tout retenir. Arrivé sur le terrain, on a l’impression de revivre le syndrome de la page blanche. La solution ? Un petit guide de poche à imprimer, confectionné par nos soins, qui regroupe plein de conseils pour vous aider à choisir vos réglages et faire face aux problèmes les plus récurrents. Et c’est gratuit.

Derniers articles

14 réflexions sur “Transformer un amateur en photographe pro : Reego raconte ses premiers mariages”

  1. Bonjour Xavier ou Sébastien,
    Je suis toute curieuse aussi de quel type de flash tu utilises sous forme de Led.
    Aurais-tu une marque à nous conseiller?
    Merci d’avance et vous souhaite une excellente suite photographique.
    Petra

  2. J’ai une question un peu bête peut être mais je la pose quand même ^^ : comment gérer son temps de travail dans une presta pour un mariage par exemple. Je veux dire par là à quel moment peut on se donner des temps de pauses quand on vous rémunère pour toute la journée. Est-ce mal vu de ne pas être à l’affut tout le temps. Je n’ai jamais fait de reportage sur de longues journées. Et enfait je sors mon appareil quand j’ai envie et que je sens l’inspiration. Pour un boulot forcement c’est pas pareil, on doit être opérationnel à n’importe quel moment.
    Et deuxième question: pour la majorité des shootings est-ce vous qui proposez un lieu ou bien c’est aux clients de faire la recherche ? Bizarrement c’est un truc qui me fait peur. J’ai peu de lieux atypiquex et « propre » à ma connaissance, pour des sessions couple par exemple. Des endroits qui ont du cachet sans trop d’éléments perturbateurs.

    1. Bonjour Celia,
      Tout dépend ta façon de travailler et ce que tu proposes à tes clients. Xavier et moi sommes à l’affut sur l’ensemble de la prestation. Disons que la soirée est un peu plus cool (en général). Le seul vrai moment de pause est le dîner. Mais si j’entends qu’il se passe quelque chose, je lâche instantanément mon repas pour couvrir le moment.
      Nous choisissons le lieu d’une séance avec nos couples. Parfois, c’est le lieu de la rencontre ou de la demande en mariage. Si le couple n’a aucune idée, nous proposons alors des lieux.
      J’espère t’avoir aidé 🙂
      A bientôt,
      Sébastien

  3. J’ai fait ma première expérience l’été dernier pour le mariage de mes amis …
    Ca été une journée épuisante et j’ai tout fait tte seule… pas de Xavier à l’horizon pour me guider 🙁 … lol
    C’est vrai je n’ai pas vraiment oser tout bougé j’aurais du … Mais bon c’est en forgeant qu’on devient photographe 🙂
    Merci pour les conseils!
    J’ai été visiter ton site et ton facebook tu as vraiment un style, ton style ! Bravo pour ton travail Reego !

  4. Bonjour,
    Une amie à bien voulue que je fasse des photos de son mariage, je ne suis pas la photographe principal, un photographe professionnel couvrira l’évènement. Néanmoins je veux en profiter pour apprendre, pouvez-vous me donner des conseils ? Je suis quand même morte de peur.
    cdt

  5. Bonjour,
    visiblement Reego est lancé ! bravo ! Le site est très pro et la page facebook bien animée. Je serais assez curieux de savoir comment ça se passe pour toi après 2/3 mois d’activité. Merci de nous partager la suite de tes aventures 😉

  6. Magnifique témoignage!!!! Moi j’aimerais tant être « portée » par quelqu’un comme vous qui maîtrise bien le métier….votre site me boost, je vais essayer de me tenir à une photo/jour en vue de progresser, j’ai déjà retenu beaucoup de choses par le biais de votre site, j’y crois…j’y arriverai!

  7. Bonjour,
    Je suis étonné de lire ça dans votre billet « l’appareil sur priorité ouverture et c’était la cata »
    Je l’utilise dans 90% des cas ! Pour quelle raison il est préférable de l’utiliser (excepté les filés, pose longue, etc) ?

  8. Merci pour ces précieux conseils, me lancant également dans cette aventure, j’en ai bien besoin. Vivement les prochains… Et… Bravo pour les photos, elles sont superbes !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR

5 jours de formation gratuite pour tout comprendre de la technique photo.

 

LIVES GRATUITS À VENIR

Workflow mariage avec Greg Finck

Créer une vidéo corporate

Workflow mariage avec Greg Finck