5 pistes pour obtenir de belles photos de paysage

Le paysage rêvé existe-t-il ? Si vous êtes en voyage en Nouvelle-Zélande, il y a de fortes chances pour que la réponse soit « oui ». Mais de retour à la maison, vous aurez peut-être envie de répondre « non ». Ou encore, vous avez fait le tour du jardin et, là, vous sentez que l’inspiration n’y est plus. Ne désespérez pas, avec quelques conseils simples, vous pourrez retrouver le sourire et, en prime, réaliser plusieurs nouveaux clichés à enregistrer dans votre carte mémoire.

Voici 5 pistes pour réaliser de belles photos de paysage.

 

1. Repérer l’endroit idéal

Ceci paraît évident de prime abord, mais nous avons tendance à sous-estimer ce que nous voyons. Si vous circulez dans les rues de votre quartier, vous allez forcément repérer quelque chose d’intéressant à photographier, encore faut-il être attentif. En effet, parfois l’attrait potentiel d’un lieu n’est pas visible au premier regard.

Belles photos de paysage_1

Prenez votre temps : Circuler lentement vous permettra de repérer les éléments susceptibles de composer une belle image. Si vous êtes en voiture, immobilisez votre véhicule et faites une petite marche d’exploration. Scrutez votre territoire avec l’œil d’un détective en quête d’indices révélateurs. Notez les adresses, pour ne pas les oublier.

Observez soigneusement : Portez attention aux détails. Voyez-vous un sentier bordé d’arbres matures formant un point de fuite ? Se dirige-t-il vers un lieu intéressant à photographier ? Des montagnes se dressent-elles à l’horizon ? Avez-vous repéré des bâtiments, modernes ou d’allure champêtre ? Sont-ils enjolivés de jardinières ? Ce type d’observation vous fournit une multitude d’informations qui permettront de diversifier vos photos de paysage.

2. Autorisation de circuler sur un terrain privé

Avez-vous déjà songé à cette option ? Ceci demande un peu de courage de votre part, on peut se sentir intimidé par la procédure, car vous devez vous présenter devant un inconnu. Mais si vous arborez un sourire et expliquez votre intention avec courtoisie, tout se passera bien.

Histoire personnelle

 

Photo paysage | Demander autorisation

Lors de mon dernier repérage pour mes ateliers de randonnée photo, je remarque une grange rustique enjolivée de jardinières et entourée de plusieurs pommiers. Au premier coup d’œil, l’endroit est charmant ! Avant de m’aventurer librement sur le terrain, je décide d’aller demander la permission. Les gens sont craintifs lorsqu’ils voient circuler un photographe sur leur propriété, et c’est fort compréhensible.

Après une courte discussion avec la propriétaire des lieux, elle accepte avec plaisir et me fait visiter son jardin. Oh wow ! Quelle découverte ! L’endroit est encore plus magnifique ! Une variété inouïe de fleurs confère au site une touche d’exotisme, un pont ornemental enjambe un étang parsemé de nénuphars, et un sentier aménagé sillonne un joli sous-bois. Ébahie, je l’a remercie du fond du cœur.

Morale de l’histoire ?

 

Ne sous-estimez pas un lieu. De plus, les propriétés privées offrent un cachet unique non négligeable. Vous bénéficiez d’un avantage sur tous les autres photographes qui, eux, n’ont pas eu l’audace de faire les premiers pas pour obtenir une autorisation. 😉

3. Privilégier la bonne lumière

Si les caractéristiques d’un lieu sont primordiales pour créer un splendide paysage, la qualité de la lumière sublimera l’ensemble de la scène. Un site qui nous apparaît banal en mi-journée se transformera sous la lueur du matin, ou du soir.

Belles photos de paysage | Bonne Lumière

En matinée : Les petits matins offrent une atmosphère très différente de celle du soir. Le paysage est nimbé d’une atmosphère particulière, la lumière est douce et le décor enveloppé de brumes flottantes, parfois accompagnée de rosée. Sans compter la tranquillité. Si vous êtes un lève-tôt, envisagez de photographier les riches couleurs de l’aurore.

4_Belles photos de paysage | En matinée

En fin de journée : Sa luminosité est identique à celle du matin avec, en moins, la brume, la rosée et la tranquillité. Si l’idée de vous lever tôt vous rebute, adoptez cette période du jour. Vous pourrez même profiter du crépuscule et de l’heure bleue – tel que discuté dans ce billet.

Belles photos de paysage | Fin de journée

Prévisualiser : Prenez l’habitude de circuler tôt le matin, ou en fin de journée afin de repérer l’éclairage idéal. Pour ma part, souvent après avoir fait une sortie photo, je m’attarde dans les environs pour vérifier la lumière et son incidence sur le paysage. Est-ce que la lumière du matin avantagerait mieux ce panorama ? Ou celle de la fin du jour ? Ceci me permet de prévisualiser le potentiel d’une scène future.

4. Une belle photo de paysage : varier la perspective

Photo de paysage | Perspective

En tant que photographe, nous avons souvent la mauvaise habite de capter une scène à la hauteur des yeux. Un changement de perspective insufflera à votre paysage du dynamisme.

Lorsque vous êtes sur les lieux, demandez-vous de quelle façon vous pouvez souligner l’impact visuel de votre composition. Avez-vous la possibilité de changer de position ? Pouvez-vous grimper sur quelque chose pour offrir un point de vue surélevé ? Ou vous accroupir au sol et intégrer un premier plan qui invitera le spectateur dans l’image.

Bref, déplacez-vous. Si vous utilisez un trépied, n’hésitez pas à le manipuler de sorte qu’il s’adapte à votre nouveau point de vue, quitte à avoir les deux pieds dans l’eau.  😉

Belles photos de paysage | Perspective

Perspectives à envisager : Au ras du sol, caché derrière, un cadre dans un cadre, en plongée, en contre-plongée, le point de fuite.

Photo de paysage | Perspective à envisager

5. Retourner à l’endroit choisi plus d’une fois

Retourner sur un même endroit offre de multiples avantages. Il permet, entre autre, de vous familiariser avec le décor et de repérer les points clés pour créer de belles compositions.

N’imaginez pas que vous avez fait le tour du jardin en le visitant une seule fois. Un paysage regorge de possibilités photographiques et ce n’est pas en une seule visite que vous aurez exploré tout son potentiel.

La lumière du matin différera de celle du soir, vous avez donc deux mises en situation. De plus, si vous arrivez à l’aurore, alors que la pénombre baigne encore le paysage, vous aurez plus de facilité à vous déplacer dans un endroit familier que dans un lieu totalement inconnu.

Faire le tour de sujet

J’espère que ces quelques pistes vous guideront dans votre quête pour de belles photos de paysage.

N’hésitez pas à alimenter la discussion en ajoutant vos propres astuces.

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

129 réflexions sur “5 pistes pour obtenir de belles photos de paysage”

  1. Ping : 12 Points To Remember Before Starting Photography - Graeme Green

  2. Bonjour je part au mois d’avril en Gréce en voyage organisé en possession d’un Nikon D3100 et de 3 objectifs 18/55 .18/200 et 70/300 lequel des 3 serait le plus adapté pour me permettre de faire de belles photos souvenir merci de votre réponse cordialement
    Alain
    et merci pour vos précieux conseils

  3. Merci pour ses conseils, les photos sont vraiment sublimes !
    Mais une petite question me trotte toujours en tête en fin de lecture, j’espère qu’elle ne sera pas trop bête, mais ses conseils sont biens pour la plus part des occasions, quand nous sommes dans un environnement qu’on peut visiter et se balader « facilement » mais comment faire quand nous n’avons pas le temps d’aller faire du repérage, de se balader ou de repasser plusieurs fois et que nous devons réagir rapidement, comme lorsqu’on est en vacances par exemple ?

    1. Bonjour Fanny,
      C’est une excellente question! Cela va dépendre du type de voyage que vous allez faire :
      Est-ce un voyage organisé où vous serez contrainte de suivre un horaire planifié ? Si vous, vous n’aurez d’autre choix que de suivre la cadence et de photographier les scènes à des heures plus ou moins intéressantes. Si vous avez la possibilité de vous libérer, peut-être pourriez-vous cibler certains endroits à des heures matinales où il y a moins d’achalandage.
      Est-ce un voyage que vous planifiez personnellement ? Vous pouvez faire des recherches sur le net et repérer les bons endroits où faire de la photo. Renseignez-vous auprès des centres touristiques, ils connaissent les lieux et peuvent vous guider.
      Si vous disposez de temps, vous pouvez faire du repérage une journée (ça ne prend que quelques heures) et le lendemain planifier de vous levez tôt (c’est ce que j’ai ait pour mon voyage en Gaspésie), et ainsi réussir à prendre de belles photos aux heures dorées. Demandez aux personnes locaux, ils connaissent souvent les bons spots.
      Voilà, j’espère que ceci vous donnera quelques idées. 😉

  4. Howen a très bien résumé la situation. Personnellement j’ai en plus un harnais qui non seulement soulage mes cervicales mais aussi m’aide pour la stabilité à bout de bras.

  5. Petit complément pour Valentine :
    « On dit que »…
    On dit qu’il ne faut pas dépasser en vitesse la longueur de son objectif.
    C’est facile à retenir :
    Si on utilise un 50 mm (fixe ou en zoom) il ne faut pas être à une vitesse inférieure à 1/50 à main levée…
    Si on utilise un 100 mm, pas en dessous de 1/100 (ou 1/125)
    Si on utilise un 200 mm, pas en dessous de 1/200 (ou 1/250)
    C’est une simple règle de base…. rien de plus… une règle de sécurité !!!
    Si l’APN ou l’objectif est « stabilisé » on peut alors gagner quelques diaph…
    Mais la toute première chose à retenir, est qu’il faut BIEN tenir son appareil pour gagner soi-même en stabilité et se servir de la visée et non pas du livevieuw de l’appareil tenu à bout de bras…
    Jambes écartées, bras collés au corps, respiration coupée durant 1 à 2 secondes maximum et si possible s’appuyer contre un mur, un piquet etc etc…. ça aide énormément.
    Howen

  6. Des conseils méga-judicieux et qui ne demandent pas d’investir de l’argent.
    Mais qui permet de réfléchir sur son propre développement esthétique…
    Même avec un téléphone portable, on peut utiliser ces petits conseils bien à propos.
    Et rien que ça, c’est formidable.
    Merci Anne.
    Howen

  7. Bonjour anne, je suis une débutante, doit on utilisez la plupart du temps un trépied pour faire de bonnes photos ? mec d’avance (les articles sont très bien)

    1. Bonjour Valentine,
      Tu n’as pas toujours besoin d’un trépied. Si tu as une vitesse suffisante f/60 (selon l’objectif utilisé, certains sont plus lourds que d’autres), tu peux prendre ta photo à main levée.
      Je me sers souvent de mon trépied parce que je réalise mes prises de vue très tôt ou en fin de journée, alors que la lumière est plus faible et que je choisi des petites ouvertures (f/16) afin d’obtenir une bonne profondeur de champ.

  8. super article et super photo, elle sont magnifique
    je suis loin d’être à se niveau mais sa motive beaucoup
    j’espere en faire d’aussi belle un jour
    merci pour tous vos conseil

  9. Tout dépend déjà de l’appareil sur lequel il sera fixé.
    Les marques ont des « haut de gamme » et des « modèles basiques ».
    Il y a des fixes et il y a des zooms…
    Il y a aussi des « budgets » personnels qui mettront des limites aux diverses possibilités…
    A priori, un paysage demande un GA…

  10. Bonjour Anne
    Je suis débutante et n’utilise pour l’instant que le mode automatique.
    Je pars dans 15 jours en antartique et je souhaiterai quelques tuyaux pour prises de photos dans un environnent blanc (banquise, iceberg, mer gelée,… pingouins)
    Je suis tombée par hasard sur ce site et je tiens à vous féliciter pour ces explications claires et tellement évidentes lorsqu’on les lit.
    Merci d’avance pour tous les conseils prodigués.

  11. Merci pour ces conseils précieux pour réaliser de beaux paysages. Il me semble qu’un grand angle de type 15 – 30 ou 20mm est nécessaire pour ce type de photo . est-ce exact?

  12. Très bons conseils simples et pratiques. Et une piqure de rappel n’est jamais à négliger. Car dans l’action il peut arriver d’oublier des principes , et je sais de quoi je parle. Merci et bonne continuation. PHIL

  13. Je ne recherche pas le « beau » mais ce qui est intéressant, surprenant, amusant…
    Vos remarques sont en tout cas judicieuses et vos conseils de bon sens.
    Faudrait que je me décide à me lever tôt !!!

  14. Bonjour Anne et merci pour ce bel article.
    J’aurais voulu m’initier un peu à la photo au grand angle pour les paysages.
    Je suis sur APS-C et de nombreux site recommande le canon EF-S 10-22 mm qui semble être très bon et très recommandé.
    J’aimerai savoir ce que tu en pense.
    Merci de ta réponse.
    Julien.

    1. Bonjour Julien,
      Je ne connais pas les objectifs Canon, je suis avec Nikon, mais je suis certaine que la qualité est excellente. Si tu as fait des recherches et que tu as trouvé de bonnes critiques, c’est un bon point de départ.
      Ce que tu dois savoir à propos de cette focale c’est que la vison globale de la scène te paraîtra trèèès vaste. Donc les éléments sur l’horizon (et l’horizon lui-même) te paraîtront très éloignés. Le truc est d’intégrer des éléments en avant-plan pour remplir ta composition.
      Évidemment, tout dépendra de l’emplacement de ton shooting, si tu es en ville, la perspective sera bien cool, si tu es en forêt, même chose, si par contre, tu es dans un endroit où tu n’as aucun avant-plan, comme un champ ou un immense pâturage, là ça sera plus difficile de tirer profit de cette focale.
      Mais, j’avoue que si j’avais ce zoom, je m’amuserais bien. 😉

  15. Bonjour Anne, Tes photos sont sublimes,. J’aimerais pouvoir en faire autant, Quel filtres me suggères-tu pour commencer ?
    Je suis un peu perdu avec ( filtre neutre dégradé,doux, dur, inversé,) ect
    Merci

    1. Bonjour Yves,
      Laisse-moi te rassurer tout de suite, tu pourras en faire autant, le seul critère est la persévérance ET la pratique. Tu vois, ce n’est rien de sorcier. 😉
      Pour répondre à ta question, voici quelques filtres pratique à avoir en sa possession :
      Les filtres neutres dégradés dits doux « soft » servent pour des panoramas avec des montages ou s’il y a des éléments dépassant l’horizon. Il existe différente opacité : -2 et -3 stops sont les plus fréquemment utilisés.
      Il y a les gradations dites « dures » (hard), qui seront utiles lorsque l’horizon est droit. Comme les scènes de prairie ou de bord de mer. Si tu demeures à proximité de ses panoramas, ce filtre est un must!
      Le filtre inversé, quant à lui, sert à réduire l’intensité du soleil – lors de lever ou de coucher de soleil, -puisque la partie la plus sombre du filtre est située au centre.
      La marque Cokin, ou Hitech sont de qualité inférieure (mais plus abordable), si tu cherches quelque chose de meilleure qualité, alors je te suggère les marques Lee ou Singh-Ray.

    1. Bonjour Jade,
      Je prends note de ta suggestion, merci pour ton intérêt. Le meilleur conseil que je puisse te donner pour l’instant est de pratiquer, et expérimenter différent style pour développer ton oeil photographique. 😉

  16. Bonjour Anne, Juste une petite question. Sur quoi tu te bases pour choisir ton mode de mesure?(multizone, pondéré central, ou spot )J’ai toujours pensé qu’il fallait être sur multizone pour prendre des photos de paysages, Est-ce vrais?
    Merci pour tes conseils, ton site est vraiment génial! :O)

    1. Bonjour Yves,
      Tu as bien raison. J’utilise le mode multizone, c’est la mesure que je trouve la plus efficace pour ce que je fais. J’ai tenté le pondéré central, mais comme mes sujets sont rarement au milieu, la lecture qui en résulte n’est pas adéquate. Pour la mesure spot, je vais m’en servir en macrophotographie, pour les fleurs ou les menus détails.
      Merci pour tes bons mots! 🙂

  17. Franchement rien à dire, un travail remarquable, super…j’ai besoin de vos conseils, si vous pouvez m’aider?
    j’ai un 5D mark 3, je suis à la recherche des objectifs qui me permettent de prendre des photos de mariages. Etant débutant je ne sais quel objectif de qualité prendre pour mon projet de photographie…merci de me proposer quelques solutions.

  18. Félicitation pour ses jolies photos, j´aimerai savoir comment faites-vous pour ne pas avoir de flare, reflet du au soleil sur vos photos. Je remarque qu´en fonction de l´objectif que j´emploie, de la hauteur (angle) à laquelle se trouve le soleil, souvent ses reflets varient, il m´est vraiment très difficile de ne pas en avoir…y-a-t-il d´autres astuces? merci pour votre réponse

    1. Bonjour Dieter,
      La réflexion parasite ( flare) est difficile à maîtriser et varie selon la qualité de votre objectif, et l’orientation du soleil. Plus la qualité optique de l’objectif sera de grande – avec traitement anti-reflet et tout, plus le rendu sera optimisé. Mais faut être prêt à payer les frais…
      Pour éviter les flaires:
      1- utilisez votre pare-soleil,
      2- évitez de photographier face au soleil (à moins que ça ne soit votre intention),
      3- si vous désirez inclure le soleil dans votre composition,
      4- sachez qu’il y aura des flares inévitables (à moins d’avoir déboursé un prix exorbitant pour votre objectif 😉
      5- si vous vous servez d’un filtre neutre dégradé, comme du Cokin par exemple, faites attention aux égratignures, elles provoqueront des flares indésirables.
      J’espère que ceci répond à votre question.

  19. Bonjour,
    j’aurai juste une question: est-ce-que vous retouchez vos photos ou est-ce-que les réglages que vous adoptez ou vos connaissance suffisent pour faire des photos avec de telles couleurs? Merci

    1. Bonjour Émilie,
      La richesse des couleurs provient de la qualité de la lumière, plusieurs des clichés sont réalisés tôt le matin ou en fin de journée. Par ailleurs, je photographie en RAW, ce qui résulte d’un fichier plus lourd, mais contenant davantage d’informations. J’accentue les couleurs, le contraste, la netteté car dans un fichier RAW tout est à travailler, un peu à l’instar d’un négatif dans le monde argentique.
      Si vous photographiez en Jpeg, vous pouvez modifier les paramètres dans le menu de votre appareil, en réglant l’optimisation de l’image en mode *Saturée*.

  20. Bonjour Anne.
    Une nouvelle fois je bois avec délectation tes astuces et tes superbes photos, pour ma part je préfère aussi partir seul pour avoir la liberté de pouvoir naviguer au gré de mes envies sans avoir une pression avec moi qui me dit « allez dépêche toi » c’est la pire chose pour vous démotiver et vous faire perdre toutes créativités, merci encore pour tous ces conseils que je vais essayer d’appliquer à la règle.
    Merci à toi et aussi à Xavier pour son formidable site.
    Cordialement Franck.

    1. Bonjour Franck,
      Je suis tout à fait d’accord avec vous, faire de la photo seul nous permet de rester dans notre bulle créative.
      Merci pour votre appréciation, OB travaille fort pour rendre ce site inspirant. 😉

  21. Merci Anne pour ces précieux conseils, toujours utiles à ré-entendre même si on croit déjà les connaître.
    Une question en rapport avec les premiers mots de ton billet, as-tu « fait » la Nouvelle-Zélande ?
    Parce-que pour le coup ça m’intéresserait d’en discuter en off avec toi, je dois partir début 2016 passer environs 2 mois là-bas.

    1. Bonjour Philippe,
      Je suis contente que mes conseils rafraîchissent des notions déjà acquises. 😉 Pour la Nouvelle-Zélande, non, je n’y suis jamais allée… mais j’en RÊÊÊÊVE! Les paysages sont époustouflant là-bas.

  22. Bonjour Anne !
    Merci pour ces conseils. Ce week-end j’ai pu me rendre compte que le changement de perspective donne des photos différentes et très intéressantes: mon petit bonhomme de 3 ans à pris des photos du haut de son mètre et les prises de vue sont très sympa ! Bonne journée à tous

  23. superbe …. et par dessus tout j’aime a lire vos réponses a chacun de vos commentateurs et a ceux et celles qui vous disent aimer pouvoir en faire d’aussi belles (photos) que vous j’aime votre encouragement a ces personnes et comme vous le dites il suffit de le vouloir certes mais vous avez vous ce pouvoir et sans doute ce vouloir donc a nous d faire comme vous , le bon vouloir surtout merci a vous toutes et tous pour ces précieux conseils et idées bien sur

    1. Bonjour Jean-Marie,
      On essaie de s’entraider du mieux que l’on peut, le monde de la photographie est une activité qui s’effectue seul, mais avec cette belle communauté virtuelle, on peut s’épauler et se soutenir. 😉

  24. Magnifique !!! qu’est ce que j’aimerais prendre des photos comme ça. Ça donne envie, comment faites vous pour avoir de si jolie couleur? Faut-il un peut de retouche pour venir à un tel résultat ? Quand je photographie un paysage qui me plait je suis contente et une fois que je les visualise sur mon ordinateur, je suis un peu déçue des couleurs. Quels réglages dois-je faire ?

    1. Bonjour Andeline,
      Merci pour vos bons mots! En ce qui concerne ma prise de vue, je photographie en RAW, et je traite mes images à l’aide d’un logiciel de développement (Photoshop), j’accentue entre autres les contrastes, la saturation, les couleurs et la netteté.
      Si vous photographiez en Jpeg, vous pouvez changer le rendu de vos photos en modifiant l’optimisation de l’image dans le menu de votre appareil. Choisissez le mode *Saturée* et voyez si cela améliore la situation.

  25. Bonjour Anne,
    Tres Tres belles photos, je les aime toutes, superbes, spécialement la photo prise de la grange, wow, reposante, elle invite a quitter le quotidien tumultueux des villes et a venir se réfugier dans la nature. C;est la plus belle des photos a mon humble avis.

  26. Bonjour, très belles photos, j’aime beaucoup la photo avec le cheval. Merci pour les conseils et cela me donne le goût de continuer à prendre des photos dans la nature et de réussir un jour à faire des cliches aussi beaux.

  27. Félicitations Anne pour cet article très motivant même si cela me fruste un peu car trops magiques!!! ….Vous nous faites rêver ;-)))) Depuis combien de temps faites vous la photographie?

    1. Bonjour Pyn,
      Merci pour vos bons mots! Mais de grâce ne soyez pas trop sévère envers vous. Permettez-vous de commencer là où vous en êtes. 😉
      Je fais de la photo depuis près de (roulement de tambour) 35 ans. Mais on peut tronquer une bonne dizaine d’années, où je n’ai pas fait beaucoup de photo. J’ai passé au numérique en 2007. Beau virage!

  28. Superbes photos ! Intéressants points de vue. Tout l’art réside dans l’observation et savoir revenir au bon moment pour capter la luminosité la meilleure. Il faut donc du temps . Je partage aussi la formule de partir seul sans faire trépigner d’autres…. Merci pour le partage

    1. Bonjour André,
      Le regard jumelé au temps, à la patience, et à la lumière. Un trio gagnant! Et partir seul, en effet, pour pouvoir communiquer et voir plus facilement la nature. Merci pour vos bons mots!

  29. Merci de partager si généreusement votre savoir. Comme d’autres j’aimerais beaucoup dès maintenant faire d’aussi belles photos ! vos conseils vont vraiment m’aider à m’améliorer. Merci encore !

  30. Une bonne définition de la prise de vue en paysage et beaucoup de petits conseils bien précieux pour nous autres amateurs photographe. Merci du partage. Marc

  31. Bravo et merci pour cet article et ces magnifiques photos.
    Pouvez-vous m’indiquer sur quel élément vous faites la mise au point. Par exemple la photo avec l’arbre à droite et les maisons en bois à l’arrière.
    Mais aussi de maniere générale, dans un paysage sans nécessairement d’avant-plan.
    Merci encore,

    1. Bonjour Philippe,
      Très bonne question! D’ailleurs, ça ferait un très bon article.
      De manière générale, lorsque j’utilise un grand-angle, j’effectue la mise au point au 1/3 de l’image, que ce soit à la verticale ou à l’horizontale. Mais cette règle peut varier selon la distance entre l’appareil photo et l’élément en avant-plan.
      Pour la photo concernée, j’ai effectué la mise au point un mètre en avant du tronc d’arbre et choisi une petite ouverture de f/22 pour obtenir une bonne profondeur de champ.

  32. Bonjour Anne !
    Ah la lumière et la perspective ! comme tu as raison ! J’ai pu le vérifier en photographiant le site d’une mare près de chez moi à différentes époques et heures et dans différentes positions (au ras du sol, en contre-plongée, etc) et j’ai l’impression en visionnant mes photos de visionner un site différent !!
    Merci pour cet article encore joliment écrit et illustré !
    Je te souhaite un bon dimanche !
    Gérard

    1. Bonjour Gérard!
      Un changement de perspective peut complètement transformer un paysage, c’est bien vrai. Ça nous donne une multitude de possibilités, de quoi nous tenir occupé pendant un p’tit bout de temps. 😉
      Bon dimanche à toi aussi!

  33. Merci beaucoup pour ces conseils…. On ressent beaucoup de bonté et de sagesse dans vos conseils…. Les photos sont belles… Moi aussi je préfère partir shooter seul.. Bravo

  34. Merci pour ce partage qui me rouvre les yeux. Voir ce que les autres ne voient pas, c’est là toute la difficulté. Vos photos ne sont pas que superbes, elles sont également informatives grâce aux Exifs. Merci également pour cette démarche.
    Amicales pensées.

  35. je plussoie le commentaire d’Axelle ! Quelle émotion et quelle force dans cette photo j’en ai eu la larme à l’oeil…qu’est ce que j’aimerai faire un jour une photo comme celle là…Grâce à vos conseils je peux espèrer m’en approcher un jour…

  36. Encore une fois: merci pour ces conseils! Et mention spéciale à la photo au ras du sol avec le cheval blanc! Elle est sublime! Quelle lumière en plus!

      1. encore fallait-il les voir ces fleurs jaunes !
        Merci pour ces conseils qui devraient bien nous aider à appréhender l’appareil photo comme le témoin du vu et du vécu sur le chemin du paysage – appareil – cerveau, le tout en boucle jusqu’au (x) au déclenchement (s).
        Assez parlé, je sors !

  37. J’adhère complètement . Pour ma part si je peux donner un conseil, partez sur le terrain sans contrainte de temps. Laissez vous guider par ce que vous voyez et laissez votre esprit créatif faire le reste. Pour ma part, je favorise les sorties en solo. Ainsi je vais où je veux quand je veux sans me soucier de ceux qui me suivraient.

  38. tres belles photos, et conseilles tres simples , merci pour ses expliquations , et merci de nous faire partager votre savoir faire cela m’aide beaucoup

  39. moi aussi faut que je me bouge, ça fait au moins trois années que je me dit qu’il faut que j’aille faire des photos en compagnie de chasseurs car je suis sûr que la brume du matin et le calme »à part les coups de fusils et les chiens 🙂 multiplierai les chances de faire ressortir la beauté de mère nature.Merci pour ces conseils.

    1. Bonjour Eddy,
      Quel idée génial! Le photographe Québécois Mathieu Dupuis procède ainsi, les chasseurs lui dévoilent leurs lieux secrets, et les photos sont magnifiques! Je vous encourage fortement à le faire, vous en reviendrez enchanté, j’en suis certaine. 😉

    1. Merci Sylvie! Mais ne déprime pas ainsi, commencez là où vous en êtes. On commence tous en quelque part, honnêtement, mes débuts n’étaient pas reluisants… -__-
      Dites-vous plutôt : qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui pour améliorer ma photographie? Pratiquer la profondeur de champ? La prise de vue? La composition? Connaître mon appareil?
      Allez, hop, au boulot! 😉

  40. pff , c’est toujours mieux chez le voisin… Votre billet vient de me contredire , je vais donc me bouger et mieux regarder…. merci pour cette nouvelle motivation…

    1. Bonjour Fabrice,
      La beauté se trouve là où l’on veut bien porter notre attention, que ce soit chez le voisin ou dans son jardin. Le plus difficile est d’ouvrir son regard, parfois rien ne semble intéressant. Partez là où vous désirez, prenez le temps de regarder et vous trouverez, soyez patient.
      Bonne photo exploration, Fabrice! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

3000 photographes passionnés et professionnels font confiance à Empara pour s’épanouir dans la photo et progresser.

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR