Inscris-toi à la newsletter et bénéficie de 15€ de remise sur ton premier abonnement

Tous les lives à venir, interventions exclusives de nos formateurs, bons plans pour photographes,…
 

La photo de la semaine : le strobisme

Une fois par semaine, dans notre rubrique : l’image de la semaine, nous allons décortiquer une photo. Ses réglages, son histoire, les décisions prises à l’instant T. Le but : vous inspirer.
 
Aujourd’hui nous allons nous intéresser à une technique qui concerne la lumière : le FLASH DEPORTE ou STROBISME. Si vous suivez le blog, vous vous êtes rendu compte qu’il y a pas mal de vidéos sur le flash. C’est parce que je rouvre les portes de mon cours complet « Comprendre et Maitriser son flash ». Et dans le cadre de la photo de la semaine, je voulais vous montrer l’étendue des possibilités de cette technique.
 
Mais commençons pas le commencement, c’est quoi le strobisme. En gros, vous prenez un flash cobra, vous le mettez sur un pied, sur lequel vous pouvez installer aussi un parapluie (ou une softbox) et voilà. Pour une fraction du prix vous pouvez vous approcher d’un rendu studio. Le flash déporté c’est comment avoir une excellente qualité de lumière, polyvalente (vous pouvez l’emmenez partout) à moindre frais. Les utilisations créatives sont infinies.
 
Quand j’ai débuté en photographie, je me suis lancé un défi du type « 1 jour, 1 photo ». Comme je travaillais la journée dans mon agence de presse photo, ce projet se faisait le soir, voir la nuit. Dans ces cas là, pour des images créatives,  l’utilisation d’un flash est quasi obligatoire. Je me suis mis au strobisme.  Passons en revue quelques images :

Nikon D3 - 24-70 à 26mm - F/5.6 - 1/60 - ISO 200
Nikon D3 – 24-70 à 26mm – F/5.6 – 1/60 – ISO 200

Au niveau de l’intention photographique… je dois l’avouer je n’en avais pas 🙂 Je me suis laisser guider par l’inspiration du moment. Tout ce que je savais, c’est qu’il fallait absolument que je produise une photo par jour. Alors je ne me suis pas posé de question, j’ai installé deux flashs en déporté et dans ma tête c’était « Just do It ». Etant donné qu’il faisait quasiment nuit, je voulais renforcer cet effet par un schéma de lumière en clair-obscur. Comment je l’ai accompli ? Voici le schéma :
 
 
strobisme : le schema
Au final, j’adore l’ambiance qui ressort de cette image : noire, dramatique avec une silhouette qui fuit l’obscurité.
 
Pour ceux qui se posent la question, au niveau matériel j’ai utilisé deux flashes SB 900 déclenchés par un système radio de Pocket Wizard. Aujourd’hui, avec les chinois (je fais référence à la marque Yongnuo essentiellement), le système dans son entier revient à moins de 300 euros (2 flashes cobra, déclenchement radio, trépied, softbox). C’est moins de 200 euros, si l’on se contente d’un seul flash. Et avec ce matériel bon marché et compact, les possibilités sont infinies. Voici d’autres exemples d’images réalisées en mode strobist lors de mon projet « un jour, une photo » :
 

 Nikon D3 - 24-70 à 70mm - F/4 - 1/250 - ISO 200
Nikon D3 – 24-70 à 70mm – F/4 – 1/250 – ISO 200

Pour cette photo j’utilise un flash SUR le boitier (que je fais taper au plafond) et un flash déporté, derrière le modèle, pointant vers le mur pour cramer et rendre le fond blanc comme dans un studio photo… alors que j’ai prise cette photo dans mon studio-appartement où les murs étaient ivoires. Ce deuxième flash est déclenché à distance via le mode « esclave optique ». En clair, lorsque le cobra SUR mon boitier déclenche, le flash qui est derrière « détecte » cet éclair de façon optique et déclenche de façon quasi simultané. Résultat, je n’ai pas eu besoin de système radio.
 
 
 
 
 

 Nikon D3 - 24-70 à 55mm - F/5.6 - 1/250 - ISO 200
Nikon D3 – 24-70 à 55mm – F/5.6 – 1/250 – ISO 200

C’est le même schéma de lumière, à ceci près : j’ai utilisé une softbox (60 cm) pour éclairer mon sujet.
 
 
 

 Nikon D3 - 24-70 à 31mm - F/2.8 - 1/250 - ISO 100
Nikon D3 – 24-70 à 31mm – F/2.8 – 1/250 – ISO 100

Ici, le schéma est encore plus simple, juste la softbox déclenchée par radio.
 
 
 

 Nikon D3 - 24-70 à 70mm - F/4.5 - 1/250 - ISO 200
Nikon D3 – 24-70 à 70mm – F/4.5 – 1/250 – ISO 200

On termine avec un schéma un peu plus complexe. Ici, j’ai deux flashes déportés, avec chacun un nid d’abeille dessus. Cela permet de concentrer la lumière. Enfin, celui qui éclaire le sujet est recouvert d’une gélatine bleue.
 
 
J’espère que ces images vous donneront de l’inspiration 🙂 Si vous voulez maitriser la technique du strobisme et plus largement votre flash, voici mon cours complet.

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

Lorsqu’on débute en photo, ce n’est pas évident de tout retenir. Arrivé sur le terrain, on a l’impression de revivre le syndrome de la page blanche. La solution ? Un petit guide de poche à imprimer, confectionné par nos soins, qui regroupe plein de conseils pour vous aider à choisir vos réglages et faire face aux problèmes les plus récurrents. Et c’est gratuit.

Derniers articles

30 réflexions sur “La photo de la semaine : le strobisme”

  1. Bonsoir Xavier,
    Merci pour cette synthèse que tu nous fait sur le Strobisme, simple et claire. De plus, tu nous montre par des images et des schémas comment disposer ces sources de lumière. Très instructif.

  2. Bonsoir Xavier.
    je viens de recevoir mon yn568ex.
    sur mon d3100 en mode ittl il déclenche mais la photo est noir. a mon avis il y a un problème de syncro entre le boitier et le flash.
    as tu une solution a mon problème.
    Merci d’avance.

      1. Bonjour.
        en mode ouverture a 1.8 1/60 la photo est noir. en mode p ou automatique c’est la même chose.
        j’ai aussi l’impression qu’en mode m le flash reste tjs a pleine puissance. que je règle 1/1 ou 1/128 il n’y a pas de différence.

  3. Bonjour Xavier,
    Je n’ai pas pu visualiser les 3 vidéos sur le flash de la semaine dernière avant aujourd’hui mais malheureusement, je n’y ai plus accès parce qu’elles sont remplacées par l’accès à la formation. Peux-tu faire quelque chose pour que j’y aie accès. Un gros merci!
    Carole

  4. Bonjour Xavier. Je commence tout juste la photo et j aimerai savoir qu elle flash cobra de la marque yongnuo tu me conseilles pour un nikon d3100. Merci d avance. Un merci pour tes vidéos qui m aide beaucoup.

  5. Hello Xavier,
    je me lance sur des photos automobiles avec flash pour différencier mon blog auto http://www.leblog-carspassion.fr des autres.
    Aurais-tu quelques conseils ou un retour d’expérience pour photographier au flash cobra des véhicules ?
    Mille merci, je te suis depuis tes début, l’envie d’apprendre à photographier avec un APN pour la naissance de ma fille depuis plus de 3 années.
    Merci pour tes conseils.
    Florian
    Blog auto_moto Cars Passion

  6. Super explications encore une fois! Là ou je suis bluffé c’est sur la netteté des images, quand je suis à 2.8 je suis vraiment pas aussi « net » sur mes images! mais c’est peut-être du à la qualité de mon optique et au nombre de lentilles quelle possède j’imagine.

  7. Salut Xavier, comme tout le monde, un énorme merci pour tout le savoir diffusé à travers le blog.
    Ma question, très simple : tu parles de la marque Yongnuo (pour les flash), est-ce vraiment du bon materiel ?
    Je voudrais investir, mais Canon (pour ma part) n’est pas donné.
    Voilà, en te remerciant,
    PS : Je n’ai pas de compte instagram, mais un petit site qui n’est pas référencé, si tu as le temps de jeter un oeil 😉
    https://p-m-photographie.jimdo.com/portfolio/ovnis/
    Pierre-Mathieu

    1. Guillaume PANNETIER

      Salut Pierre-Mathieu. Je me permets de répondre à la place de Xavier car je suis utilisateur de flashs ainsi que de déclencheurs Yongnuo. Une seule chose à dire : Aucun regret !
      Je possède un Canon 580exII et deux équivalents Yongnuo (YN568EXII). La seule différence est que les Yongnuo consomment un peu plus de piles et ont peut être un temps de recyclage un peu plus long, c’est tout ! N’hésite pas une seconde et fonce sur cette marque, ils sont magiques !
      Idem pour les déclencheurs radio, quand j’ai commencé le strobisme j’étais dépité voir les prix des Pocket Wizard, et puis j’ai vu cette petite merveille de Yongnuo YN622c. Un déclencheur Canon qui gère le TTL, le HSS, le second rideau, … Bref c’est tout simplement parfait !
      Le jour où Canon reverra ses prix à la baisse je pourrais peut être hésiter mais pour l’instant, je ne me pose même pas la question.
      Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR

Développez vos compétences dans la maîtrise de la lumière, quel que soit le thème de l’image.

LIVE GRATUIT À VENIR

je vais vous apprendre les bases de la mise en beauté afin de vous permettre de réaliser des techniques simples et rapides pour sublimer vos modèles naturellement

LIVE GRATUIT À VENIR

La photo de produit / packshot

Comprendre et maîtriser son appareil photo (2021)

Workflow mariage avec Greg Finck