Le projet photo caritatif "Octobre Rose" de Rachel

J’ai lancé un projet : aider un amateur à devenir un photographe pro. Rachel raconte comment elle a utilisé son appareil photo pour aider la Ligue Contre le Cancer. Comment mêler passion et  bonne action !

Devenir photographe professionnelle, être indépendant et autonome a cet avantage de pouvoir s’organiser et gérer son temps comme on le souhaite !

Ayant quitté mon poste début septembre, je prends le temps de réfléchir à l’orientation de mon entreprise. J’ai bien sûre déjà quelques piste, toutefois, je n’avais encore jamais réalisé de séance boudoir, un sujet qui me plaisait beaucoup mais j’avais quelques craintes car je suis moi-même extrêmement timide et pudique.

Plutôt que d’offrir une séance à quiconque afin de « tester », j’ai souhaité rendre « charitable » mon travail, faire une bonne action tout en me faisant plaisir. J’en ai le temps, j’aime m’engager auprès d’œuvres caritatives (je l’ai déjà fait précédemment d’une autre manière) et j’en ai l’envie (je passe sur mes motivations personnelles/contexte familiale ;)).Octobre Rose arrivant, c’est juste le bon moment de lancer sur mon blog un article provocateur nommé « Oserez-vous poser seins nus ? ».

J’ai reçu beaucoup de réponses, de soutien, d’encouragement, mais aussi de femmes souhaitant poser pour moi et pour cette cause. J’avais posé mon dévolu sur un hôtel qui a tout de suite accepté (merci le Moulin de Mougins), un des modèles m’a mis en relation avec la super équipe du salon Jean-Louis David à Grasse et un ami photographe m’a conseillé de contacté la MUA Tingyu Huang. On a rapidement convenu de bloquer la journée du 22 octobre. Le plus difficile finalement a été de trouver une association qui soutiendrait ce projet. En effet, l’idée ayant fait son chemin, il ne s’agissait plus d’un échange don contre séance photos. Toutes les généreuses modèles me donnant l’autorisation d’utiliser leurs images, l’objectif était donc de créer un calendrier avec ces photos, afin de le vendre et que TOUS ENSEMBLE nous arrivions à faire un don digne de ce nom !

J’ai attendu cette journée avec impatience, un vrai challenge pour moi ! La séance fut intense, 10 modèles sont passées tour à tour devant mon objectif. Pas le temps de déjeuner, mais finalement ça ne m’est même pas venu à l’esprit, tout a été cadencé par le roulement de ces 10 femmes toutes complètement différentes, mais toutes tellement généreuses, et adorables. Je dois dire que j’ai ENORMEMENT apprécié de type de séance ;). Le journal local est venu aussi prendre une photo et recueillir mes propos, j’étais toute fière de paraître dans les news local (le Nice-Matin).

S’en est suivi le traitement des photos, la création d’une association loi 1901 (Art et Actions), et enfin la réalisation graphique du calendrier. Ce dernier a été validé par Le comité des Alpes-Maritimes de la Ligue contre le Cancer, ce qui m’a valu un second article avec mon nom sur la première page cette fois… que d’émotions 😉

« Je compte sur vous 😉 »

Une exposition aura lieu dans les locaux de La Ligue contre le cancer, et un vernissage est organisé le mercredi 12 décembre afin de lancer officiellement la vente des calendriers 2013. Je suis donc maintenant dans le dernière phase du projet et, selon moi, la plus difficile puisqu’il faut maintenant vendre ses 1000 calendriers, ce qui représente potentiellement un don de 10 000€ à la lutte contre le cancer.

J’ai pu constater à quel point ce sujet est clivant, il y a d’un côté des gens dont on ne peut soupçonner la générosité, qui vont vous apporter bien plus que vous l’imaginer, qui vont vous soutenir et vous remercier même de leur avoir permis d’agir auprès de vous. A côté de ça, il y a une foule de personnes qui ignoreront totalement le sujet. Des personnes qui habituellement suivent mon travail, aiment mes photos, les commentent… et évite systématiquement les publications sur ce sujet. Et vous ? quelle est votre relation avec la cancer ? la maladie ? Pensez-vous que le fait de lire, aimer, ou acheter au profit de… vous portera malheur ?. Je n’estime pas que je serai épargnée parce que j’ai fait cette action, je n’en sait rien mais je suis certaine que cette action n’aura aucun effet sur ma prédisposition ou non à la maladie. En revanche, si je peux permettre que a fille soit épargnée, mieux dépistée ou juste mieux soignée en apportant cette toute minuscule contribution, et bien j’en suis ravie.

Pour reprendre le slogan de la ligue : Face au cancer, on est plus forts ensemble !
Pour commander votre calendrier, soutenir la recherche et le dépistage et pouvoir voir les photos, direction le site https://www.artetactions.fr/store
Je compte sur vous 😉

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Du choix du matériel à la composition d’une photographie, en passant par les réglages et les bases de l’optique, Xavier Navarro va te partager une méthode pas à pas, avec des situations réelles de prise de vue, pour tout comprendre de la technique photo.

A la fin de ces 5 jours de formation, tu auras toutes les connaissances pour te débarrasser une bonne fois pour toute du mode “tout-auto” et prendre des images à la hauteur de tes attentes. Tu maitriseras les bases de la technique photo pour t’épanouir ensuite dans tous les domaines de la photographie : animaux, paysages, portraits, studio, mariage, naissance, et bien d’autres.

Cette formation est ouverte à tous les passionnés de photographie. Que tu sois débutant ou averti, tu sauras tout sur la technique, comme un pro.

:haute_tension: Et pendant le LIVE, MissNumérique te donne l’opportunité de gagner de superbes accessoires photo. Près de 1300€ de lots à gagner :

:appareil_photo:  Une optique Tamron 28-200mm – valeur 800€
:écran_ordinateur:  Une license Capture One Pro 21 – valeur 330€
:cartable:  Un sac Tenba de 20L – valeur 150€ 

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

Lorsqu’on débute en photo, ce n’est pas évident de tout retenir. Arrivé sur le terrain, on a l’impression de revivre le syndrome de la page blanche. La solution ? Un petit guide de poche à imprimer, confectionné par nos soins, qui regroupe plein de conseils pour vous aider à choisir vos réglages et faire face aux problèmes les plus récurrents. Et c’est gratuit.

Derniers articles

14 réflexions sur “Le projet photo caritatif "Octobre Rose" de Rachel”

  1. Bravo Rachel, je découvre ton projet . Je suis occasionnellement le blog de xavier et du coup ton histoire , j’aimerais me lancer sur un tel projet mais je manque un peu de confiance en moi. Félicitations encore pour ton audace et ta persévérance.

  2. Bonjour Rachel ! Je viens de recevoir ton calendrier par la poste. Alors tout d’abord félicitation pour l’initiative et l’investissement! Ensuite il est vraiment sympas. Si je peu me permettre un avis, n’hesite pas a sortir des sentiers battues. J’ai toute a fait conscience que se type de shooting photo ne doit Pas être évident, ni dans la relation de confience à installer avec les modèles ni dans le fait de ne pas tomber dans l’objetisation de la femme. Je pense que les jeux de transparences, de claire obscure et de lignes peuvent être de bons support pour « dépersonnaliser » le modèle. Par exemple J’aime beaucoup les photos de janvier et avril oú le modèle ne fixe pas directement l’objectif pour l’une et où le cadrage est originale pour l’autre. Et je vais moins accrocher avec février et mars ou la pose plus classique et le regard de face nous donnent plus l’impression de rentrer dans l’intimité d’inconnues et peu gêner. Voilà j’espere que mes impressions pourront t’être utile. En tout cas encore bravo pour ce pas en avant qu’a été l’aboutissement de ce projet! Et je te souhaite pleins de réussites!
    Comme c’est mon 1er message sur le blog j’en profite pour dire un grand merci à Xavier pour ce blog claire et agréable qui motive et fait naître pleins d’ambitions! J’attend la suite avec impatience!

    1. Merci beaucoup Camille d’avoir participé à ce projet, et un grand merci aussi pour ce retour. L’exercice était effectivement difficile, d’une part parce que je n’avais JAMAIS fait ce type de photos (ça change quand même pas mal des enfants, ou des séances famille lifestyle ;)), d’autre part parce que l’objectif était de promouvoir une cause, et l’association avait des recommandations, son image est aussi engagée.
      Globalement le but n’était pas de dépersonnaliser, au contraire, la cause est forte, le message est clair : ça peut arriver à tout le monde -> faites vous dépister. Le regard de ces femmes important, elles assument leur féminité et la PROTEGE (donc faîtes pareil ^^).
      Deux images sont un peu « dépersonnalisée », ton analyse est très juste. Comme il est écrit, j’avais 10 modèles, et il y a 12 mois dans une année. Mon idée était qu’on ne reconnaisse pas trop que ce sont les mêmes 😉
      A très bientôt pour la suite
      Merci de suivre le blog
      Rachel

    1. Merci Aurélien, oui ça représente beaucoup de temps, beaucoup d’échanges avec les participantes, les partenaires, l’association… Mais c’est aussi très valorisant d’apporter son petit grain de sable à cette lutte. Bonne journée 🙂

  3. la cause est bonne bien pensée mais respectons la femme plus que poser comme ça je suis avec l’avis de Madame Gaelle Rousseau , et j’aurais préférer que tu prend des femmes malades et avec votre objectif et ta création de les rendre les belle femme du monde et comme ça vous passé le message suivant
    Meme avec un cancer je suis la plus belle du monde courage

    1. Bonjour Abdel,
      Je suis bien d’accord avec toi, et le calendrier compte aussi des femmes ayant eu un cancer, des « survivors ». Pas toutes effectivement, ce n’était pas ce que je demandais dans mon message initial.
      Octobre Rose permet de parler de ce cancer effectivement, mais c’est surtout l’occasion de parler à des femmes saines, du bienfait d’un dépistage au plus tôt. L’objectif de ces images est de dire : PROTEGEZ VOTRE FEMINITE, prenez soin de votre corps, faites vous dépister au moindre signe, ou dès 50 ans.
      Je n’ai cherché ni à valoriser l’image de la femme, ni à faire la pub du cancer du sein. Pour en survivre, ces femmes passent par des traitements très douloureux et ne perdent pas forcément uniquement leur poitrine mais aussi leur cheveux, cils… bref les signes extérieurs de leur FEMINITE.
      Le but n’était pas non plus de choquer, et j’ai eu des rdv avec La Ligue avant le shooting, qui ont orienté mon travail 😉
      Merci de votre retour,
      Bonne journée
      Rachel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR

Je vous montre comment réaliser des vidéos corporate captivantes et créatives.

LIVES GRATUITS À VENIR

La masterclass de Félicia

Apprendre la vidéo corporate

Créer une vidéo corporate