Exposer à droite pour maximiser la qualité de vos images !

Dans ce cours photo, je vais vous montrer comment « exposer à droite » peut tirer parti au maximum de vos fichiers RAW.

Comment lire un histogramme photo ?

Mais avant d’en dire plus, vous devez savoir ce qu’est un histogramme et comment le lire. Lorsque vous prenez une photo, vous avez la possibilité d’afficher son histogramme (souvent via la touche INFO ou DISP). Il représente graphiquement les pixels de votre image. De gauche à droite, les pixels vont du plus sombre au plus clair. L’extrême gauche correspond ainsi aux noirs bouchés (parties sombres sans détails) et l’extrême droite aux blancs cramés (parties claires sans détails).
technique photo
Partant de là, vous savez lire un histogramme. Ce n’est pas plus compliqué que ça 🙂
Voici quelques exemples d’histogrammes :
histogramme photo
Photo bien exposée : les pixels sont répartis de façon harmonieuse sans toucher les extrémités de l’histogramme.
 
exposition-a-droite-5
Photo sous-exposée : les pixels sont collés à gauche de l’histogramme. Dans ce cas de figure, on a donc perdu du détails dans les zones sombres de l’image.
 
exposition-a-droite-6
Photo sur-exposée : les pixels sont collés à droite de l’histogramme.  L’image a donc été exposé à droite. Même principe que la sous-exposition, cette fois-ci on a perdu du détails dans les zones claires de l’image.
 
histogramme photo
Photo peu ou pas contrastée : les pixels sont concentrés au centre de l’histogramme. En sachant que le contraste est proportionnel à l’écart entre les zones les plus claires et les zones les plus sombres de mon image.
 
exposition-a-droite-2
Photo contrastée : les pixels vont de l’extrême gauche à l’extrême droite de l’histogramme.
 
exposition-a-droite-1
Photo très contrastée : les pixels se concentrent quasi exclusivement aux extrêmes de l’histogramme.

Transition plus douce dans les zones claires

Lorsque vous déclenchez, le capteur de votre appareil enregistre 4096 niveaux de luminosité pour chaque couche Rouge, Vert, Bleu (exemple d’un reflex qui encode en 12bits/couche). Comme le montre l’illustration ci-dessous, la moitié de ces niveaux se retrouvent attribués au diaphragme le plus lumineux de l’image. C’est pour cette raison qu’il faut surexposer pour maximiser les capacités du capteur, c’est-à-dire avoir un histogramme à droite. D’où l’expression « exposer à droite ».
ATTENTION ! Ceci concerne une image au format RAW. Et oui, une photo au format JPEG n’enregistre que 256 niveaux de luminosité. Et encore +1 pour le RAW ! 🙂
valeurstonales

Restitution linéaire d’une capture brute d’un fichier encodé en 12 bits/couche, extrait du livre Développer ses fichiers RAW de Volker Gilbert aux éditions Eyrolles

Pour parler plus simplement, si je coupe mon histogramme en deux, la transition entre pixels clairs et pixels sombres se fait beaucoup plus progressivement dans les zones plus claires de l’image (partie droite) que dans les zones sombres (partie gauche).
Mais attention à ne pas cramer les blancs de votre image. Pour éviter d’aller trop loin dans votre exposition à droite, il existe sur la plupart des boitiers une alerte de surexposition (cf. manuel de votre appareil). Les blancs cramés apparaissent sous forme de points noirs clignotants. Vous pouvez y accéder via le mode lecture de votre appareil puis en appuyant sur le bouton INFO ou DISP (chez Canon) afin de changer le mode d’affichage de l’écran. Pour les autres marques, je vous renvois à votre manuel.
Si ce concept est encore un peu flou pour certains, pas de panique, vous allez tout comprendre avec mes exemples 🙂

Exposer au centre vs Exposer à droite

Pour vous montrer, j’ai pris deux photos : une exposée au centre, en me fiant à la cellule de mon reflex (petite graduation à l’intérieur du viseur), et une en sur-exposant mon image d’un diaph. Je vérifie, via le mode lecture de mon boitier, que les données de mon histogramme sont majoritairement à droite et que les blancs ne sont pas cramés (grâce à l’alerte de surexposition).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

J’importe mes deux fichiers raw dans Lightroom pour les développer.
Je débouche les ombres sur la première image à l’aide de l’outil « Lumière d’appoint » ou « Tons foncés » (dépend de votre version de Lightroom).
Pour la deuxième image, je ramène la courbe de mon histogramme au centre (je baisse l’exposition) et je débouche également les ombres.
cours photo

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Maintenant si je zoom à 100% sur une zone sombre de mes deux images, on peut voir apparaître du bruit sur la première (exposé normalement) mais pas sur la seconde (exposée à droite).
expostion-a-droite-comparaison.004

Cliquez sur l’image pour l’agrandir afin de bien voir la différence.

J’ai pris une dernière photo en exposant à gauche pour que l’on voit encore mieux l’intérêt de l’exposition à droite.

expostion-a-droite-comparaison.005

Cliquez sur l’image pour l’agrandir afin de bien voir la différence.

On voit très clairement qu’éclaircir une image sous-exposée est destructeur.
Ainsi, en shootant en RAW avec cette technique photo, on peut bénéficier pleinement des capacités du capteur et ne pas voir apparaître du bruit dans les zones sombres de l’image en post-traitement.]]>

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 réflexions sur “Exposer à droite pour maximiser la qualité de vos images !”

  1. NON exposer à droite ne CRAME pas les blancs c’est juste une surexposition pour l’aperçu en JPEG (faux) bien moins fiable que la réalité du RAW. C’est pourquoi des manuels de photographie et des grands photographes recommandent de mesurer la lumière avec une cellule et de surexposer de + 1IL ou de +1,3 IL idéalement par rapport à la mesure. En RAW tout devient OK car les hautes lumières contiennent beaucoup d’informations, et exploitables.

  2. Salut, petite question concernant une prise de vue avec un boitier ayant une dynamique peu élevé.
    Sur un sujet très contrasté, l’histogramme dépasse aussi bien à gauche qu’à droite, vaut-il mieux dans ce cas précis sous-exposer pour récupérer les hautes lumières ? 🙂

  3. Bonjour merci pour l’explication technique mais comme procédé car les histogramme vari tellement du photo a l’autre bien se positionner.
    Mais ont peut pas toujours exposé à droite ?
    Je fais attention à bien exposé je regarde mon indicateurs de haute lumière poue ne pas cramé les blancs.
    Quand c’est exposé centre ou un peux à gauche pas toujours évident de décaler à droite?
    Comme procédé je dois oublié quel que choses.
    Encore merci pour votre travail qui me donne plein d’information pour progresser.

  4. Surexposer 1IL /2 la vitesse (Flou de bougée plus important) augmenter l’ouverture D’1 cran (2.8 à 1.4, on réduit la profondeur de champ) X2 la sensibilité (sur quoi joue-t-on ? On augmente le bruit ? Dans quelle proportions)
    Peut-on demandé au boitier de jouer sur un paramètre plutôt qu’un autre pour la surexposition ? Si c’est le cas si on joue sur la sensibilité, il ne devrait y avoir ni problème de vitesse ni de profondeur de champ et tout le monde serait content ?
    Je me trompe, c’est normal je ne suis qu’aux balbutiements de la photo, merci de corriger ! 😉

  5. Bonjour, je suis journaliste et malheureusement on ne peut pas avoir toujours un photographe car les piges sont trop peu payées ( et même de moins en moins). J’adore la photo avec qui j’ai renouée et j’ai beaucoup appris grâce à vous. J’ai encore beaucoup à apprendre, surtout sur les fleurs et les jardins comment bien les prendre, tout un roman. Maintenant je mets 3 fois plus de temps pour mes reportages car je fais les interviews ET les photos. Et ça prend du temps! Avec vos explications j’ai des photos convenables on dira…vive les photographes!

  6. Ping : Exposition | Philippe's Photoblog

  7. BRAVO !
    J’ai tout compris grâce aux photos !
    Pour le moment je n’ai que Digital Photo Professionnel qui est livré avec mon EOS 50D, mais je compte bien avoir Lightroom bientôt !
    UN GRAND MERCI !
    Séverine 74

  8. Un GRAND MERCI pour ces explications claires ! Avec photos ça aide ! Moi j’aime bien qu’on me fasse un dessin, je visualise mieux !
    J’étais allée sur d’autres sites web, avant de découvrir le votre et je ne comprenais rien, alors je vous félicite, car on reconnais un véritable Pro !
    Par contre, pour le moment je n’ai pas Lightroom, je commence seulement avec Digital Photo Professionnel (DPP), logiciel que j’ai eu avec mon EOS 50D.
    Je ne sais pas s’il y a toutes les fonctionnalités de Lightroom ?
    MERCI !

  9. Quizz de la validité de cette théorie sur un sujet en mouvement ? on voit très clairement sur les exifs que l’image de gauche est shootée deux fois plus rapidement que celle de gauche. Avec un téléobjectif et/ou en faible lumière cette différence de vitesse (EX: 1/500 vs 1/250) se traduira forcement par un flou de bougé donc une perte de piqué et de netteté sur votre image de droite, exposée plus a droite (plus de lumière mais plus lent).
    Une technique à utiliser donc dans des cas bien particuliers.

  10. Merci pour l’astuce 😉
    J’ai réalisé des filés d’eau, où volontairement je sous exposé, car j’entendais ici et là, que sur-exposé était « irrattrapable » en post production. Mais je n’ai jamais était satisfait à 100%, notamment à cause du bruit. Maintenant ça devrait allé beaucoup mieux.

  11. Merci Xavier.
    Tes explications sont limpides, comme d’hab’ !
    Merci de partager tes connaissances qui nous font avancer à grand pas.

  12. Merci xavier !!! chaque jour je sui dans tes tuto c’est incroyable comme tu nous apprend a suivre le chemin de un bon photographe MERCI 1000000 J aimerai que tu jette un coup d oeil sur mon face que jai cree e que tu puisse donner ton avis j accepte toutes les avis c avec les erreurs que on apprend merci

  13. Super, j’avais effectivement remarquer l’avantage d’exposer à droite sans vraiment l expliquer. J expose toujours a droite car j avais pris la mauvaise abitude de sous exposer mes photos.
    Merci pour les explications.

  14. L’article est bon, clair, simple, et on voit bien l’intérêt d’exposer à droite pour profiter pleinement de la plage dynamique du capteur.
    Attention toutefois quand on shoote en RAW. L’histogramme sur l’APN est basé sur le JPEG et non sur le format RAW…
    Je sais, je chipotte, mais sur l’APN, l’histogramme est bien moins précis que sur un logiciel de Post-traitement….

    1. Oui exactement.
      Et l’article est n’a pas complètement correct puisque le détail a gauche et a droite est exactement le même, comme le montre son schéma d’ailleurs, il y a bien 2048 niveaux a droite et 2048 niveaux a gauche. C’est un passage que je n’ai pas très bien compris.
      Par contre, le point important est qu’a gauche (les noirs) sont bruités, car le capteur a du mal a saisir l’absence de lumière et a tendance a mettre des points de lumière où il ne faut pas, contrairement a sa facilité pour capter la lumière (c’est son but en même temps)
      Donc effectivement, avoir son image dans la partie plus lumineuse permet de profiter de la partie non-bruité de la plage.
      Il aurait cependant précisé comme cela nécessite forcement un temps d’exposition plus lent, et donc potentiellement des flous de bougés.
      Donc cela ne s’adapte pas forcement a toutes les situations.

      1. Il y a bien 2048 niveaux de chaque côté, mais ce n’est pas linéaire, on voit bien que les 2048 niveaux de gauche correspondent à un nombre de nuances plus important que les 2048 niveaux de droite, donc on a autant d’informations pour une plage plus étroite, il suffit de regarder les nuances correspondantes pour le voir. Mais dans tous les cas une photo bien exposée est effectivement traitée plus rapidement. Cette méthode est vraiment efficace pour les contre-jours ou quand on souhaite éviter une montée du bruit dans les zones sombres. Volker Gilbert l’explique très bien dans son livre. Cette méthode permet de récupérer un ciel volontairement cramé avec des résultats étonnants. Et sur 14 bits c’est encore plus flagrant.

  15. Bonjour,
    Je suis en général d’accord avec ce principe d’exposer un peu à droite mais en photographie animalière avec des oiseaux blancs ou sujets blancs en plein soleil,vous perdrez tout les détails dans les blancs.Déjà en exposant juste, il arrive qu’il manque du détail,donc personnellement et mes nombreux confrères sous exposons d’1/3 à 2/3 l’image dans ce cas de figure seulement.
    On n’est pas non plus à des hautes sensibilités, donc pas de bruit visible en récupérant les ombres.
    Cordialement
    Christian

  16. Claude Chambon

    Merci à toi Xavier pour ces explications lumineuses!!
    Mais c’est quand même un peu tordu de devoir surexposer volontairement à la prise de vue, pour ensuite devoir corriger cette surexposition en post-traitement.
    Est-ce à dire qu’on ne peut plus faire confiance à nos mesures des boitiers qui nous annoncent un réglage tip-top à la prise de vue, alors qu’on s’aperçoit dans Lightroom que la photo est en fait sous-exposée ?
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, en somme….
    Photographiquement votre
    Claude

  17. Ah, j’ai déjà eu vent de cette technique par votre homologue comment-photographier.com. Mais il falait être un peu philosophe ou presque medium pour le comprendre, lors d’une video, il dît on pense toujours avoir assez de lumière sur nos photos, mais en réalité on en met jamais assez. On connaissant déjà un peu l’histogramme, j’avais compris qu’il fallait plus exposer mes photos en tirant plus l’histogramme à droite sans les cramer, et depuis, ce n’est que du bonheur quand je fais mes tirages pour du portrait classique. Mais avec votre cours, Xavier, je n’aurais pas eu besoin de traverser un monde parallèle pour le comprendre.
    Encore une fois merci !

  18. Merci Xavier, j’ai parfaitement compris ton tuto, encore une pierre à l’édifice pour avoir des images plus belles.
    Bonne journée

  19. THOURY Beatrice

    MERCI Vincent d’avoir pris le temps de répondre à ma question 🙂
    Pour allez un peu plus loin, lorsque les 2 triangles s’affichent de couleurs différentes, laquelle ou lesquelles est acceptable ?
    Très bon week à tous 🙂

  20. Merci Xavier pour ce post très intéressant & très constructif 🙂
    Le week-end dernier, j’ai travaillé sur LIGTHROOM 5, une série de prises de vues, en jouant sur l’histogramme pour comprendre les effets sur l’image. Ton post confirme ce que j’ai pu comprendre 🙂
    MAIS UNE QUESTION 🙂
    À droite comme à gauche, il apparaît un triangle qui apparaît et change de couleur en fonction de l’augmentation ou la diminution de chacun des postes : Les noirs, les ombres, l’exposition, les hautes lumières et les blancs.
    Que signifie l’apparition et les changements de couleurs de ces 2 triangles ?
    J’ai suppossé, p’etre à mal d’ailleurs 🙂 que dés l’apparition du triangle, cela signifie une alerte « + de noirs, + d’ombres, etc… » Et pour les couleurs idem du triangle transparent en passant par le bleu, le vert, le rose, le rouge.
    Vrai OU faux ?

    1. C’est exactement ça les deux triangles annoncent une alerte sur lightroom dans l’histogramme si les ombres sont trop bouchées ou si la photo à des parties claires cramées’ j’espère avoir répondu à ta question et bonne soirée

  21. Merci pour ce tuto très clair et très compréhensif ; cependant, comment doit-on s’y prendre CONCRETEMENT lorsque je prends une photo pour exposer à droite?
    Dois-je choisir une zone plus claire et la mémoriser?
    Merci pour votre réponse.

    1. Bonjour Christian et merci de ton soutien. Il faut simplement surexposer ta photo le plus possible sans cramer les blancs. J’ai corrigé l’article 🙂

  22. Merci pour ce super article qui nous aide à ajuster les détails de nos photos !!
    Et une évolution de plus à apporter à mes photos 🙂 !!
    Merci merci !!

  23. Ahhhhhh je comprend mieux maintenant le bruit sur certaine de mes photos sur lesquelles j’ai débouché les ombres alors que la photo suivant légèrement surexposée et assombrit avec lightroom n’en avait presque pas ! Merci de ces explications qui nous font constamment progresser dans notre compréhension de la photographie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

3000 photographes passionnés et professionnels font confiance à Empara pour s’épanouir dans la photo et progresser.

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR