Comment prendre des images NETTES !

Les photos floues, c’est un problème que beaucoup de personnes rencontrent quand ils commencent à apprendre la photo. Pour des images nettes, il faut, en premier lieu, identifier le problème, celui qui fait que votre cliché manque de netteté.
Les différentes sources d’images floues ou peu nettes sont :
 

Le flou de bougé

C’est le flou provoqué par le mouvement/tremblement du photographe, lors de la prise de vue.
photo-net-1

f/16 – 0,5 seconde – ISO 400

 
Comment l’identifier : l’ensemble de l’image est flou, avec un effet de « traînée » et/ou dédoublement des objets (voir l’exemple). Comment régler le problème ? Voici mes conseils :
 

Bien tenir son appareil

Le flou de bougé vient du fait que vous tremblez, donc vous devez réduire ces vibrations. La première solution est de bien tenir son appareil. Je ne m’étendrai pas sur le sujet car j’ai fait un article complet sur le sujet que vous pouvez consulter en cliquant ici.

Utiliser un trépied

C’est l’arme absolue quand il s’agit de régler le flou de bougé. Mettre son reflex numérique sur un bon trépied, c’est l’assurance d’éliminer toutes vibrations. C’est vrai que cette solution n’est pas toujours pratique, (à cause de l’encombrement)  et nécessite un achat supplémentaire. Mais, je pense sincèrement que le trépied est l’accessoire indispensable pour tout photographe qui se respecte. En effet, sans cet outil, vous vous privez de tout une partie des vitesses que vous propose votre appareil photo :
Sans titre 2.001
 

Augmenter la vitesse (pour respecter la règle du 1 pour 1)

Une des solutions est d’utiliser une vitesse plus élevée. Comment déterminer la vitesse LIMITE en-dessous de laquelle vous avez de fortes chances d’avoir du flou de bougé. Et bien les photographes pros ont un petit truc pour déterminer cette vitesse. C’est ce que j’appelle, la règle du «1 pour 1». C’est une règle empirique et donc elle n’est pas valable dans 100% des cas, mais cela vous donnera une bonne base de départ.
Lorsque que vous photographiez à main levée, ce principe dit qu’il ne faut pas utiliser une vitesse en dessous de sa focale…. difficile à comprendre, alors prenons un exemple concret.
Si vous utilisez un 50 mm sur votre boitier, pour éviter d’avoir du flou de bougé il faut éviter de descendre en dessous de 1/50ème de seconde. Si vous utilisez un 200mm, il ne faut pas descendre en dessous de 1/200 de seconde. Si vous avez un zoom et que vous le réglez sur 35mm, il ne faut pas descendre en dessous d’1/30 de seconde. Sinon, vous risquez fortement d’avoir du flou de bougé.

Utilisez la stabilisation de votre objectif (si disponible)

Certains objectif ont une fonction de stabilisation de l’image pour éviter le flou de bougé. Comment savoir si votre optique est muni de ce système ? C’est simple : sur les objectifs Nikon, il y a marqué « VR » pour « Vibration Reduction ». Sur les cailloux Canon, c’est les lettres « IS » pour « Image Stabilizer ».
objectif-stabilisation-nikon-canon
Ces systèmes non seulement vous aident à éviter le flou de bougé mais vous permettent aussi de passer sous la barre de la règle du 1 pour 1 expliquée plus haut.
Par exemple, il est parfaitement possible de prendre une image nette avec un objectif 200mm muni de la stabilisation… au 1/50ème 🙂
 

Le flou de mouvement

C’est le flou généré pour le mouvement du sujet.
photo-net-5

f/8 – 0,3 seconde – ISO 200

Comment l’identifier : seul votre sujet en mouvement est flou, avec un effet de « traînée » (voir l’exemple). La solution….
 

Augmenter la vitesse

La cause du problème, c’est que vous utilisez une vitesse trop lente pour figer le mouvement de votre sujet. La question est : quelle est la vitesse minimum pour figer ce mouvement ? Et bien la réponse est : ça dépend :-).
Il faut adapter la vitesse de son boîtier en fonction de la vitesse du sujet et pas forcément en fonction du type de sujet. Je m’explique. Prenons un exemple qui va parler aux hommes : la Formule 1 au Grand Prix de Monaco. Imaginons que vous soyez photographe sportif et que vous décidiez de prendre les bolides dans l’épingle (l’endroit le plus lent du circuit). A ce moment là, les F1 passent à 40km/h. Une vitesse de 1/500eme suffira largement à figer le mouvement de la voiture qui sera nette.
Mais si vous vous positionnez dans le tunnel, où les F1 sont à près de 300km/h, à ce moment là, il faudra utiliser une vitesse beaucoup plus rapide (de l’ordre de 1/1000 ou plus) pour figer le mouvement de la voiture.
Bref, si votre sujet est flou parce qu’il bouge,  c’est que vous utilisez une vitesse trop lente pour figer le mouvement de votre sujet… et donc, il faut augmenter la vitesse d’obturation.
 

Le flou de Mise au Point (MaP)

C’est le flou provoqué par le défaut de MaP, c’est à dire que vous ne faites pas la mise au point au bon endroit.
photo-net-4

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 
Comment l’identifier : l’ensemble de l’image est floue (voir l’exemple), ou alors une partie de l’image est nette, mais pas là où VOUS voulez. Pour y remédier il faut…

Choisir qu’un seul collimateur

Par défaut, votre appareil est réglé pour choisir automatiquement le collimateur qui va faire la mise au point. Comment votre réflex procède ? Simple : l’ordinateur de bord de votre appareil va analyser l’image que vous avez dans votre viseur et va faire la MaP AUTOMATIQUEMENT sur le collimateur qui aura détecté le sujet le plus proche.
Or, il arrive souvent que le sujet sur lequel VOUS voulez faire la MaP ne soit pas proche de vous. Et là catastrophe, votre reflex ne va pas faire la MaP correctement et vous aurez donc un flou de MaP.
Pour y remédier, un conseil : choisissez d’activer qu’un seul collimateur, celui sur lequel se trouve votre sujet. La MaP sera beaucoup plus précise. Dans l’exemple ci-dessous, j’ai choisi le collimateur en haut à gauche car je voulais faire la MaP sur l’oeil de mon sujet.
photo-net-20

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pour savoir changer de collimateur sur votre boîtier, je vous renvoie à la notice de votre appareil rubrique AUTOFOCUS -> COLLIMATEUR

Choisir le bon mode autofocus

Comment déterminer quel mode il vous faut. Et bien c’est très simple, en répondant à cette question toute bête : Est-ce que mon sujet bouge beaucoup ou non ?
Si mon sujet ne bouge pas beaucoup alors c’est le mode AF-S (Nikon) ou One Shot (Canon) qu’il vous faut. Dans ce mode, la MaP est verrouillée tant que vous maintenez la demi-pression sur votre déclencheur. C’est le mode le plus précis dans ce cas de figure.
Mais si mon sujet bouge beaucoup d’avant en arrière, alors il faut utiliser le mode AF-C (Nikon) ou AI SERVO (Canon). 
Dans ce mode, la MaP est faite en temps réel, tant que vous maintenez la demi pression sur votre déclencheur. Elle n’est jamais verrouillée puisqu’elle s’ajuste en permanence selon les mouvements de votre sujet. Difficile à comprendre avec des mots ? J’explique tout en vous montrant dans ce cours photo complet.
 

Le manque de piqué

Parfois, vous faites la MaP correctement, vous n’avez pas de flou de bougé ni de mouvement, et pourtant votre image mange cruellement de détails qui fourmille de partout. On dit alors que l’image manque de piqué.
photo-net-10

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et voir les réglages pour chacune des photos

Comment l’identifier : votre photo vous paraît « molle », sans détail croustillant. Pour récupérer du piqué il faut…

Fermer votre diaphragme

Comme vous pouvez le remarquer sur l’image du dessus (surtout si vous avez pris la peine de l’agrandir 🙂 ), la photo de gauche est à la limite du flou. Pourtant, j’ai bien fait la mise au point, et j’étais sur trépied. C’est dû à la valeur d’ouverture que j’ai utilisé : f/1.2.
En effet, tous les objectifs, quelque que soit la marque ou le prix, « pique moins » à pleine ouverture. Conséquence, si vous voulez le plus de détails possibles, il faudra fermer le diaphragme vers des valeurs proche de f/8 – f/11. Pour être un peu plus précis, votre optique donne le meilleur d’elle même lorsque vous fermez de 2 ou 3 diaph à partir de votre ouverture maximum.
De plus, « fermer » permet d’augmenter sa profondeur de champs, ce qui favorise la netteté de l’image.

Changer d’objectif

Le piqué est aussi une affaire de qualité de l’objectif. D’une manière générale, plus une optique coûte cher, plus elle « pique ». ATTENTION : ce principe ne se vérifie pas tout le temps. Donc avant d’acheter,  prenez soin de consulter la multitude de tests qui traînent sur le net (comme sur DxO Mark par exemple) pour s’assurer que votre prochain objectif pique.
Un autre principe de base est que les objectifs DEDIES à la macro piquent bien 🙂
 

Une valeur ISO trop élevée

Lorsque vous utilisez une valeur ISO élevée (1600 et plus) apparaît alors du « grain » sur votre image, ce qui nuit à la netteté de votre image
photo-net-11

Cliquez sur l’image pour l’agrandir et voir les réglages pour chacune des photos

Comment l’identifier : ici, c’est assez évident 🙂 Il y a plein de grains et de petits points de couleurs partout… c’est ce qu’on appelle du bruit numérique. Et pour régler ce problème à la prise de vue, une seule solution….

Utiliser une valeur ISO moins élevée

Quelle est la valeur limite que vous pouvez utiliser avec votre appareil ? La réponse est encore une fois : ça dépend de votre boîtier. Le principe général est que plus vous montez en gamme et plus le reflex a la capacité de bien gérer le bruit numérique à haute sensibilité. Voici un petit schéma pour vous aider à y voir plus clair. ATTENTION : ce n’est pas précis à 100 %, c’est juste pour vous donner une idée de départ :
ISO et QUALITE d'IMAGE.001
Certains seront tentés de dire que le l’on peut toujours utiliser la retouche pour « rattraper » ce problème de grain. La vérité est que même si on l’atténue en post-prod, cela se fait au détriment des détails de votre image. En effet, tous les procédés d’élimination du bruit numérique ont tendance à lisser votre photo et donc vous perdrez en précision. Voici un exemple où j’ai repris la même comparaison que ci-dessus, sauf que cette fois-ci, j’ai « corrigé » le problème du grain… voyez par vous-même à quel point vous perdez des détails (regardez la texture en tissu du livre) :
bruit-numerique-photo-14

Cliquez sur l’image pour l’agrandir 

J’espère que toutes ces connaissances vous aideront à optimiser la netteté de vos images 🙂

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

147 réflexions sur “Comment prendre des images NETTES !”

  1. Bonjour, je m’essaye à la photo et je rencontre des problèmes de netteté lors de mes photos de paysages.
    Si je comprends bien pour avoir une image la plus nette possible il faut que je ferme mon diaphragme f/x (x doit être le plus grand possible). Je me suis donc mis en f/22 mais (par temps nuageux) et j’ai focalisé au loin avec 1 collimateur. Mais mes images étaient floues… Je n’ai pas utilisé de trépied. J’ai canon rp avec l’objectif rf 24 – 105
    Serait-ce pcq j’ai trop fermé mon diaphragme ? Dois je rester plutôt dans des valeurs de f/8 ou f/11pour du paysage ?
    Si tel est le cas quand est-ce que je dois fermer au maximum mon diaphragme ?
    Merci d’avance 🙂

    1. Bonjour Luc,
      Il ne faut pas fermer au maximum (à moins que l’objectif en question ne ferme pas plus que f/16 pour un Rp) car tu atteins des valeurs faisant apparaitre de la diffraction, une perte de détails globale qui ruine effectivement la netteté de l’image.
      Néanmoins, en fermant autant et sans trépied il est aussi possible que le temps de pose n’était plus suffisant pour éviter les flous de bougé, avec le 24-105 RF qui est stabilisé ça signifie des temps de pose compris entre 1/4 et 1/15ème de seconde selon la focale (un peu plus ou un peu moins, n’ayant pas ce matériel je ne peux préciser les performances de sa stabilisation).
      Bonnes photos,
      Alex.

  2. Bonjour, je suis agent immobilier et dans le cadre des photos immobilières , j’utilise toujours du f5.6 avec un iso 100… Selon votre article, si je voudrait améliorer la netteté il faudrait aller aux alentours de f8 et f11 pour la netteté tout en gardant mon iso 100 pour ne pas avoir de grain? Bref, je trouve difficile d’avoir la netteté. Merci de me revenir.

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas l’auteur mais pour de la photo immobilière avec une ouverture aussi fermée (f5.6 est déjà petit) vous devriez augmenter les ISO par exemple à 400-800 voire 1600 en fin de journée sans grain notable selon le boitier et vous aurez un temps de pose plus court, ce qui limite le flou de bougé.
      Je pense que votre problème de netteté initial est dû à un manque de lumière avec la combinaison f5.6 et ISO 100.
      Monter à f8 ou 11 sans augmenter les ISO aggravera votre problème.
      f8 et f11 sont souvent connues pour être des ouvertures très nettes (bon piqué) mais si vous fermez l’objectif (en montant les f) sans changer les ISO, le temps de pose sera augmenté et donc netteté plus difficile à avoir sans trépied.
      En espérant que ça vous aide!

      1. Bonjour Jeff,
        Effectivement, à ces ouvertures l’avantage c’est que peu d’objectifs manqueront vraiment de piqué, si le problème est un temps de pose trop court monter les ISO réglera le problème sans trop augmenter le grain (autour de 400-800ISO avec un APS-C récent est encore très raisonnable), ou comme l’évoque JS d’utiliser un trépied avec lequel le temps de pose ne sera plus un problème et vous pourrez rester à 100ISO.
        Bonnes photos,
        Alex.

  3. Bonsoir, j’ai un nikon 5100 avec un objectif sigma 120-300 2.8 EX DG APO (pas de stabilisation) avec multiplicateur 1.4 sigma EX DG.
    Je n’ai pas encore de trépied, mais même quand je ne bouge pas j’ai comme un voile flou sur mes photos ou un manque de piqué, est ce que ça peux venir de l’objectif ? Est ce que j’ouvre de trop ? Par EXEMPLE ce soir j’ai pris un lièvre à 50m, pas énormément de lumière, réglages : 1/800 F4 420mm 400iso C collimateur central et ces flou et j’ai du bruit…
    Merci

    1. Bonjour Alexandre,
      D’abord, le fait que ce soit sur un APS-C fait qu’avec le TC1.4 tu as un cadrage équivalent à un 630mm, 1/800ème est donc un peu limite à main levée sans stabilisation (même si tu as l’impression de ne pas bouger, tu bouges quand même 😉 ). Ensuite, effectivement un TC peut altérer l’image et la pleine ouverture est généralement moins piquée. 1/800ème f/4 et seulement 400ISO s’il n’y avait vraiment pas beaucoup de lumière ça semble très bas, l’appareil a peut-être dû corriger une sous-exposition ce qui provoque du bruit. Enfin, les conditions atmosphériques surtout avec des sujets éloignés en extérieur peuvent provoquer un voile.
      Pour savoir si l’objectif est à incriminer il faudrait le tester dans des situations lumineuses par temps bien clair (ou en intérieur mais pour les longues distances ce sera plus dur à tester), sans le TC puis avec, vérifier que l’AF n’a pas de décalages, voir avec le temps de pose à main levée à quel moment le flou de bougé interviendra, également bien paramétrer les réglages pour le traitement de l’image. Si l’objectif n’a pas de décalages et offre une bonne qualité d’image sans voile dans de bonnes conditions, à priori ce n’est pas l’élément perturbateur, sinon tu verrais un voile et un manque de piqué sur toutes les photos.
      Bonnes photos,
      Alex.

  4. Bonjour , j ai une question un peu bête le soir lorsque je réalise des photo de paysage vers les coucher de soleil. J ai souvent des zones sombre tel que la végétation et un ciel réaliste. A l inverse si j ai un paysage vert le ciel est très clair. Et les couleurs ne sont pas respecter.
    Le problème vien t il de l endroit où la mise au point est réalisé ?
    Si je focus la vegetation et recadre legerement pour avoir un beau paysage mais le ciel en est compeltement clair.Je cherche à avoir un rendu de couleur réaliste et travaille en mode av principalement, Merci à vous.

    1. Bonjour Alexandre,
      Non, il ne s’agit pas de l’endroit où est faite la mise au point. Nos yeux ont une dynamique, une capacité à voir un écart de lumière, plus importante que les capteurs d’appareil photo. Quand il y a une grande zone très claire dans l’image, comme un ciel, l’appareil va exposer pour cette zone et donc les zones sombre le seront encore plus à l’image voire noires (ce qu’on appelle des ombres bouchées), et inversement si l’appareil expose pour la zone sombre les zones claires seront encore plus claires voir blanches (ce qu’on appelle des blancs cramés).
      Il vaut donc mieux être sur trépied pour pouvoir utiliser des temps de pose un peu longs en ayant une sensibilité basse (plus les ISO montent, moins la dynamique du capteur est grande), on peut aussi utiliser un filtre GND qui permet de limiter la lumière arrivant du ciel sans affecter celle du sol ou utiliser la technique du HDR qui consiste à prendre plusieurs photos à exposition différentes pour les combiner ensuite par logiciel.
      Bonnes photos,
      Alex.

  5. Bonjour,
    Je possède un sigma 10-20mm … Afin de préserver à la fois la lentille de mon objectif des rayures et des chocs, j’était parti pour acheter un filtre hoya slim polarisant afin d’ajouter d’autre part une accentuation des teintes et contrastes …. Mais apparemment sur grand angle, le vignetage reste un risque fréquent, des zones d’ombres peuvent apparaitres également .
    Dans le doute et du fait, je me suis orienté tout simplement vers un filtre hoya de protection Pro1 circular. (ND0)
    N’ayant pas d’autre choix puisque le système UV ne m’apportera pas non plus d’amélioration, sinon je crois plutôt des soucis. Qu’en pensez vous svp ? Autre question à ce sujet, y-a t’il vraiment des risques de reflets sur un filtre de protection neutre (ND 0 ) ? j’espère avoir fait le bon choix….. Et par ailleurs, par défaut, compenser le contraste par un HDR léger sur photoshop. Avez vous une autre « proposition relative ou des conseils ?????
    Merci, Cordialement. Marc

    1. Bonjour Marc,
      En général, il vaut mieux éviter de rajouter des éléments à un objectif, un verre ou une lentille n’améliorera pas la qualité mais il peut la dégrader (sinon tous les photographes ajouteraient des filtres à leurs objectifs lol, les bons filtres auront une influence relativement peu visible).
      Un filtre UV sur un objectif récent n’a pas d’intérêt, effectivement, un filtre de protection pas tellement non plus d’ailleurs. Les seuls filtres qui ont de l’intérêt ce sont ceux qui influenceront la prise de vue avec des effets qu’on ne peut reproduire par logiciel, comme les polarisants ou les ND/GND.
      Bonnes photos,
      Alex.

    1. Bonjour Alex,
      Merci d’avoir pris le temps de me répondre, les avis sont toujours profitable à tous.
      Cela confirme mon doute.
      En concéquence, je m’abstiendrai en fait des filtres en général …, ( ormis les ND montures fines bien sur. )
      Cependant je compose depuis 3 ans mes réalisations photos avec Ad-Photoshop et ce n’ait pas une simple affaire, il faut une maitrise et un réalisme restreint, pour ne pas tomber dans l’excès ….
      Aussi, possèdant un Nikon D7100 les réglages d’usine sont ternes et peu ravivant, j’ai beaucoup de mal à trouver un compromis dans les paramètres, et je fait souvant des retouches en particulier de couleurs …. ( ! ) C’est complexe.
      Je vous remerci de votre attention et de partager votre expérience avec tous les lecteurs
      Bonne continuation, Marc GILBERT

      1. De rien Marc,
        Photoshop n’est pas le meilleur logiciel de traitement photo, c’est une usine à gaz pour graphistes, des logiciels plus simples et spécifiquement conçus pour la photo sont plus adaptés comme par exemple Lightroom, DxO, C1 et Luminar pour ne citer que les payants.

  6. Bonjour, je suis photographe amateur, j ai un nikon 5200. j’ai un défi a relevé en septembre, . il va avoir un événement, sur un quai, enfin, un gros bateau va passer et il y aura des feux d’artifices pour l’occasion et, on me demande de photographier cet événement..il fera noir..donc..le défi (le bateau aura plein de lumières) et les feux d,artifices..tout cela bouge..je me demande comment régler mon appareil photo..priorité à la vitesse? pour le bateau..mais pour les feux d’artifices..puis je photographier tout ça en même temps?

  7. Bonjour, débutante je possède un nikon d5300 j’ai acheté un objectif Micro Nikkor 40 mm pour faire de la macro, en quel mode aurait je un meilleur rendu ?
    Manuel, Priorité etc ?
    Le mode scène peut il être adéquat ?
    Quel serait le réglage parfait ?
    J’aimerais prendre de belles photos de fleurs…
    Merci beaucoup pour cet article on y apprend pas mal de choses.

    1. Bonjour Mia,
      Heureusement il n’existe pas de réglage parfait sinon tout le monde l’utiliserait, quel ennui 😉 . Il n’existe donc pas non plus de mode avec le meilleur rendu, il faudrait déjà que tout le monde s’accorde pour définir le « meilleur ». Le mode scène peut être adéquat si tu ne veux pas traiter tes photos toi-même sur ordinateur, dans ce cas le plus logique serait le mode gros plan sur le D5300, mais ce ne sera pas forcément le meilleur à tes yeux donc il faudrait tester les autres. Quant aux modes PSAM, ça dépend de toi et des réglages sur lesquels tu veux avoir le contrôle, mais il n’y a pas vraiment de mode « meilleur ».
      Bonnes photos,
      Alex.

  8. Nathalie DE RIDDER

    Bjr, Je viens d’avoir un Nikon D 5300 et su 2 sec l’objectif qui est flou malgré les photos superbes, CMT ça se fait? Merci de votre réponse

  9. Bonjour
    J’ai actuellement un canon 1100D et je l’utilise uniquement en automatique car le reste des réglages me semble trop compliqué pour moi
    Par contre parfois la mise Au point ne se fait pas ou je le désire
    N’y a t il pas une solution pour que la MAP se fasse sur toute là photos ? Et pas seulement sur un sujet ? Comment faire pour avoir une personne et un arrière plan de paysage aussi net l’un que l’autre?
    Mon objectif est un standard 18-55 avec stabiliser
    En vous remerciant par avance

  10. Bonjour et merci pour ces conseils. J’ai actuellement de nombreuses déceptions avec les flous de mon Canon 800 D (objectif 18-55). Je souhaite faire un peu de macro mais l’appareil floute toujours une partie du sujet. Que puis-je faire pour avoir une zone de netteté plus large ou pas de flou du tout ?

    1. Bonjour, ta valeur d’ouverture (ton f/) a une valeur trop petite (par exemple f1.8), passe sur sa valeur au max et fais des essais 😉

    2. Bonjour Elodie,
      si tu veux faire de la macro ça signifie que tu te rapproches beaucoup du sujet, même avec une petite ouverture la profondeur de champ sera courte comme tu peux le voir ici https://objectif-photographe.fr/macrophotographie-bien-debuter/ sur des photos prises en vraie macro (le 18-55 n’est pas un objectif pour la macro, d’ailleurs zez il n’ouvre pas non plus à f/1.8 😉 ). Pour avoir une zone de netteté plus large il faut donc effectivement utiliser une petite ouverture, éventuellement utiliser des techniques avancées comme le focus stacking qui combine plusieurs photos faites à des mises au point différentes pour en fournir une avec plus grande zone nette (mais nécessite des conditions optimales, notamment sujet fixe), utiliser un appareil à petit capteur avec les inconvénients qui vont avec ou moins t’approcher du sujet mais là tu t’éloignerais de la pratique de la macro 😉 .
      Bonnes photos,
      Alex.

      1. Merci pour ces précisions, j’ai actuellement l’impression d’avoir un mode macro qui me sert à rien, c’est très frustrant. Peut-être que le plus simple pour moi serait d’investir dans un deuxième objectif ?

        1. Les zooms estampillés macro ne sont pas de vrais objectifs macro, ils ont juste une distance minimale de mise au point assez courte pour la proxyphoto. Pour de la vraie macro le mieux est d’avoir une focale fixe macro.

  11. Bonjour ,
    Moi je m’y pers un petit peu . Pour le flou on m’avait dit de ne pas descendre en dessous de 1/250 par contre quand je fais mes regagles s’il fait un peu sombre en plus je suis obliger d’ouvrir mon diaph au maximum ou quasi maximum et monter peut etre un peu les iso .. je me demande , dans des conditions plus ou moins difficiles .. comment dois je faire ? car par exemple en laissant mon diaph ouvert je sais que j’aurais moins de profondeur de champs . mais si je suis en fin d’apres midi que je veux photographier un portrait dehors et que je n’ai pas assez de lumiere car c’est nuageu , j’ai tendance a laisser le dipah ouvert pour avoir plus de lumiere . on m’a conseillé de pas descendre en dessous de 1/250 pour ne pas avoir de flou de bouger donc disons que je regle on appareil comme sa et je monte donc dans les iso. j’ai donc tous faux ? j’ai du mal a mettre tous les reglages en oeuvre . je pense comprendre plus ou moins mais ensuite quand je dois appliqué je me dis que dois je privilégié … merci de votre artcile tres bien expliqué 🙂

    1. Bonjour Liz,
      C’est normal, les 3 paramètres agissent ensemble. Si tu bloques le temps de pose et que la lumière devient plus faible l’appareil doit compenser pour garder une exposition moyenne, soit en ouvrant le diaph (ou en te disant de le faire) soit en montant les ISO. C’est pourquoi si tu débutes il vaut mieux utiliser les modes semi-manuels Av/Tv avec éventuellement la sensibilité ISO auto plutôt que le mode M, l’appareil se chargera de régler ces paramètres lui-même, il devra agir de la même manière mais tu gagneras du temps à ne pas le faire toi-même.
      Pour le flou de bougé, comme indiqué dans l’article ça dépend de la focale. On considère en général un rapport de 1/1xfocale pour l’éviter. Si tu es sur un appareil à capteur APS-C, il faut 1/1.5xfocale, par exemple avec un 100mm il faut 1/150ème (si ton objectif n’est pas stabilisé, auquel cas tu peux encore descendre plus ou moins selon ses performances, avec certains objectifs tu pourrais descendre à 1/30ème). En portraits, c’est plutôt le flou de sujet qui va déterminer le temps de pose, pour des sujets peu remuants type portrait posé tu peux descendre au 1/100ème voire moins (tant que ça ne risque pas de provoquer de flou de bougé, dans l’exemple du 100mm qui n’est pas stabilisé il faudrait donc rester à 1/150ème), alors que des sujets très mobiles type enfants qui jouent il faudra effectivement remonter à 1/250ème voire plus.
      J’aurais tendance à te conseiller de plutôt agir sur les ISO pour ne pas t’obliger à réduire la profondeur de champ si ce n’est pas une volonté de ta part, mais tous les appareils photo ont une limite et la montée en ISO aussi (c’est pourquoi les plus exigeants apprécient un capteur de plus grande taille qui gardent une bonne qualité d’image à plus hauts ISO) donc dans certaines conditions de très basses lumières il faudra se résoudre à ouvrir plus grand ou éventuellement à ajouter de la lumière toi-même avec un flash, par exemple.
      Bonnes photos,
      Alex.

  12. Bonjour et merci pour vos articles très intéressant pour le débutant que je suis.
    j’ai depuis peu un nikon d3200 avec un objectif nikon dx 18-55.
    mes photos manquaient de piqué et suite a la lecture de votre article j’ai bien amélioré les choses.
    mais si ça fonctionne très bien sur les photos d’un sujet proche par contre sur les paysages j’ai toujours ce souci de flou léger. la photo est juste correcte mais impossible de zoomer même un minimum dessus sans que ça devienne de suite flou . même avec un trépied.

    1. Bonjour Patrick,
      le 18-55 n’est pas réputé pour avoir un très bon piqué, donc en paysage aux focales courtes il vaut mieux fermer à f/5.6-f/8 plutôt qu’à pleine ouverture. Si ça te parait encore trop flou à ton gout, vérifie d’abord le niveau d’accentuation du picture control du boitier (si tu es en jpeg) ou dans le logiciel que tu utilises (si tu es en raw), mais encore une fois il ne faut pas attendre de piqué excellent d’un D3200+18-55, surtout aux extrémités du zoom et pleines ouvertures.
      Bonnes photos,
      Alex.

  13. bonsoir a vous je suis un novice dans la photo j ai un Nikon d5200. Je filme en automatique p. mais par moment mon objectif même après avoir capté une image nette ne déclenche pas et continue de faire son mouvement de recherche. Svp comment faire?

    1. Bonjour Jordas,
      si tu es en automatique sur l’autofocus quand tu photographies un sujet en mouvement l’appareil suit automatiquement le sujet et empêche de déclencher tant que celui-ci n’est pas suffisamment immobile pour risquer un décalage de la mise au point. Tu peux soit empêcher l’appareil de suivre le sujet en choisissant un mode AF sans suivi ou aller dans le menu de l’appareil pour lui dire de ne pas t’empêcher de déclencher ou toujours dans le menu augmenter la tolérance du boitier sur le décalage. Je t’invite à lire le manuel de ton appareil pour trouver toutes ces options 😉 .
      Bonnes photos,
      Alex.

  14. Ping : Vous avez dit focale fixe ? - WornCherryRock.fr

  15. Bonjour mes photos manquent cruellement de piqué. J’ai beau reduire les ISO (100 ISO), ou fermer un peu le diaph. Ce n’est jamais nette partout. Je choisis en général le collimateur du centre, j’ai même essayer de laisser l’appareil choisir ou faire la MaP mais rien. Existe t-il d’autres causes à part celle que vous avez mentionné? l’usure de l’objectif par exemple? J’ai un 18-55mm f3.5/5.6. Merci d’avance

    1. Bonjour Mankan,
      Les 18-55 ne sont pas des objectifs très haut de gamme et n’ont pas un piqué très élevé. Après, qu’entends-tu par « jamais nette partout », est-ce que tu souhaites avoir une netteté qui s’étend de l’avant à l’arrière-plan ou constates-tu une différence de piqué dans les zones nettes (entre le centre et les bords, par exemple, ce qui est normal sur beaucoup d’objectifs)? Est-ce que c’était déjà le cas avant, auquel cas l’usure n’y est pour rien?
      Bonnes photos,
      Alex.

      1. Merci beaucoup pour ta réponse. Oui, je parle des zones nettes. Je l’ai depuis un moment mais ce n’est que récemment je m’intéresse vraiment au mode manuel et donc à la « qualité » de mes photos. Une autre question de novice, penses-tu que le fait d’être proche ou éloigné du sujet a un effet sur le piqué? J’utilise très souvent le zoom étant loin des personnes que je prends en photo.
        Merci,
        Mankan

        1. Rebonjour Mankan,
          Oui, la distance de mise au point peut affecter la qualité pour plusieurs raisons tout comme la focale sur un zoom, ils sont en général moins bons aux extrémités.

  16. J’aurais une question. Il m’arrive de shooter très régulièrement en concert. Très souvent je dois shooter un peu à la volée. C’est à dire bras en l’air (donc pas d’oeil dans le viseur), visant approximativement, mais là forcément c’est un peu au petit bonheur la chance pour la netteté de mon sujet (surtout quand l’événement se produit la nuit sur de grosses scènes). Existe-t-il une façon de faire pour s’assurer un minimum de sécurité ou pour le coup c’est vraiment au petit bonheur la chance? 😀
    Merci beaucoup!

    1. Bonjour Fonk,
      Les boitiers avec écran orientable sont d’une grande aide dans cette situation, autrement oui c’est une question de pratique et de chance 😉 .
      Bonnes photos,
      Alex.

  17. Bonjour,
    J’aurais besoin d’aide,
    Je débute en photographie, on m’a offert un Canon 600d et j’essaye d’apprendre sur le tat.
    Depuis quelque temps toutes mes photos sont floues, comme si j’étais en mouvement, j’ai essayé toutes les modifications de réglage que vous avez proposer, mais rien ne change. Je me suis demander si ce n’était pas les iso ou la vitesse d’obturation mais comme j’y connais pas grand chose j’avoue que je suis perdu….
    Auriez vous une solution svp ?

    1. Bonjour Juliette,
      Fais quelques tests pour voir si la mise au point se fait bien au bon endroit sur un sujet immobile et avec un temps de pose inférieur à 1/focalex1.6 (pour une focale 50mm donc un temps de pose de 1/80ème ou moins). Evidemment, ne regarde pas les images à + de 100% sur ton écran.

  18. Ping : 5 astuces photo pour des clichés (vraiment) nets | The box

  19. bonjour, tres interessant et merci pour les conseils. je viens de Madagascar et je viens d’acheter un appareil photo nikon d 7200. je suis un vrais debutatnt. je demande quelques conseil.

  20. Bonjour, je rencontre actuellement un problème avec mon d5300. Quand je suis en mode A, et que je change d’ouverture (supérieur à 2.8 ;soit entre 3 et 22; pour supprimer le flou d’arrière plan), mes photos sont flou et le temps de prise est très long. Mon boîtier m’indique qu’il fait trop sombre et qu’il faut que j’utilise le flash. Et effectivement avec le flash j’obtiens des photos net, mais je n’aime pas du tout le rendu, j’aimerai ne pas devoir utiliser le flash pour changer d’ouverture. Pouvez vous me conseiller?

    1. Effectivement, le boitier compense le manque de lumiere entrant dû à la fermeture du diaph, en augmentant la vitesse… ceci entrainent un flou… Deux solutions me viennent à l’esprit, soit mettre l’apareil sur un pied pour le stabiliser (et au besoin, n’hesitez pas à mettre un retardateur pour le déclenchement afin d’eviter aussi le flou lors de la prise, si pas de declencheur à distance disponible), soit augmenter les iso pour compenser le manque de lumiere (attention au bruit…)

      1. Bonjour Océane,
        Cécile a bien répondu. J’ajouterais que, dans la mesure du possible, il vaut mieux éviter d’utiliser une ouverture inférieure à f/11 (donc f/16, f/22 etc…) car un phénomène appelé diffraction réduit drastiquement la qualité d’image. En mode A, quand tu changes l’ouverture l’appareil ne compensera qu’avec le temps de pose, il faudra donc augmenter la sensibilité ISO pour que le temps de pose soit plus court ou tu peux aussi activer dans le menu la fonction d’ISO automatique qui te permet de « dire » au boitier que, tant que le temps de pose n’est pas à un temps minimum que tu fixes, il doit monter les ISO. Le trépied est une solution pour les sujets immobiles ou si tu veux par choix rendre les sujets mobiles flous.
        Bonnes photos,
        Alex.

  21. Très bon article merci !
    J’aurais une petite precision à vous demander, travaillant avec un objectif 55 macro , je ne peux pas prendre de paysage n’est ce pas ? y’a t’il une solution à ce probleme ou une amelioration que je puisse faire ? ou le seul moyen est de changer d’objectif…?

    1. Bonjour Cécile,
      Tu peux faire du paysage avec un 55mm, bien sûr, même avec n’importe quel objectif dans l’absolu. A toi de voir si le cadrage correspond aux types de paysage que tu souhaites faire, mais rien ne t’y empêche 😉 .
      Bonnes photos,
      Alex.

      1. Merci pour cette reponse, c’est qu’avec cet objectif, les plans lointains me semblent loin d’être net…
        ce n’est pas un probleme de cadrage mais plus de MAP :/ On m’a dit que c’était les objectifs macro qui ne permettaient pas la prise de sujet éloigné de façon net (type paysage) et l’ayant constaté je me demandais si il etait possible d’ameliorer la mise au point sur ce type de sujet…?
        Je m’excuse si je n’ai pas été clair au préalable… ma question n’a peut etre pas de solution (si ce n’est, ne pas prendre un macro) mais je voulais m’en assurer !
        Cécile.

        1. Re bonjour Cécile,
          Il faudrait que tu testes sur un sujet à plusieurs distances et en fermant un peu le diaphragme, je ne sais pas quel 55mm macro tu utilises (je ne connais que le Nikon AIS à cette focale) mais ceux que j’ai ou ai eu s’en sortaient bien dans d’autres domaines que la macro mais il est vrai que ce sont surtout des focales assez longues que j’utilise pour du portrait, donc des sujets relativement proches.
          Ton 55mm peut avoir été conçu ainsi, mais s’il s’agit du Nikon à priori il sait faire d’autres choses https://www.chassimages.com/forum/index.php?topic=97803.0. A voir aussi où tu fais ta MAP et à quelle ouverture, si tu cibles un sujet en avant-plan avec une grande ouverture les plans lointains ne seront pas nettes parce que la profondeur de champ sera trop courte.
          Bonnes photos,
          Alex.

          1. Ce commentaire du site envoyé resume parfaitement le mien… »merci les gars j’me coucherai moins con, j’étais persuadé que les différences étaient plus marquante que ça sur un macro…
            je réessayerai les paysages plus souvent maintenant.  » 😉
            Un immense merci pour ces precisions rapides et claires, ainsi que pour votre travail sur ce site !
            Tres bonne continuation et bonne photos à vous aussi !
            Cécile

  22. Bonsoir
    J’ai deux questions techniques sur mon SONY ALPHA A290:
    ** N’arrivans pas à faire la netteté là où je veux je voulais choisir qu’un seul collimateur (comme vous conseillez dans le cour). Or je ne trouve pas comment faire dans mon appareil. Dans la notice ils n’en parlent pas. Je ne peux que choisir en FN : local, spot et large.
    Dans local j’ai le choix entre neuf zones… est-ce ça?
    ** Je voulais appliquer la règle du tiers mais je ne trouve pas le mode dans mon appareil. Peut-être ne le fait -il pas?
    merci de votre aide.
    Je vous souhaite à tous de passez de bonnes fêtes de fin d’année
    A bientôt
    Emilie

    1. Bonjour Emilie,
      il s’agit bien de la zone local, qui permet de choisir la zone AF (dans le cas du A290, zone veut dire collimateur).
      En revanche, je n’ai pas trouvé dans le mode d’emploi d’affichage d’une grille dans le viseur.

  23. Bonjour
    J’ai deux questions techniques sur mon ALPHA A290 :
    ** Je voulais savoir si c’est normal que sur le SONY A290 je ne trouve pas le choix des collimateurs?
    Je ne peux que choisir en Fn que large, spot ou local? Dans local je peux choisir entre les 9 points, c’est ça?
    En effet j’ai le problème de la netteté qui n’est pas faite là ou je veux.
    ** Pour la règle du tiers je ne trouve pas non plus dans mon appareil… peut-être que ce n’est pas possible?
    Merci de votre aide.
    Je vous souhaite à tous de passez de bonnes fêtes de fin d’année.
    A bientôt
    Emilie

  24. Bonjour Xavier et toute l’équipe d’objectif photographe,
    Merci bcp pour tous les nombreux et pertinents conseils 🙂
    J’ai deux questions.
    Tout d’abord, pourrais-tu faire un tuto sur la méthode focus-recompose. Peut-on l’utiliser en tout temps, même quand on est près de notre sujet avec une grande ouverture? Pour moi, cette technique n’est pas claire. Du coup, je ne l’utilise pas car j’ai peur de rater mes photos.
    Deuxième question (peut-être en lien avec ma première question, c’est à toi de me dire ;)) : je réussis à bien faire mon focus quand je suis près de mon sujet. Je fais souvent de gros plans, à grande ouverture 1.8/2.8, avec le focus sur l’oeil le plus près. J’en suis bien contente. Mon problème est quand je shoote pour faire des plans américains ou plein pied. J’ai beau mettre mon focus sur le visage, très souvent, le visage est un peu flou, pas pile poil quoi!!! Alors, est-ce parce que le focus est plus difficile dans ce cas car le visage manque de contraste ou que je suis trop loin pour que le focus voit le contraste du visage? Peut-être que si j’utilisais la méthode focus-recompose avec le bord de la silhouette du sujet, ça serait mieux?
    J,espère avoir été clair!!!
    Merci beaucoup!!! J’ai appris les bases de la photo grâce à ce site et j’ai bien évolué (en tous les cas, à mon goût).
    Michèle

    1. Bonjour Michèle,
      Xavier explique en détail cette technique dans sa formation complète sur Empara : https://www.empara.fr/photographie/comprendre-maitriser-appareil-photo
      Sinon, tu peux changer de collimateur pour faire ta mise au point directement sur la zone où tu souhaites être net.
      Pour ta deuxième question, tu as trouvé toi-même la réponse. Le bord d’une silhouette étant une zone de fort contraste, la collimateur accrochera plus facilement.
      A bientôt sur OP,
      Sébastien

  25. BONJOUR, j’ai un probleme que je n’arrive pas a regler , j’ai un 600 eos canon ,depuis un bon moment je fais mes reglages en manuel mais je m’apercois qu’a l’agrandissement elles ne sont pas nettes elles sont pixelisees meme par beau temps et qd je les prends en auto je peux les agrandir , en fait je fais mes livres photos via internet chez MAP avec un format carre 30×30 cm ou 21×29.7 cm et si je met 1 seule photo j’ai toujours l’icone rouge qui boude pr me dire que la resolution est tres mauvaise , est ce que tous mes reglages sont mauvais ? merci d’avance si vous pouvez me repondre

    1. Peux-tu préciser si tu shootes en JPG ou en RAW ? Que choisis-tu comme qualité de fichier ( page 76 de ton manuel : https://gdlp01.c-wss.com/gds/8/0300008088/03/EOS_600D_Instruction_Manual_FR.pdf ) Est-ce que tu retouches tes images ? Si oui, quels sont tes paramètres d’export ?
      J’ai eu le 600D et je pouvais facilement faire des agrandissements. Il doit y avoir un paramètre à changer sur ta chaîne de production mais pour ça j’ai besoin de plus d’infos 😉

  26. Par contre la je comprend plus ,d’un coté on nous rabâche que par exemple pour faire de beau portrait il faut un 50mm avec une ouverture f/1.4 ou 1.8 et la maintenant on nous dit qu’il faut fermer a f:8 ou 11 pour avoir un meilleur piqué donc la je suis perdu !
    Cordialement
    Art Phil

    1. Tout dépend de ton intention. Si tu souhaites réaliser un portait avec un beau flou d’arrière plan, nous conseillons effectivement d’ouvrir au maximum (f/1.4 par exemple). Prenons un autre sujet : le paysage. D’une manière générale, on aime un paysage où l’on voit bien les détails avec une image bien nette. Dans ce cas, il est conseillé de fermé son diaphragme à la valeur médiane (souvent f/8 – f/11) pour avoir un beau piqué. En photo, tout part de l’intention 🙂

      1. La question posée par Art Phil est tout à fait juste !
        Sur les forums de photographes « purs et durs », on parle souvent des ouvertures 1.4 et 1.8, mais au final en pratiquant (et lorsque les conditions de lumière sont bonnes) on reste à f/8 pour avoir un beau piqué.
        Même pour le portrait, où le flou d’arrière plan dont tu parles est souvent créé en détachant le modèle du fond.
        80% de mes photos sortent à f/8 (sauf la macro). Les photos prises à f/2.8 le sont quand les conditions de lumière ne sont pas assez bonnes pour prendre des photos à main levé en ouvrant d’avantage. C’est peut-être (?) là où réside l’intérêt des cailloux qui ferment fort ?

        1. Bonjour bobleouf et art phil,
          les objectifs ont souvent le meilleur piqué entre f/5.6 et f/11, mais en portrait on privilégie plus l’isolement du sujet et la douceur dans les traits. Les photographes « purs et durs » de portraits utilisent aussi souvent des ouvertures plus petites parce qu’ils n’utilisent pas des 50mm mais des focales plus longues type 85, 105, 135mm et plus (c’est pourquoi les 70-200 sont aussi prisés dans ce domaine puisqu’ils couvrent toutes ces focales) où on a rarement mieux que des ouvertures max de f/2 et où la zone de netteté est beaucoup plus réduite donc pas forcément utile d’ouvrir à f/2 pour obtenir un flou d’arrière-plan prononcé.
          Les récents objectifs comme les tous beaux tous neufs Nikon 105mm f/1.4 et 85mm f/1.4 et f/1.8 de Sigma et Tamron sont beaucoup plus piqués dans les grandes ouvertures, ce qui tend à prouver que beaucoup de photographes aimeraient plus souvent utiliser les grandes ouvertures sans devoir faire de compromis sur le piqué, autrement dit le choix d’une ouverture plus grande ne devrait pas être (selon moi) pour palier un manque de lumière mais prioritairement un choix esthétique.

  27. Bonjour, je découvre votre site qui est vraiment clair et très bien fait ! J’utilise un Canon 700D. Quand on fait une demi pression sur le déclencheur, l’appareil fait la mise au point mais calcule aussi les paramètres d’exposition n’est-ce-pas ? Donc si je recadre et que la luminosité change la photo risque d’être mal exposée non ?
    Merci
    François

    1. Bonjour François,
      Il y a sur les reflex un bouton pour la technique de recadrage qui permet soit de garder juste la mise au point soit de garder la mise au point et l’exposition, il suffit de faire ta mise au point normalement et en gardant le déclencheur à mi-course appuyer sur le bouton pour qu’il garde en mémoire la map et l’expo (ou juste la map, tu peux choisir ça dans le menu), ensuite tu recadres et tu déclenches.

  28. Toujours de très bon tutos vidèo comme toujours !mais la je comprend plus rien depuis que je suis votre site et vos tutos vidéo j’entends constamment qu’il faut être en mode priorité avec la plus grande ouverture possible et la vous dite qu’il faut une ouverture plus petite pour avoir plus de piqué donc la je suis perdu !!!
    Merci
    Philippe

    1. Bonjour Philippe,
      ça dépend si tu recherches un bon piqué, c’est toujours affaire de compromis. Soit tu veux un bon piqué et dans ce cas il vaut mieux fermer un peu, quitte à augmenter les ISO ou réduire le temps de pose à la limite de l’acceptable donc plus contraignant en basse lumière, soit tu veux avoir le max de luminosité pour garder des ISO bas ou un temps de pose court, ou encore réduire au max ta profondeur de champ, et dans ce cas il vaut mieux utiliser la plus grande ouverture possible. Dans certaines situations comme un sujet centré type portrait l’ouverture max fait chuter le piqué surtout sur les bords donc ce ne sera pas un problème, voire un avantage puisque ça « floutera » encore plus ce qu’il y a autour du sujet.

  29. Bonjour Xavier et merci pour cet article !
    Je me demandais dans ton exemple de F1 à 400km, si on prend la photo en 1/1000, ne va-t-on pas avoir une photo qui sera cramée ou en tout cas beaucoup trop claire ?
    J’ai un Canon 700D et je me suis mis directement en mode M et en fait je règle la vitesse par rapport à l’indice du viseur, je le place au centre et de manière générale ça prend la photo dans sa bonne luminosité (ce n’est pas toujours le cas) mais si je prends en vitesse plus élevée, j’ai tendance à avoir des photos beaucoup trop claires… As-tu un conseil ?
    Merci d’avance

    1. Bonjour Nicolas,
      C’est physiquement impossible 🙂 Plus tu augmentes ta vitesse, moins ton appareil a le temps d’enregistrer la lumière. Ainsi, en manuel, augmenter sa vitesse permet d’assombrir sa photo.
      A bientôt sur OP,
      Sébastien

  30. Merci pour cet article, j’ai enfin compris que le problème venait du piqué! je ne trouvais pas pourquoi mes photos manquaient globalement de netteté! j’ouvre trop…

  31. merci beaucoup pour tous ces superbes articles: )
    Y’a t’il un moyen de pouvoir les imprimer? pour m’en faire un classeur (le temps d’enregistrer tous ces bon conseils ^^ )

  32. Merci pour cette explication. Une bonne révision pour moi qui a toujours du mal pour faire les photos de danseurs par exemple (je suis trop lente dans mes réflexions pour les réglages et je loupe parfois mes clichés).

  33. Bonjour j’ai beau lire mon manuel ,…. Je n’arrive pas à mettre mon appareil comme il faut moi quand je zoom j’ai toujours la photo pas net sa mennuye vraiment …. Mes iso se remette toujours en auto,….

  34. coucou à tous
    merci encore pour ce tuto impeccable je progresse doucement mais surement …
    Alors ma prochaine tentative va être de réussir à photographier une formule 1 !
    En effet je vais avoir la chance d’assister au prochain GP de Monaco (tribune Rascasse) .
    Sachant que mon mon boitier est un Nikon 3200 et que je posséde une focale fixe 35mm (que du bonheur merci pour le conseil) et d’un 55/105 standard vendu avec le boitier .
    Si vous avez un bon conseil je suis preneur surtout que j’aurai pas forcement beaucoup d’autre occasion de voir ces bolides .
    D’avance merci
    Séb

    1. A vrai dire, tout dépend de ce que tu veux faire. Pour maximiser tes chances d’avoir une photo techniquement bonne, je te conseille ces réglages :
      – Mode S
      – Vitesse : 1/4000s environ pour figer le mouvement – 1/500s pour filer le mouvement
      * ta vitesse dépendra de la vitesse du bolide au moment où tu le photographies et de sa distance par rapport à toi
      – Ouverture : la plus grande possible pour te permettre des vitesses élevées (f/1.4 par exemple)
      – ISO 100 dans l’idéal
      * à augmenter si ta vitesse n’est pas assez élevée
      – Autofocus : AF-C
      Dernier conseil : suis bien ton sujet avant, pendant et après le déclenchement.
      J’espère que ça t’aidera 😉

  35. Merci de repondre et confirmer Sébastien cest gentil et apprécié. Jai l’impression je grandit pas 🙁 …et pourtant jai  »serieusement » étudié le cours comme jamais dans ma vie (papiers notes tests 8/10)…je comprends pas ce que je fait de pas correct. Tu sais, je suis si passionée et à la fois stagnée .Ca fait 4 fois je revise le cours je nose meme pas ouvrir celui du flash a ce stade ci. Pas votre faute vous etes tous génials. Je capotte!! JE N’ABANDONNERAI PAS. JAMAIS JAMAIS!! Je veux comprendre tout ce que vous expliquez si bien TOUT! Peut etre que jai tout compris et dois y découvrir mon style comme vous et Anne Jutras.

      1. Bonjour Sebastien, Dernier shooting…belles photos les plus claires jusqu’a maintenant. mais a chaque fois je faisias le va et vien avant chacun des clique…ca tu de l’allure?? Je me trouvais un peu ridicule. 1- colimateru au centre, focus sur l’oeil demi pression 2 recadre et clique. Cest tu vraiment ca?? Pourquoi pas juste cadrer en mettant le colimateur la ou je veut faire mon focus??? Tu peux aller voir shooting Virginie a http://www.facebook.com/salonlapparence. Merci pour tout! Comme tu peux voir jai PAS abandonné lol

        1. Bonjour Lan,
          Oui, c’est exactement comme ça que je travaille. Mais si tu te sens plus à l’aise en changeant de collimateur en fonction de tes besoins alors fait-le. Le tout est de comprendre ce que tu fais. Après ça, chacun sa manière de travailler 😉
          Sébastien

  36. ok Sebastien donc je crois que j,avais bien compris. Mon collimateur au centre je fait la mise au point (beep beep) maintient la demi pression et recadre cest bien ca? Désolée, jai pass des heures a étudier le cours et je veut etre certaine je grandit bien. Merci bcp!!

  37. Bonjour Xavier. Dans votre cours vous parlé de prendre le collimateur centre, de faire la Map en demi pression, recadrer puis prendre la photo…mais alors la le collimateur central n’est plus sur l’oeil de mon modèle….je croyais avoir compris, la je suis perplexe. Cest pas correcte celui central et recadrer?? Jai fait un shooting et j’étais pas sur mais je faisait comme vous…MAP et recadrer lol Merci de votre réponse.

  38. Merci pour cet article, il m’a appris plusieurs choses de manière simple, c’est parfait ! 🙂
    Surtout le manque de piqué, je n’en avais encore jamais entendu parlé donc c’est agréable de découvrir une nouvelle manière d’améliorer la qualité de ses images !

  39. Merci, justement je galérais et je n’arrivais pas à me faire comprendre auprès de mes amis photographes… Mon problème semble être le piqué. Je vais donc tester votre technique. 🙂

    1. Bonjour,
      Je ne sais pas si vous avez résolu le problème depuis. Mais il me semble que si deux personnes n’étant pas tout à fait sur le même plan, mais tout de même proches, et que vous avez l’une des deux floues, alors il faudrait fermer un peu le diaphragme.

  40. Bonjour Xavier,
    J’ai un Canon 700D et j’ai un soucis avec la MAP, quand je veux prendre 2 personnes en photo et qu’une des deux est un peu plus avancée, l’autre personne est flou et je n’ai pas beaucoup de distance. Comment faire pour avoir les 2 personnes nettes ? Merci

  41. Tout d’abord un grand merci pour cet article bien expliqué, mais une question persiste pour moi. Je possède un Canon 700D depuis 2 jours, pour toutes les photos du type MAP précis sur un élément et flou alentour ça va, mais impossible de réussir une photo SANS aucun flou. Avec une mise au point sur tous les éléments de la photo, comment procéder ?

  42. Bonjour,
    On m’a offert un Nikon D3200 avec un objectif 18-105 mm à Noël… Gentil le père Noël…
    En fait, j’ai de gros problèmes de flou sur des photos prises à distance. Je m’explique tant que je prends des photos avec un sujet relativement proche même si je débute, je n’ai pas trop de soucis de flou mais où cela se complique c’est lorsque je veux prendre des photos par exemple de paysages ou simplement le fond de mon jardin disons à 25 mètre environ.
    Là, j’ai beau changer de mode, soit le mode A ou le mode S, j’ai des gros soucis de flou.
    Je sais bien qu’avec un trépied je n’aurais pas de flou mais comment font les gens qui prennent des photos de paysages à la volée et qui restent malgré tout « nettes » ?
    D’après vous d’où peut venir mon problème ?
    A +

    1. Bonjour,
      Paysage ensoleillé, à main levée, je dirai : ISO 100, Vitesse 1/160, ouverture 8 à 11. Si beaucoup de lumière, augmenter la vitesse. Pour appréhender avec plus de précision les limites de règlage de l’appareil, je ne peux que t’encourager à suivre les excellents tutos vidéos de Xavier. (Et oui, les appareils performants ne peuvent pas s’utiliser à l’instinct 😉 )

  43. Bonjour Xavier;
    Concernant le flou bougé, en augmentant l avitesse d’obturation ne risque t-on pas de rendre l’image sombre? Il me semble avoir rencontrer ce problème, quelle serait la solution?

    1. Dans ce cas, tu devras compenser l’exposition, d’abord en ouvrant ton diaphragme (par exemple, en passant de f/5.6 à f/1.4) puis, si ce n’est pas suffisant, en augmentant tes ISO (en évitant de dépasser 800 ISO pour limiter l’apparition de bruit) 😉

  44. Merci Xavier pour ce tuto si pédagogique pour nous amateurs. Je viens de réaliser que mon 18-55 mm EFS de canon a un piqué de « …….. ». Je ne comprenais pas pourquoi mes photos étaient si molles presque flous. Un conseille pour améliorer la chose?
    Muchas gracias!!!

  45. Salut, merci pour ce super tuto !
    je me suis empressé d’essayer
    et je crois qu’il ne faut pas que j’oublie qu’il faut sacrifier des critères pour avoir une photo correct…
    je m’explique :
    ce soir je veux faire une photo chez moi, j’ai un Canon 450D + sigma 18-200
    je me met en M,
    je zoom à 50mm (aps-c) sur mon sujet,
    pour avoir une photo net sans flou de bouger je met 1/60 (il n’y a pas 1/50 sur le miens)
    je règle l’ouverture à fond et je tourne 2 fois la molette pour fermer le diaf et avoir un meilleur piqué.
    je passe du max F4.5@50mm à F6.7 !
    pour limiter le bruit je monte pas les iso à fond (1600 pour moi c’est le max et c’est très limite), donc je choisi 800
    je résume, 1/60, F6.7, ISO800,
    je Shoot et là, …
    je rigole
    c’est tout noir !! pour le coup j’ai pas de flou ni trop de bruit mais je cherche encore le piqué…VDM
    la solution je l’ai, il faut changer des choses !
    l’idéal serait tout !
    Bref, c’était juste pour partager la blague…

  46. Salut Xavier merci pour ce tuto j’ai appris des trucs.
    Pour la règle du 1 pour 1, elle s’applique sur du Full Frame n’est-ce pas ?
    Si maintenance j’ai du APS-C comme sur le D7000, l’équivalent 50mm est 35mm.
    Dans ce cas, pour du 35mm, je dois pas descendre en-dessous de 1/50ème ?
    Merci d’avance.

  47. Bonjour Xavier,
    Merci pour tout ces conseils et le cours complet qui est très bien fait. J’ai pas encore tout intégré mais ca va venir.. J’aimerais savoir comment faire pour mettre un élément d’arrière plan net et tout le reste de l’image flou (y compris ce qui se trouve au premier plan).
    Merci d’avance.

  48. Raimbault Nathalie

    Merci Xavier, toujours là quand il faut, il faut dire que j’ai encore un petit soucis de ce côté là, il m’arrive encore d’avoir des images flous, mais comme j’ai pris l’habitude de prendre mes photos en jpg et en ras, est-ce que je peux améliorer certaines photos en ras sur lightroom. Il faut que j’avoue que j’ai du mal sur le traitement de mes photos après, pourtant j’aimerais beaucoup savoir mettre en scène des personnes prises, mais j’ai beaucoup de mal à utiliser photoshop CS6 et là je vais acquérir lightroom tout le monde n’en dit que du bien et avec vos tutos, ça devrait le faire, merci d’être toujours là quand il faut ( même lors des insomnies,LOL) à bientôt

    1. Bonjour Nathalie, je pense que tu parles du format « RAW » et non « RAS » qui est un format compressé. Si c’est RAW, tu peux améliorer tes photos avec Lightroom! 😉

  49. Bonjour Xavier,
    Merci beaucoup pour tes articles toujours tes clairs et à la portée de tous.
    Juste une question à laquelle je n’ai pas trouvé réponse sur ton site : conseillerais-tu d’utiliser les ISO en automatique quand on est dans les modes Av ou Tv ou vaut-il mieux les laisser régler sur 100-400 et ne les monter que si la vitesse est trop basse du fait de la lumière ?
    Merci d’avance pour ton aide !

    1. Bonjour Mathieu,
      Je te conseille d’utiliser les ISO manuellement en les laissant sur 100 et les monter si besoin, ce qui te permettra d’en comprendre l’utilité.
      Xavier
      😉

  50. Bonjour Xavier! Merci pour cet article! une question concernant le flou de MAP vu que je me sens concernee par le probleme…hum hum!!
    Pour essayer de reduire le flou dans mes photos (j’ai un 7D), j’utilise bcp le cadrage-recadrage en utilisant donc seulement le collimateur central pour faire la map.
    En « reportage » quand je voyage ou me promene, j’utilise aussi cette methode. Y a-t-il des limites à cette technique?
    Pour faire du paysage, dois je utiliser la technique du collimateur unique (central) pour faire la map ou puis-je utiliser les 19 collimateurs?
    Je suis un peu perdue
    Je te remercie
    Audrey

    1. Bonjour Audrey,
      Pour moi le cadrage-recadrage n’a aucune limite, je l’utilise systématiquement!
      En ce qui concerne la photo de paysage, tu peux utiliser le collimateur central en faisant la mise au point sur la partie basse de la scène (exemple: coucher de soleil à la plage, mise au point sur la mer) mais c’est une règle générale donc il faut faire des tests.
      😉

  51. merci beaucoup Xavier!!!
    Si tu peux, pourrais-tu faire un sujet sur les filtres (polarisants ou non) ?
    Je n’ai pas encore bien compris les conditions d’usage de ces accessoires.
    Encore merci

      1. Merci pour votre commentaire. Par contre il serait urgent que vous preniez des leçons de savoir-vivre, voire de bienséance.
        Vous êtes ici sur internet. Vous n’êtes pas à l’école, pas en examen, vous ne parlez pas à vos enfants (et j’espère que vous avez plus de tact avec eux) alors pourquoi vous permettre cela ?
        Quand vous êtes en public,vous permettez-vous ce genre de diatribe ?
        Si l’orthographe revêt pour vous une importance capitale, pourquoi ne pas ouvrir votre propre blog ? Vous comprendrez que la critique est plus facile que la création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

LE REPLAY

Regarde le replay de la formation « Artisan photographe : améliorer ses techniques de vente »

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

REPLAY GRATUIT À VENIR

Apprends à jouer avec les couleurs et ajouter des effets de lumière à la prise de vue pour créer des portraits créatifs.

Jeudi 8 octobre à 18h

LIVE GRATUIT À VENIR

Rejoignez la communauté

Rejoignez la communauté

Empara c’est plus de 500 heures de vidéo sur plus de 50 formations pour photographes et entrepreneurs. Que vous vouliez vivre votre passion à fond ou que vous soyez dans une optique de reconversion, EMPARA vous donnera les clefs pour y parvenir.