10 astuces pour photographier l’automne et capturer ses couleurs

L’automne est la saison par excellence pour profiter de l’air frais ET photographier ses couleurs flamboyantes.  Dans cet article, je vous partage 10 astuces pour savoir comment faire de belles photos d’automne.

Table des matières

Journée ensoleillée, journée nuageuse : utiliser
(ou non) un filtre dégradé

Journée ensoleillée, journée nuageuse : utiliser (ou non) un filtre dégradé

Une journée ensoleillée rehausse les couleurs, en général. Toutefois, le contraste sera plus prononcé et rendra certains décors, tel un paysage, difficiles à capter correctement. Ceci est dû à l’écart d’exposition entre un ciel lumineux et un sol sombre. 

Pour remédier à la situation, servez-vous d’un filtre neutre dégradé ND (-2 crans) pour atténuer cette différence. 

En l’absence de filtre, soyez attentif aux hautes lumières et évitez de les surexposer. Activez votre histogramme et corrigez au besoin.  Ceci vous permettra de conserver les informations dans ces zones.

À l’inverse, lors d’une journée nuageuse le contraste est beaucoup plus faible et, du coup, rend les couleurs fades. Néanmoins, ce type de météo peut procurer, sous certaines conditions, une atmosphère particulière.

Il existe une autre technique : la multiposes aussi appelé bracketing en anglais. Elle te permet de prendre des photos dans des situations lumineuse complexes. On te dit tout dans l’article : ​
La technique de la multiposes

Utiliser un objectif macro ou des plans rapprochés

Utiliser un objectif macro ou des plans rapprochés

Une journée nuageuse est de mise pour photographier les détails qu’offre l’automne : les feuilles colorées, les champignons, les fougères, les toiles d’araignée, les pommes de pin, etc.

Si vous possédez un objectif macro, n’hésitez pas à l’utiliser. L’avantage c’est que vous pouvez croquer une foule d’images dans un espace restreint, voire même dans votre jardin. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour photographier l’automne. Palpitant, n’est-ce pas ? 

Vous n’avez pas d’objectif macro ? Pas de soucis. Rapprochez-vous le plus possible de votre sujet, cadrez serré et captez la finesse des éléments naturels. 

Si vous prévoyez de photographier les champignons, ou une plante au ras du sol, apportez un petit tapis de sol afin de protéger vos genoux. Ceci rendra l’exercice plus confortable.

Apprenez à photographier la nature animale et végétale avec l’empara de Patrick Goujon “La macrophotographie animale”. Plus de 10 heures de vidéos pour tout savoir sur le matériel, les accessoires, la lumière, la composition et l’approche animale.

Profiter de la brume pour photographier l'automne

Profiter de la brume pour photographier l'automne

La brume souligne une atmosphère feutrée. Il faut être aux aguets et savoir tirer profit de cette condition météo particulière. Une astuce est de connaître à l’avance les endroits où ce type d’ambiance rehaussera le paysage. Faites du repérage et prenez note de ces lieux. 

Certains terrains sont plus propices que d’autres à la création de brume, près des étendues d’eau, par exemple.

Partez tôt le matin afin de profiter de cette brume au maximum, car la chaleur du soleil chassera ce voile de mystère. 

Photographier en contre-jour et en lumière directe

Photographier en contre-jour et en lumière direct

Favorisez le rétro-éclairage lors de vos prises de vue. Le contre jour fait ressortir la transparence du feuillage richement coloré. La lumière directe, quant à elle, écrase le relief et donne un rendu plat.

Vous n’êtes pas certain que le résultat soit à la hauteur de vos attentes ? Faites des tests et variez vos plans :

1) Réalisez une photo avec le soleil face à vous (derrière le sujet).

2) Prenez une autre photo, mais cette fois-ci, le soleil derrière vous (face au sujet).

Vous remarquerez une différence notable. Vous pouvez vous amuser à faire le tour du sujet et jouer avec la lumière. Évidemment, vous aurez besoin d’une journée ensoleillée pour maximiser vos résultats.

Pluie et cascades : utiliser des filtres et poses longues

La pluie est de la partie ? Ne rangez pas votre matériel.

La pluie est de la partie ? Ne rangez pas votre matériel. C’est le moment idéal pour faire de belles photos sous la pluie. Sortez votre parapluie, vos bottes, un sac protecteur pour votre appareil, et hop (!), dehors. 

La pluie enrichit les couleurs des paysages d’automne , elle dépose des gouttelettes sur les feuilles, assombrit les troncs d’arbres – dont le phénomène forme un joli contraste. Parfois, la brume enveloppe le décor et dégage une ambiance feutrée qui se démarque des journées de plein soleil. 

Servez-vous d’un filtre polarisant pour diminuer le moiré produit par la pluie. De ce fait, vous obtiendrez des couleurs encore plus riches.

Aussi, si la pluie fut abondante, dirigez-vous vers votre ruisseau ou votre cascade préférée, et profitez-en pour créer de longues expositions, présentant les paysages luxuriants de l’automne.

Faire de belles photos de reflets

Jumeler les couleurs d’automne avec une étendue liquide (lac, étang, petite mare) offre l’opportunité de créer des images d’automne uniques. 

Vous pouvez opter pour l’aspect graphique des couleurs ou tout simplement isoler le sujet qui se reflète dans l’eau. Les possibilités sont infinies. 

N’hésitez pas à cadrer serré, en remplissant les textures qui se forment à la surface de l’eau. Pensez à varier vos plans. Servez-vous d’un grand-angle et déposez-le au ras du sol afin d’inclure le reflet ET une partie du paysage, l’effet sera renversant.

Jouer avec les mouvements intentionnels en pose longue

Jouer avec les mouvements intentionnels en pose longue

Les journées de grand vent, ou les endroits moins dignes d’intérêt peuvent devenir une autre source de photo originale. Optez pour une vitesse lente (entre 1 à 3 sec.) et remuez dans tous les sens; en zigzaguant, en zoomant, en tremblotant, de gauche à droite. 

Ce faisant, vous réaliserez des effets de flou de bougé intéressants. Pour y parvenir, diminuez vos ISO au minimum, choisissez la plus petite ouverture (f/22) et, si nécessaire, ajoutez un filtre polarisant pour réduire la luminosité et les reflets spéculaires. Ceci vous permettra d’obtenir une vitesse lente. 

Note : je tiens à vous aviser que vous devrez faire plusieurs clichés avant d’en réussir un seul. Donc la patience est de mise. 

Intégrer une personne (ou oser l’autoportrait) dans vos photos de paysages

Intégrer une personne (ou oser l’autoportrait) dans vos photos de paysages

En photographie de paysage, on essaie (la plupart du temps) de ne pas inclure de personnage. La vue d’un lac reflétant les couleurs de l’automne évoque davantage l’aspect sauvage et serein de l’endroit. 

Mais vous pouvez accroître l’impact visuel en ajoutant un personnage qui, par sa pose, transmet un message positif

Osez faire de l’autoportrait, ou encore, demandez à un (ou une) ami(e) d’être votre modèle en échange de quelques clichés. 

Vous obtiendrez ainsi des photos au cachet unique.

 

Faire ressortir un soleil en étoile sur vos photographies

Faire ressortir un soleil en étoile sur vos photographies

L’effet de soleil en étoile ajoute une touche éclatante à votre image. Pour y parvenir, positionnez le soleil derrière l’arête d’un objet (une feuille ou un tronc d’arbre), et choisissez une petite ouverture (f/11, 16, 22) afin de créer les rayons lumineux. 

Parfois, il faut se déplacer légèrement pour obtenir l’effet étoilé. Soyez attentif, placez-vous jusqu’à ce que le soleil (caché derrière un élément) forme ces rayons lumineux. Lueur scintillante assurée!

Oser manipuler les éléments

Photo d'une feuille orange en automne
Photo d'une feuille orange en automne

Soyez créatif et improvisez plusieurs mises en scène en vous servant d’une jolie feuille rouge. Placez-la au gré de votre imagination, sur une fougère, un chemin, un banc, ou dans vos mains. 

Bref, là où le cœur vous en dit ! 

J’espère que ces astuces vous aideront à créer de belles images d’automne. 

Partage tes plus belles photos d’automne avec le #empara sur instagram @emparofficiel. Nous publions les meilleures photos de nos élèves. 👉🏻 Tag #empara pour être publié.

Derniers articles

28 réflexions sur “10 astuces pour photographier l’automne et capturer ses couleurs”

  1. Bonjour Anne,
    C’est toujours un plaisir de recevoir tes leçons avisées et concrètes. J’ai découvert par hasard, une façons originale de photographier les couleurs de l’automne : depuis le 3° étage d’un immeuble, vue imprenable sur le feuillage d’un érable tout proche. De plus, le feuillage se modifiant progressivement du haut en bas du végétal, la tête de l’arbre est rougeoillante alors que les branches inférieures sont encore vertes. Un régal !
    Bien amicalement, Jean-Pierre.
    PS : comment t’envoyer les clichés démonstratifs ?

    1. Bonjour Jean-Pierre, oh, quelle façon originale de le photographier, effectivement ! Et la progression des couleurs offre une belle variété. Tu peux m’envoyer tes photos via mon email disponible dans l’infolettre. À bientôt !

  2. bonjour Anne,
    c’est un article très complet, boosteur de motivation, et très pédagogique pour tous niveaux de photographes. C’est une source inépuisable pour la créativité, l’inspiration, la saison actuelle et la photographie en général.
    Merci Anne pour ce formidable article

  3. Merci Anne, très intéressant comme toujours.
    Mon souci principal est de m’approvisionner en France en filtres ND, comment faire ?
    Merci d’avance.

    1. bonjour,
      j’habite la France, en Alsace, je m’approvisionne chez Amazon, missnumérique, Digit-photo, ou tout site spécialisé en photographie.
      il existe de filtre variable pour débuter et des filtres de ND4 à ND1000.
      cordialement

  4. Un très grand merci Anne ! J’ai lu avec intérêt tous les articles… Plein de belles nouvelles idées pour moi que j’ai vraiment le goût d’explorer. Bon dimanche à toi et à ton cher Éric!
    Nicole Beaubien

  5. Merci Anne pour tous ces conseils. J’en avais déjà lu pas mal mais c’est toujours utile d’avoir des rappels jusqu’à ce que cela devienne automatique.

  6. merci Anne, toujours un plaisir de te lire. Samedi dernier (9), j’ai pris plusieurs photos au mont Sutton. Je me suis bien amusée. Mais j’ai fait un erreur: j’étais en portrait (P) plutôt qu’en paysage (L). je m’en suis voulu, mais c’est cela. je me reprendrai: ainsi quand je photographierai mon conjoint, et ensuite les montagnes, je me souviendrai d’ajuster ma caméra…bonne journée.

    1. Bonjour Ginette, ce n’est pas si grave, la grande différence sera sur le choix des ouvertures, elles seront plus grandes, mais ça peut convenir aussi, selon ta composition. Le paysage devait être magnifique !

  7. Merci Anne pour ces conseils,je n’avais jamais osé le contre-jour….cela donne des résultats surprenants, vous avez quand même de très belles forêts !!
    Portez-vous bien et petit coucou à votre chéri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

Je vous montre comment réaliser des vidéos corporate captivantes et créatives.

LIVES GRATUITS À VENIR

La masterclass de Félicia

Apprendre la vidéo corporate

Créer une vidéo corporate