Photographie au smartphone : tour d’horizon des réglages de base

La photographie au smartphone fait partie intégrante de notre quotidien et pour cause, nous l’avons tous les jours sous la main, dans notre poche ou dans notre sac. Facile d’accès, relativement intuitive et moins onéreuse, la photographie au smartphone est pleine de promesses. Que votre smartphone soit équipé d’un unique ou de plusieurs capteurs photo, les réglages de base du mode photo restent les mêmes. En voici un petit tour d’horizon pour bien débuter la photographie au smartphone.

Table des matières

Activer la grille de composition

Prendre une photo au smartphone
© Drew Hays

En photographie, la grille de composition est un élément essentiel, qui comme son nom l’indique, vous aidera à mieux composer vos images. Il s’agit de deux lignes verticales et deux lignes horizontales qui se croisent pour former 9 portions égales. Cette grille est associée à la règle des tiers qui consiste à positionner son sujet dans l’un des tiers de l’image ou au niveau des intersections des lignes. C’est une règle qui permet de s’éloigner d’une composition centrale et de donner plus de dynamisme à votre image.

Ici, l’horloge à vapeur a été positionnée sur le tiers droit de l’image, permettant ainsi de mieux voir le lampadaire ancien, ce qui n’aurait pas été le cas avec un cadrage central.
©Céline Nebor

L’autre avantage de la grille de composition est qu’elle permet d’aligner la ligne d’horizon de façon droite. Il n’est pas rare de voir des photographies au smartphone prises de travers. La grille de composition peut éviter cela dès la prise de vue. Cela est aussi valable pour les lignes verticales, comme celles des bâtiments par exemple.

Photographie au smartphone la ligne d'horizon
Photographie au smartphone la ligne d'horizon
©Céline Nebor

Activez maintenant la grille dans les paramètres de votre application photo pour voir la différence !

Sélectionner le bon ratio

Différents ratios de prise de vue sont généralement disponibles sur l’application de votre smartphone. Les ratios que vous retrouverez les plus couramment sont les formats 3:4 et 2:3. Le format 9:16 est également un format plus spécifique aux smartphones puisqu’il permet de visualiser et de réaliser une prise de vue plus large et plus adaptée à l’écran vertical (à l’horizontale, le 16:9 est aussi le format dédié à la vidéo). Certains smartphones proposent également le ratio carré 1:1, un format apprécié pour le partage d’images directement sur Instagram par exemple. Enfin, vous retrouverez peut-être des ratios intermédiaires (4:5, 9:18…) ou même un ratio plein écran.

Pour bien choisir votre ratio, veillez à prendre en compte la définition associée à chaque format. Généralement, les ratios 3:4 ou 2:3 seront les plus intéressants pour vous et offriront la plus haute définition exploitable. Le format 9:16 est plutôt à utiliser pour les réseaux sociaux, notamment pour la réalisation de stories.

Pour déterminer le bon ratio en photographie au smartphone, il faut donc surtout penser à ce que vous souhaitez faire de votre image par la suite, afin de l’adapter au mieux aux différents supports envisagés.

La photographie au smartphone et le ratio d'image

Booster les détails d’une photo avec le mode HDR

Aujourd’hui, la plupart des smartphones sont équipés d’un mode HDR (High Dynamic Range). Selon le modèle, il peut s’agir d’un mode à part entière ou d’une option activable automatiquement. Mais que fait le mode HDR ? Est-ce intéressant pour moi ?

Le mode HDR vous permet d’étendre numériquement la dynamique de votre capteur photo et de capturer plus d’informations dans les hautes lumières et dans les zones sombres. Originellement, le rendu HDR s’obtient en combinant plusieurs photos prises à différents niveaux de lumière pour récupérer un maximum de détails dans les zones sensibles. Sur votre smartphone, c’est un algorithme qui fait le travail, de façon imperceptible et très rapide.

Ainsi, le rendu HDR va vous permettre d’apporter plus de détails à votre image par rapport au mode standard. Il est bien à utiliser dans le cadre de prise de vue naturellement très contrastée, comme un paysage avec un ciel très clair, voire quasiment blanc par exemple ou encore au moment des levés ou couchers de soleil. Attention toutefois à ne pas en abuser, car selon l’algorithme de votre mode photo et selon le type de prise, ce mode peut générer un rendu trop superficiel. Testez-le et voyez s’il convient à votre pratique avant de l’activer
automatiquement.

Le mode HDR en photographie au smartphone
Ici, le mode HDR fonctionne très bien puisque l’on distingue à la fois du détail dans le ciel, au premier plan et au niveau des ombres des personnes au loin, permettant d’avoir une image homogène, bien exposée et très détaillée. ©Céline Nebor
Ici le mode HDR est efficace, mais donne un résultat très (trop) contrasté avec des couleurs très vives. Il n’était pas nécessaire de l’appliquer sur cette photo, puisque le beau temps aurait largement suffi. À appliquer selon les goûts et les préférences de chacun. ©Céline Nebor

Le minuteur

Le minuteur est souvent délaissé, il peut pourtant s’avérer très pratique, notamment pour limiter le flou de bougé. Que ce soit pour prendre un groupe en photo ou un paysage, vous pouvez poser votre smartphone sur une surface ou sur un trépied et enclenchez le minuteur pour vous assurer que votre photo soit bien nette. Il est aussi très utilisé par les photographes qui utilisent le mode manuel et des temps d’exposition longs pour la photographie nocturne par exemple, afin d’éviter les micros-tremblements au moment du déclenchement.

En déposant mon smartphone au sol, grâce au minuteur, à une exposition longue et à un ciel bien dégagé, j’ai pu capturer les étoiles avec mon smartphone sans flou de bougé. ©Céline Nebor

Le mode selfie et rafale

Le mode selphie et rafale au smartphone
©Priscilla du Prez

Le mode selfie n’est plus vraiment à présenter. Sachez néanmoins que le capteur avant offre généralement une moins bonne définition que le capteur arrière, même si cela dépend beaucoup des modèles (les dernières générations offrant de très bons capteurs photo en mode selfie). Si vous avez de la chance, vous pouvez même sélectionner l’angle de vue. C’est un mode à privilégier surtout pour se prendre soi-même, mais n’hésitez pas à rebasculer sur le capteur avant pour vos autres prises de vue, pour une meilleure qualité d’image.

Le mode rafale vous permet de capturer plusieurs images en continu afin de ne louper aucun mouvement. Il est généralement utilisé pour la photographie sportive ou pour figer un mouvement de façon générale, comme quelqu’un qui court, qui saute, un animal en mouvement, etc. Ce mode peut aussi être intitulé Burst en anglais. Il est possible que vous n’ayez pas ce mode de base. Sachez que des applications photo tierces peuvent vous permettent d’ajouter des fonctionnalités que vous n’avez pas sur votre application photo propriétaire afin d’étendre les possibilités photographiques.

En conclusion

Les modes photo intégrés à votre smartphone peuvent proposer d’autres modes de base (panorama, ralenti, pro, etc). Comme sur un appareil photo, n’hésitez pas à les tester un par un pour en comprendre les mécanismes et le rendu. Plus vous saurez manipuler votre mode photo, plus vous pourrez appréhender les réglages nécessaires à chaque prise de vue et ainsi améliorer vos images au smartphone, et cela, même avec les réglages de base.

2 réflexions sur “Photographie au smartphone : tour d’horizon des réglages de base”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

Je vous montre comment réaliser des vidéos corporate captivantes et créatives.

TOUS LES COURS à -50%

-50% sur les cours pour les fêtes de fin d’années

LIVES GRATUITS À VENIR

Apprendre la vidéo corporate

Créer une vidéo corporate

La masterclass de Félicia