Photo de paysage : comment créer un soleil en étoile

En photographie de paysage, tous les éléments de la composition ont leur importance, que ce soit en avant-plan ou en arrière-plan. Toutefois, lorsque vous réussissez à intégrer un soleil en étoile, vous obtenez un résultat éblouissant. Je dis « réussir », car il n’est pas toujours aisé d’y arriver, mais avec quelques conseils simples, vous y parviendrez. Et en plus, ça marche pour n’importe quelle (petite) source de lumière 😉

Astuce 1 ~ Fermez l’ouverture de votre objectif

Ce qu’il faut savoir au départ, c’est que les rayons se forment par l’entremise des lamelles disposées dans votre objectif. Le nombre de rayons variera selon le nombre de lamelles qui composent votre diaphragme. Ainsi, un objectif possédant un nombre pair de lamelles produira un nombre égal de rayons, alors qu’un objectif doté d’un nombre impair doublera les rayons.
 
soleil en etoile rayons diaphragme
Or, pour obtenir ces rayons qui illuminent vos photos, vous devez fermer le diaphragme de votre objectif. Le choix de petites ouvertures (f/16-22) est donc recommandé. Plus votre ouverture sera petite, plus l’apparition de rayons sera accentuée.

Astuce 2 ~ Optez pour un grand-angle pour créer un soleil en étoile

Soleil en étoile | Grand angle
Nikon D700 | 20 mm | ISO 200 | f/16 | 1/20

Un objectif grand-angle produira un meilleur effet pour obtenir un soleil en étoile, entre 10 à 24 mm pour APS-C et 14 à 35 mm pour un boîtier plein cadre. Le 50mm est moins efficace ainsi que les téléobjectifs (100mm et +)  mais vous pourrez quand même photographier un soleil en étoile digne d’intérêt. Faites des essais.

Astuce 3 ~ Camouflez en partie le soleil

Il peut s’agir de nuages, de l’horizon, de feuillage, ou d’un élément architectural. Peu importe l’item choisi, si le soleil s’y cache partiellement, un effet d’étoile sera créé.
Lorsque je photographie un lever ou un coucher de soleil, j’attends le moment stratégique où le soleil passe derrière un nuage ou émerge de l’horizon. Les rayons ainsi produits sont spectaculaires.

Soleil en étoile
Nikon D300s | 20 mm | ISO 200 | f/16 | 1/50

Si vous êtes en forêt, portez attention à la cime des arbres, lorsque le soleil filtre à travers le feuillage, de petits rayons lumineux jaillissent d’entre les feuilles. Plissez les yeux afin de remarquer la formation de rayons. Déplacez-vous au besoin, parfois un micro mouvement permet de déceler le phénomène.
Soleil en étoile

Astuce 4 ~ Compensez votre exposition

A) Photographier un paysage intimiste (une partie d’un paysage)

Soleil en étoile | Camoufler une partie du soleil
D300s | 105 mm macro | ISO 250 | f/13 | 1/500 | mesure spot

Si vous êtes à proximité de votre sujet – et qu’il remplit une partie de votre cadre – que ce soit un feuillage, une fleur, ou tout autre élément, vous aurez forcément un contre-jour. Pour compenser l’exposition, optez (1) pour la mesure « spot » ou (2) faites un ajustement d’exposition en ajoutant + 1 diaph.
Jetez un œil à votre histogramme pour vous assurer que vous n’avez pas trop brûlé vos hautes lumières.
Notez que vous aurez un petit pic sur la droite, c’est tout à fait normal, le soleil est tout de même très lumineux. 😉
B) Photographier un paysage traditionnel sans filtre

Soleil en étoile
Nikon D700 | 20 mm | ISO 100 | f/16 | 1/40 | -1 diaph

À l’inverse, lorsque vous avez une vue d’ensemble sur le paysage, vue sur le ciel et sur le sol, et souhaitez incorporer un soleil en étoile, sous-exposez votre image. Vous pourrez ainsi conserver la saturation des couleurs dans le ciel et, en post-traitement, récupérer les détails dans les ombres. Prenez une image, tel que suggéré par le posemètre de votre appareil, et faites-en quelques-unes de plus en sous-exposant.
Note : Il est judicieux d’utiliser un filtre neutre dégradé afin d’atténuer l’intensité du soleil.
C) Photographier un paysage en mode Bracketing

Soleil en étoile
Nikon D300s | 20 mm | ISO 100 | f/16 | 1/60 | 3 photos fusionnées avec Photomatix Pro

Si vous êtes à l’aise dans le traitement d’image, effectuez plusieurs expositions (-2, 0, +2) et fusionnez-les dans un logiciel de traitement d’image tel que Photomatix Pro (tutoriel à venir). Assurez-vous d’être sur trépied, de verrouiller votre mise au point et de ne pas changer votre ouverture. Vous obtiendrez ainsi une image avec toute la gamme dynamique, préservant les teintes dans les hautes et basses lumières ainsi qu’un soleil en étoile.
Autre alternative : faites deux expositions, une pour le ciel et l’autre pour le sol, et à l’aide de Photoshop, fusionnez les deux images manuellement. (voir photo Astuce 2)

Astuce 5 ~ Nettoyez vos filtres

Soyez vigilant, si vous vous servez de filtres dégradés pour diminuer l’intensité du soleil, songez à bien nettoyer vos filtres. La moindre saleté ou égratignure causera des flares indésirables. Manipulez-les avec soin, pour ma part, je les range dans une pochette souple où le risque de les abîmer est atténué.

Astuce 6 ~ Servez-vous de votre doigt comme pare-soleil

Tuto Soleil en étoile
Voici le truc ultime que j’ai découvert il y a quelques années. Selon la qualité de votre objectif et la position du soleil, il arrive parfois que l’apparition de lumière parasite soit très prononcée. La présence de flares pourrait dégrader la qualité de votre image. Pour y remédier, il s’agit de placer l’astre lumineux en haut de votre composition et de glisser votre doigt (ou un objet mince, comme un crayon) pour obstruer le soleil. Évidemment, pour cette technique l’utilisation d’un trépied est indispensable.
C’est d’une simplicité désarmante, par contre, ce petit geste vous demandera d’effectuer de la retouche (vous vous en douteriez). À l’aide de calques dans Photoshop, vous sélectionnerez alors manuellement certaines zones de l’image pour obtenir votre œuvre finale… sans flares!
Voici donc quelques conseils simples, mais efficaces, pour photographier un paysage avec un soleil étoilé. Si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire en dessous de l’article.
Je vous souhaite une année remplie de journées ensoleillées et de beaux paysages ! 😉

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

110 réflexions sur “Photo de paysage : comment créer un soleil en étoile”

  1. Jean-Stéphane Condoret

    Merci de vos conseils. Vos photos sont magnifiques !
    Par contre pour le soleil étoilé, je suppose que votre méthode ne fonctionne pas avec les appareils photo des smartphones, même avec des applis qui permettent de gérer manuellement l’ouverture. Non ?
    Moi, j’ai toujours une grosse boule à la place du soleil. Parfois ça peut être joli, souvent non.
    Merci

  2. Merci pour tous les articles que vous publiez, en faite je suis débutante je suis très intéressée par les photos paysages; monuments et animaux et j’arrive pas à manipuler mon appareil photo (NIKON D3200 Obj 18-55mm) pour qu’il soit adapté pour tous ces types de capture.
    Je serai très reconnaissante si vous me donnez des astuces à suivre afin de réussir mes prises.
    Merci ^^

  3. Merci pour cet article instructif et les belles photos 😉
    Je cherchais justement des astuces pour faire des photos de ce type, en voyage notamment, (que ce soit pour le soleil ou une autre source lumineuse d’ailleurs). Merci pour les infos.
    Cédric

  4. bonjour, comme toujours vos articles sont très intéressant et bon nombres mon servit pour pas dire tous si aujourd’hui j’arrive avec des petits moyen à faire des photos correcte c’est un peut grâce vous alors avant tout merci.
    cependant j’ai une question comment choisir ses filtres j’avoue que je me perd et je n’ai pas trouvé d’articles qui traite de se sujet pouvez m’éclairé car je ne comprend pas trop toutes les dénomination. par avance je vous en remercie .

  5. Bonjour, J’ai bien lu et appliqué vos conseils ainsi que ceux des nombreux autres tutos vidéos ou écrits que j’ai étudiés sur le sujet mais rien à faire je n’arrive pas à obtenir une photo correctement exposée dans son ensemble (j’ai pourtant un niveau correct en matière de photo). Je possède un Canon 760D (APS-C) et un Canon 10-18mm pour le paysage. Mais après avoir testé toutes les combinaisons possible, ouverture, vitesse, mode « spot », « pondérée », faire la mise au point sur des zones plus ou moins sombres du décors etc etc, je n’obtiens rien directement à la prise de vue. Soit un soleil presque correctement exposé mais un avant-plan plongé dans le noir ou au contraire un paysage correctement exposé mais un soleil totalement cramé. Même en fermant beaucoup le diaph’ je n’obtiens absolument pas un soleil en étoile (effet starburst). L’utilisation de mes filtres gradués ne change rien à l’affaire (je l’avoue, ils sont de piètre qualité). Comme c’est le nouvel objectif à atteindre que je me suis fixé en matière de photo je me demande comment y parvenir. Quand je regarde différents tutos comme le votre (que je trouve très bien et très clair), les photos qu’ils présentent pour imager leurs propos sont correctement exposées dans leur ensemble (comme ici) mais dans la plupart des cas ils précisent que ces photos n’ont subit aucune retouche (ce dont je doute fort) il doit alors exister une formule magique que je ne parviens pas à découvrir..Je dois dire que je suis parvenu à un semblant de résultat avec de la retouche mais je voudrais essayer de faire le maximum du boulot à la prise de vue, pour maîtriser la technique déjà et surtout parce-que je trouve que lorsqu’on débouche trop les ombres en post-prod cela abîme un peu l’image, même si je shoote en RAW…Pouvez-vous essayer de m’aider en me donnant une astuce ou en me disant là ou je fais une erreur car je pense que cela vient forcément de moi et non pas de l’appareil. Je me disais au départ que cela pouvait venir du fait que je possède un APS-C et que la dynamique plus limitée de ces capteurs en faisaient de moins bon outils que le plein-format dans ce domaine mais en discutant avec des personnes qui font ce genre d’images je me suis rendu compte que nombre d’entre-eux les réalisaient avec ce type d’appareils…Merci d’avance pour le temps que vous prendrez à me répondre…Cordialement…Sébastien…

    1. Bonjour Sébastien,
      Je comprends votre frustration, pas facile (en photographie) de réussir les techniques énoncées sans devoir se prendre la tête.
      Pour réussir à capter le soleil en étoile, vous devez faire certains compromis. Lorsque le soleil est très haut dans le ciel, il est difficile, j’en conviens, d’obtenir une image correctement exposée, à moins d’avoir recours à la méthode HDR. C’est-à-dire plusieurs images fusionnées ensemble, manuellement ou via un logiciel de traitement d’image, comme Photomatix Pro.
      Ce que j’ai constaté qui fonctionnait bien, c’est lorsque le soleil est bas sur l’horizon, l’astre est moins lumineux et donne un meilleur rendu. Sous-exposez d’un cran, et ça devrait suffire. Si vous n’êtes pas certain du résultat, faites différentes variations d’expositions (-0,3 – 0,7 ou -1). Et rendu à la maison, regardez à l’écran de votre ordinateur celle qui convient le mieux. Vous aurez aussi à faire du post-traitement afin de faire ressortir légèrement les détails dans les ombres, mais sans plus.

  6. Bonjour Anne, merci pour ce superbe article 🙂 je souhaiterais m’acheter des filtres ND et GND pour faire des longues pauses plus régulièrement. Je voudrais savoir quel type de marque tu utilise ? j’ai vu sur un autre article que Xavier utilise la marque LEE. je m’interesses à la marque COKIN et j’aurais aimé avoir ton avis. Mercci d’avance

    1. Bonjour Anaïs,
      Merci pour ton appréciation. Pour répondre à ta question, j’utilise la marque Hitech (Formatt-Hitech Filter -> http://www.formatt-hitech.com/), le Cokin est bien aussi, les filtres sont en résine et coute moins cher. Par contre, il faut faire très attention pour ne pas les égratigner, mais étant donné qu’ils sont moins chers ça fait moins mal au portefeuille lorsqu’il faut acheter un autre filtre. 😉

  7. Christian Sommeillier

    Merci beaucoup Anne pour cet article d’une extrême clarté; je viens tout juste de découvrir sur votre site internet la pépinière d’articles que vous avez écrits et je m’en réjouis car mon plus grand désir en photographie est d’acquérir pleins de trucs qui vont me permettre de m’améliorer.

  8. Cédric Guyomar

    Merci beaucoup pour ces bons conseils, objectif OP m’aide beaucoup à apprendre et m’améliorer depuis environ un an que je suis cette chaîne. Merci à vous tous qui aidez les novices comme moi souhaitant évoluer et améliorer leurs photos.

  9. Bonjour, super article ! Le coup du doigt, ça parait bête, mais fallait y penser…
    Je viens de découvrir ce site, et après lecture de deux articles -> direct dans les favoris !!

  10. Merci pour tous ces astuces, pour la mise au point est ce qu’il faudrait la mettre en automatique pour une photo de paysage avec soleil étoilé?

    1. Bonjour Sanae,
      Vous pouvez effectivement faire la mise au point en mode automatique. Par contre, si l’appareil a des difficultés à faire le focus, par manque de contraste, faites-le manuellement.

  11. des conseils qui vont à l’essentiel, faciles à comprendre et il ne este plus qu’à appliquer encore et encore…Merci beaucoup Anne de ce partage.

  12. Merci pour nous avoir éclairé en quelqus ligne.
    Il ne me reste plus qu’à mettre en pratique, … et à me plonger dans mes livres d’optique géométrique … pourquoi les rayons sont ils doublés par les diaphragme à nombre impair le lames????
    merci
    ++

    1. Bonjour Louis,
      Je crois que c’est une question de fabrication, la façon dont les lamelles sont disposées l’une sur l’autre dans l’objectif, faudrait demander aux fabricants pour obtenir une réponse satisfaisante. 😉

      1. Bonjour Anne
        J’ai eu ma réponse en croisant quelques forums et quelques articles (merci à ceux qui les ont écrits).
        Pour faire simple, l’angle formé par deux lamelles de diaphragme diffracte la lumière dans deux directions opposées par rapport à cette source de lumière (donc n lames donne 2n raies). Quand le nombre de lame est impair la répartion fait que les raies de lumière formées se superposent deux par deux (donc il à 2n raie mais nous n’en voyons que n). Quand le nombre est impair les raies ne supperposent pas il en a donc 2n et on en voit 2n.
        ++

    2. Oui, bien entendu Anne. Mais plus le nombre de lamelles du diaphragme est important et plus son orifice (qui laisse passer la lumière) est plus proche d’un rond que d’un hexagone, non ? Avec une meilleure qualité sur les bords de l’image. Raison pour laquelle, généralement, les objectifs « pros » ont un nombre plus important de lamelles. Après, effectivement, ce n’est pas cette seule caractéristique qui fait un bon objectif, pas davantage que le seul critère du prix.
      Merci d’être aussi disponible pour ceux qui laissent un commentaire, en répondant à leurs remarques ou questions. C’est une qualité rare.

      1. Tu as raison, Jacques, les lamelles d’un objectif ne sont pas les seules caractéristiques à prendre en considération. Merci pour le compliment, je prends plaisir à répondre et à créer un échange agréable. 😉

  13. Bonjour Anne,
    Article intéressant sur le soleil en étoile que je pratique de temps en temps. Mais je n’ai jamais pensé à faire du braketing d’expo dans ce cas. J’utilise rarement mon trépied dans ce cas, car je trouve que Photomatix Pro aligne avec précision les points des 3 clichés et je ne pense pas qu’à main levée la précision des rayons puisse être altérée . Pour autant qu’on s’assure d’une vitesse mini prémunissant du flou de bougé (1/60s ou, mieux encore, l’inverse de la focale) en se faisant aider par les Isos (avec parcimonie…) ou/et la correction d’expo si mode Ouverture, quitte à corriger la luminosité en PT. Ceci dit je ne suis pas en capteur FF, plus exigeant, et mon 17-55mm est stabilisé…
    La théorie des rayons/lamelles pairs-impairs m’était parfaitement inconnue (faudra prendre ce paramètre en compte dans le choix d’un prochain objectif, car elle s’applique je suppose à tout éclairage notamment la lumière des réverbères, avec pour limite le fait que plus il a de lamelles, plus il est est cher.. ) de même que l’astuce du crayon (fallait y penser).
    Encore merci pour ce partage de connaissances.

    1. Bonjour Jacques,
      Si vous n’utilisez pas de trépied, vous pourriez vous servir de l’option «suppression des images fantômes », mais je ne suis pas certaine que ce serait suffisant pour vous assurez une belle photo avec des rayons bien nettes. À essayer…
      Pour les lamelles, oui, bien sûr, ce principe a une incidence sur toute source de lumière, même petite comme des réverbères. Mais n’arrêtez pas trop votre choix au nombre de lamelles dans votre objectif, priorisez plutôt la qualité optique de vos objectifs et leur caractéristique minimisant l’aberration chromatique. 😉

  14. Françoise Lefranc

    Bonjour,
    Un petit exemple de soleil étoilé réalisé cet été à Biarritz.
    Mais comment en faire profiter tout le monde dans ce post ??
    Françoise

  15. Un grand merci pour ces astuces. Je pars demain passer la journée à Berck, ils annoncent pas terrible pour le temps, mais avec un peu de chance, il y aura un petit rayon de soleil pour les mettre en application…
    Bonne semaine!

  16. Superbe ! Comme toujours. Clair et net. Bravo !
    J’ai toujours visionné mes photos « brut d’appareil », et souvent regretté qu’elles ne correspondent pas à la réalité.
    Vos cours et astuces m’ont ouverts les yeux. Mais c’est bien sûr !!
    Désormais j’apprends laborieusement GIMP pour mettre en application mes nouvelles connaissances.
    Merçi.

  17. Bonjour Anne
    encore de bonnes astuces pour cette opération de soleil étoilé. tu nous a fait de belles photos riches en détail Merci pour ce beau partage. Bion 1 er mai à toi. Marc

      1. mouyen christian

        bonjour anne
        j »ai lu votre article cela m’apprend beaucoup
        je vai essayer de le faire.
        merci pour tout
        christian

  18. merci Anne pour ce bel article si bien illustré !!
    Je ne suis pas une pro, mais passionnée malgré tout, et j’aurais deux questions si vous avez le temps (rien d’urgent hein ?!).
    1/ comment savoir le nombre de lamelles que contient mon objectif ?
    2/ Vous dites « optez (1) pour la mesure « spot » ou (2) faites un ajustement d’exposition en ajoutant + 1 diaph. ». les deux méthodes donnent-elles un résultat identique ? Peut-on combiner les deux ?
    merci beaucoup et continuez de nous (me) faire progresser et espérer vous arriver un jour ne serait’ce qu’à la cheville, ce serait déjà un grand bonheur 🙂
    Bon dimanche à vous,
    Sabine P.

    1. Bonjour Sabine,
      Pour répondre à vos questions :
      1/ Ça dépend du type d’objectif que vous possédez, si vous avez accès à vos ouvertures à même l’objectif, en fermant le diaphragme, vous allez être en mesure de voir les lamelles à l’intérieur, en tenant, bien sûr, l’objet entre vos doigts. Sinon, hum, je ne sais pas.
      2/ Vous pouvez expérimenter l’un ou l’autre, OU les deux. Le mieux est de faire des essaies et de vérifier votre histogramme afin de vous assurer que votre image est bien exposée.
      La pratique jumelée à votre passion est gage de réussite chère Sabine!
      Bonne photo!

    1. Bonjour Lauric,
      Excellente question! À laquelle je n’ai pas de réponse satisfaisante. Je ne suis pas assez ferré côté technique matos, je sais seulement que la constitution des lames créent cet effet.
      C’est un peu comme l’électricité, je sais que ça fait fonctionner le grille-pain, mais je serais nulle à vous expliquer comment. Bon, d’accord, c’est une explication un peu nulle, je m’en excuse. 😉

  19. Bonjour Anne,
    Très beau tuto et super trucs pour améliorer mes couchers de soleil. Bon, depuis une semaine, il ne fait que pleuvoir ou neiger, mais patience, les beaux jours vont revenir. En tous cas, grand merci pour ces supers conseils et vos superbes photos.

    1. Bonjour Jean-Claude,
      Ne sous-estimez pas la pluie, ça peut faire de très belles photos, surtout de nuit, atmosphère mystérieuse garantie! Bon, c’est sûr que côté confort on repassera…
      Allez, patience, le beau va revenir et vous serez prêt! 😀

  20. Juste l’article dont j’avais besoin ! Je recherche très souvent à faire cet effet mais mes réussites étaient plutôt le résultat du hasard….mais ça va changer maintenant!!! 🙂 Merci beaucoup.

  21. Bonjour,
    Merci Anne, je découvre tes rubriques et j’apprécie vraiment. Comme pour les cascades, je suis à chaque fois curieux de savoir quel travail tu fais en post-prod pour sortir ces belles photos, avec beaucoup de clarté et de douceur. Si tu pouvais nous en dire un peu plus….
    Merci

  22. Véronique Le clec'h

    Il y avait plein d’astuces que je ne connaissais pas ! Merci de partager tout cela avec nous Anne. Je sens que je vais aller m’amuser ce soir =D

  23. Bonjour Anne
    Merci pour ces précieux conseils, en ce qui me concerne j’ai un simple bridge, crois-tu que je pourrai réussir aussi bien des soleils étoilés ?
    Elisabeth

    1. Bonjour Elisabeth,
      Hum, avec un bridge les focales ne sont tout à pareil aux réflex. Mais je crois que oui, assure toi de choisir une petite ouverture (f/grand chiffre), et si tu caches le soleil derrière quelque chose tu devrais obtenir de bons résultats. Tu n’as rien à perdre d’essayer. 😉

  24. Falissard christian

    Tres interessant les reglages ainsi que les methodes sont d’une grande aide. Comme d’habitude , un grand merci

  25. Bonjour Anne,
    Merci infiniment pour tous ces conseils précieux qui aident indéniablement à la progression de tous ceux comme moi qui te suivent assidument.Et merci pour tes superbes photos.
    amitiés daniel

  26. Merci pour vos conseils et il me tarde de les mettre en application d autant plus qu à la REUNION c est pas le soleil qui me fera défaut .
    Merci de nous faire partager votre savoir

  27. Comme c’est bien expliqué!
    Ça semble si facile après quelques temps de pratique.
    Merci encore pour la qualité de votre travail, Super 🙂

  28. Bonjour Anne moi ces Alain et j’aimerais te faire parvenir une photos que j’ai faite en Forêt de Fontainebleau proche de chez moi et que tu me donne ton avis.
    Je sais pas si tu peut lire le Website j’ai mis le lien de page Facebook il faudrait juste à la rigueur que tu m’envoie juste un message en privé via l’onglet message et de la je pense pouvoir te faire partager ma photos.
    Cordialement

    1. Bonjour Fanny,
      Ça peut fonctionner, en autant que vous avez une luminosité adéquate. Par contre, étant donné leur constitution (reproduire un effet « star »), la qualité d’image en est réduite. Ceci dit, si vous êtes créative, vous pouvez tirer profit de ce désavantage en créant des images remplies d’atmosphère.

  29. Bonjour, je débute en photographie et je voudrais savoir si il faut appliquer un filtre uv pour ce genre de photo, j’ai entendu des personnes dire que celui-ci était indispensable afin de ne pas endommager le capteur, et d’autres dire qu’il était inutile. Merci pour cette article qui m’a appris beaucoup de choses.

    1. Bonjour Ivenplays,
      La seule utilité du filtre UV est de protéger votre objectif des coups accidentels. Il n’aura aucun incidence sur le capteur. Le seul bémol qu’il peut causer, s’il est piètre qualité , est d’altérer la qualité de votre image.
      Si nous déboursons un bon montant pour nos objectifs, nous avons intérêt à y ajouter des filtres de qualité. 😉
      Ravie que cet article vous ait plu.

  30. Merci beaucoup !!!
    C’est clair !!! précis !!!! c’est vraiment chouette de partager votre savoir avec nous
    Et nous faire profiter de vos magnifiques photos !!!!
    Merci Merci !! MERCI !!!

  31. bonsoir, perso je n’est pas comprit l’histoire du doigt ?? ne va t’il pas ce voir sur la photo ou parlez vous de pause longue auquel cas il peut ne pas apparaitre, au vue de l’expo furtive, merci pour ces belles photos

  32. Tout en douceur, en justesse et précisions parfaitement compréhensibles pour tous….
    Comme d’habitude et avec légèreté.
    Bravo Anne.
    A +
    Howen

  33. Coucou Anne , merci pour tes bons conseils toujours judicieux . Que de magnifiques photos , je mettrai en application dés que possible . Lorsque nous aurons meilleurs temps dans la région le week-end !
    Bonne fin de journée à toi .
    Cordialement .
    Claudine

  34. Bonjour chère Anne !
    Quel plaisir de te lire à nouveau ! Bravo pour cet excellent article bien documenté comme d’habitude avec tes belles photos et aujourd’hui des diagrammes très clairs pour ton astuce 1. Grâce à un de tes articles précédemment publié sur ton blog j’avais déjà pu essayer et appliquer à la perfection toutes tes astuces surtout les 4 premières de cet article. Je ne connaissais ton astuce 6 : le doigt devant l’objectif 🙂 Mais comme j’utilise peu mon trépied je ne pouvais pas l’essayer 🙂
    Merci encore chère Anne et je te souhaite une bonne continuation dans tes projets (que je sais en cours) et une belle et heureuse fin de semaine ! Bisous !

    1. Bonjour Gérard,
      Heureuse de voir que tu réussis à mettre en application mes conseils, j’en suis ravie! Un éclat de soleil en étoile ajoute tellement un bel atout à un paysage! L’astuce du doigt est ingénieux, encore faut-il être en mesure de fusionner les images, mais sans trépied c’est difficile à exécuter. 😉
      Merci pour tes bons mots et à bientôt! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

3000 photographes passionnés et professionnels font confiance à Empara pour s’épanouir dans la photo et progresser.

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR