Photo de paysage : quel type de lumière favoriser ? 2 eme partie

Le mois dernier, nous avons étudié ensemble 4 types de lumière à favoriser pour nos photos de paysage. Cette semaine, que diriez-vous d’explorer une autre série d’éclairages ? Cette fois-ci avec une touche plus théâtrale. Allons-y !

Quels objectifs utiliser?

Pour obtenir une belle vue d’ensemble, un objectif grand-angle est recommandé, soit entre 14 à 24 mm (pour un 24X36 ~ plein format) et 10 à 18 mm (pour un APC-S). Pour ma part, j’utilise un objectif fixe de 20 mm pour sa qualité et sa légèreté ainsi qu’un zoom 24 -70 mm (sur un capteur plein format) pour sa polyvalence et ses angles de vue variés.

1. La lumière dramatique

Quel type de lumière favoriser | Dramatique

Quoi de plus spectaculaire qu’une lumière jaillissant entre les nuages après un orage! Le paysage semble nimbé d’une lumière surréelle. Bien entendu, il faut être sur place au moment crucial, ce qui n’est pas toujours possible… Mais lorsque l’opportunité se présente, anticipez ce phénomène et dirigez-vous sur les lieux, prêt à saisir cet instant magique. Vous reviendrez peut-être bredouille, trempé ou gelé, mais vous obtiendrez des photos saisissantes ! Votre tentative sera récompensée. 😉

Quel type de lumière favoriser | Dramatique

Toutefois, soyez prudent, si l’orage éclate avec des éclairs, ne compromettez pas votre sécurité inutilement, restez à l’abri. Si les conditions météo le permettent, partez avec une anticipation optimiste, soyez patient et attendez le bon moment. S’il le faut, patientez dans votre voiture. Très souvent, une fois l’orage calmé, le ciel se dégage dévoilant des scènes à couper le souffle. N’oubliez pas d’apporter vos bottes de pluie ainsi qu’un imperméable. Pour ma part, j’ai toujours des bottes et un parapluie rangés dans ma voiture, au cas où…

Quel type de lumière favoriser | Dramatique

TRUC : ajoutez à votre sac photo quelques tissus en microfibre afin d’enlever les gouttelettes d’eau qui risquent de perler sur vos lentilles. Gardez un œil constant sur vos objectifs, rien de plus frustrant que de revenir à la maison et de constater, avec consternation, que vos photos sont ruinées par des gouttelettes passées inaperçues. Grrr ! 🙁

Attention, surveillez votre histogramme afin de ne pas brûler les hautes lumières présentes dans les nuages. Voici un petit truc pour les déceler : en mode visionnement, activez l’affichage des hautes lumières qui clignotent lorsque certaines parties de l’image sont surexposées — vous avisant ainsi que vous perdez de précieuses informations. Le cas échéant, réduisez votre exposition.

2. La lumière réfléchie

C’est une source de lumière indirecte, qui est réfléchie sur une surface, et dont la couleur aura une incidence sur les autres surfaces. L’exemple typique est une forêt dont le feuillage filtre la lumière et inonde le sentier d’une douce luminosité. Vous retrouverez le même phénomène dans les canyons, ou les gorges, très profondes, laissent pénétrer des filets de lumière qui rebondissent sur les parois rocheuses.

Attention : pour obtenir une bonne exposition, assurez-vous de prendre votre mesure d’exposition sur la zone claire, à l’endroit précis où la lumière inonde votre sujet, et laissez dans l’ombre (sous-exposé) le reste de l’image.

Quel type de lumière favoriser |Réfléchie

Les plans d’eau offrent également une surface invitante sur laquelle les éléments environnants se réfléchissent. Les reflets ainsi créés ajoutent une composante fort intéressante à votre paysage. Si l’eau est à l’ombre (ou en contre-jour, comme l’image ci-dessus) et qu’un élément du paysage, une montagne ou des nuages s’y reflètent, vous obtiendrez des photos qui se démarquent. L’effet sera plus spectaculaire avec les couleurs du couchant.

Ici, j’ai inclus l’horizon, mais vous pouvez créer des images plus abstraites et décider, délibérément, de ne pas l’inclure.

Quel type de lumière favoriser | Réfléchie

3. L’heure bleue

Quel type de lumière favoriser | heure bleue

Lorsque vous photographiez un magnifique coucher de soleil et que l’astre disparaît sous l’horizon, attardez-vous et saisissez une autre sorte de lumière : l’heure bleue. On sous-estime souvent cette période, en quittant les lieux trop rapidement, négligeant ainsi de belles opportunités photographiques.

Photo de paysage lumiere2

L’heure bleue dure environ 20 minutes, et a lieu après le coucher du soleil. Nommée de la sorte parce que le ciel se pare de bleu cobalt et de rose écarlate, elle insuffle à vos images une ambiance feutrée et électrisante. Notez que le phénomène a lieu le matin également, mais vous devez vous lever trèèèès tôt pour saisir la scène.

Quel type de lumière favoriser | heure bleue

TRUC : laissez votre balance des blancs sur « lumière du jour » et vous obtiendrez des photos avec une jolie teinte de bleu.

4. Le crépuscule (juste avant la nuit)

Quel type de lumière favoriser | crépuscule

Si jamais vous excédez cette période de 20 minutes, vous aurez l’occasion de réaliser des photos de nuit. Toutefois, vous n’êtes pas obligé d’attendre que le ciel soit complètement sombre. À mon avis, la lueur du crépuscule génère des bleus intenses qui sont nettement plus jolis qu’un noir profond.

La clé du succès est d’exposer suffisamment longtemps pour que l’on puisse distinguer les détails du paysage. Faites un essai, si vous constatez que votre image est sous-exposée, et si vous êtes en « Priorité Ouverture », servez-vous de votre compensation d’exposition (+ 1 IL ou davantage) pour prolonger votre temps d’exposition, ou encore, passez en mode manuel. À l’inverse, si l’image est surexposée, diminuez votre exposition. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous obteniez des résultats satisfaisants.

Truc : si vous décidez d’inclure la lune, prenez la photo lorsqu’elle est basse sur l’horizon, sa teinte, moins brillante, vous permettra d’enregistrer des détails.

Quel type de lumière favoriser | crépuscule

Pourquoi ne pas en profiter pour photographier des bâtiments illuminés ? La période des fêtes est propice à cette activité. Choisissez une petite ouverture (f/11-16) afin de transformer les lumières en étoile.

Quel type de lumière favoriser | crépuscule

Pour ajouter des filets de lumières filantes, provoqués par les phares des voitures en mouvement, placez-vous à un endroit stratégique et calculez le temps nécessaire. Pour l’image ci-dessus, j’ai dû attendre que le temps d’exposition affiche 25 secondes afin de saisir de longs filets de lumière. Pour ce faire, j’ai réduit mes ISO à 100 et j’ai fermé mon diaphragme à f/22 afin d’obtenir un temps de pause qui correspondait à ma vision créative.

Voilà! J’espère que ces quelques conseils vous donneront envie de partir en photo aventure !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à demander ! 😉

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 réflexions sur “Photo de paysage : quel type de lumière favoriser ? 2 eme partie”

  1. Merci pour vos retours pertinents .J’ai la chance de partir en colombie britannique pour 4 semaines pour photographier les grizzlis et je me pose mille questions Mon matériel est le Nikon D 5 et D700 avec un 400 2.8 , un 70 200 2,8 , un 14 24 2,8 un micro 60 2,8, e trépieds un pola, un ND bisous hard 8 une commande à distance 2 multiplicateurs 1,4 et 2 un iPhone 6 avec une Kowa 821
    C’est beaucoup pour un amateur tout neuf mais voila …je prends tjrs mes clichés très loin pour ne pas déranger et je ne suis pas net net donc lorsque je grossit sur mon mac souvent je suis déçu j’ai l’impression qu’il y a du flou sur les bords et en soirée je n’arrive pas à traiter correctement les nuances sombres et claires .Quels conseils pour avoir en forêt en fin d’après-midi une juste lumière merci mille fois pm

    1. Bonjour Pierre,
      Avec un tel matériel je pense qu’on peut oublier le manque de qualité des produits lol, les objectifs sont de très haute qualité largement au niveau des 12 et 20MP du D700 et du D5. Est-ce que ces flous sont aussi visibles tout le temps ou seulement à pleine ouverture? Sur le 14-24 ce serait normal, à certaines focales à f/2.8 les bords sont plus mous, en revanche sur le 400 ou le 60 macro ce serait plus étonnant, encore plus si c’est la même chose à f/5.6 ou f/8 quel que soit l’objectif. Attention aussi aux temps de pose, bien sûr, et également aux possibles décalages de mise au point. Pour les hautes et basses lumières, même si les capteurs utilisés par Nikon ont une grande dynamique elle reste limitée, le D5 sur ce point sera plus performant. L’important reste que le sujet soit bien exposée, si le sujet est un paysage occupant toute l’image il faut se contenter de la dynamique du capteur ou l’améliorer virtuellement en utilisant des techniques comme le HDR.
      Bonnes photos,
      Alex.

  2. Régis QUEMENER

    Bonjour, vous faites des superbes photos, je viens d’acquérir un canon 77d et j’ais un objectifs 75-300 (1.4-5.6) je souhaite prendre un objectif grand angle pour faire du paysage et d ‘architecture, je me noie dans les divers objectifs j’ai vu un 17-55 f/2.8 is usm et un 10-22 f/3.5-4.5. je ne sais pas quoi prendre. je dois aller en vacances une semaines à New York et je voudrais ramener de beau clichés. Je suis débutant en la matière j’aimerais réussir. Vos photos font rêver, vos paysages sont stupéfiant.Merci pour ce site qui nous renseignes pas mal. A Bientôt (désolée pour les fautes d orthographes).

  3. Bonjour Anne, je remarque que dans ton article dans la description de tes EXIF tu utilises souvent un filtre ND8. Je souhaite acheter mon 1er filtre 🙂 J’hésite encore entre un porte filtre ou un vissant. Sachant que je souhaite dans un 1er temps faire de la longue pose en journée (voir en fin de jrnée) es qu’un seul filtre ND8 suffirait ? Je pense a terme avoir au moins 1 filtre ND et 1 filtre dégradé pour les coucher soleil 🙂 Je voyage beaucoup et je ne souhaite pas m’encombrer avec trop de matériel !!
    Je te rermercie pour tes superbes articles sur la photo de paysage

    1. Bonjour Anais,
      pour ne pas trop s’encombrer il vaut mieux un filtre vissant, l’inconvénient c’est qu’il en faut autant que tu as d’objectifs de diamètres différents, si tu n’en as qu’un c’est le mieux du moment qu’il accepte les filtres vissant (certains grand-angles ont le pare-soleil intégré qui empêche de visser un filtre). Le ND8 n’assombrit pas beaucoup mais les ND se multiplie, par exemple si on a ajoute un ND4 on obtient l’équivalent d’un ND32 (4×8), et tout dépend de la longueur des poses. Eviter en revanche d’en mettre trop l’un sur l’autre.
      Bonnes photos,
      Alex.

  4. Bonjour Anne, me voici en retraite et je me penche depuis peu sur  » la photo « . Je suis donc un néophyte mais j’ai la volonté d’apprendre Qu’entends tu  » vous  » Par : pour obtenir une bonne exposition, assurez-vous de prendre votre mesure d’exposition sur la zone claire? Je présume que tous vos clichés sont en mode priorité ouverture? Comme vous « tu » le voyez, je suis un débutant!…J’envisage très bientôt d’investir dans du matériel photos, digne de ce nom. A bientôt de vous lire.
    Gérard

    1. Bonjour Gérard,
      Effectivement, je suis en mode priorité ouverture, et je vérifie mon exposition en consultant mon histogramme. Concernant ta question, cette recommandation concernait une photo prise dans la forêt lorsqu’une lumière douce filtre à travers le feuillage des arbres, inondant le sol à un endroit précis et laissant dans l’ombre le reste de la scène. Pour bien exposer ce type de lumière, je suggère d’utiliser la mesure spot afin de bien exposer cette zone de lumière, et évitant ainsi de sous ou sur-exposer l’image.
      J’espère que ce sera plus clair pour toi.

      1. Bonjour Anne, oui voilà qui est plus clair pour un débutant. Merci d’avoir pris le temps de m’expliquer! Vos tutos et vos photos sont remarquables. A bientôt sur le net.
        Gérard

  5. Bonjour,
    Bravo et merci pour les photos, elles sont magnifiques et très instructive mais j’ai remarqué que dans certaines photos, on voyait le soleil dans le tiers gauche avec ses rayons. comment faites vous pour qu’il ne crame pas le reste de la photo?

    1. Bonjour Arthur, désolée pour la réponse tardive, mais je viens de voir votre commentaire.
      J’utilise soit un filtre dégradé neutre (de marque Cokin) ; parfois, lorsque la dynamique des valeurs est vraiment trop grande (écart entre les ombres et les hautes lumièrs), je vais réaliser deux expositions, une pour le sol et l’autre pour le ciel, et je fusionne les deux images manuellement dans Photoshop. -> http://annejutras.com/fusionner-deux-images-avec-photoshop/
      Mon prochain tuto montrer comment réaliser une photo avec un soleil en étoile. À suivre…

  6. Bonjour j’adore vos explications mais je suis tlm visuel que je comprends pas comment prendre la mesure d’exposition et de l’enregistrer ! Je fais beaucoup de paysage en mode manuel avec filtre polarisant ou mon ND 400.
    Aider moi a mieux comprendre Hihihhi
    Merci beaucoup, encore une fois félicitations!

    1. Bonjour Pascale,
      L’idéal est de vous fier à votre histogramme. Servez-vous du mode de mesure d’exposition Évaluative (Canon) ou Matricielle (Nikon), et vérifiez si vos hautes lumières ne sont pas cramées (surexposées), ou si votre image n’est pas sous-exposée, et faites des correctifs d’expositions au besoin.
      Merci pour vos bons mots Pascale! 🙂

  7. bonjour Anne, plusieurs chose m’interroge notamment l(histoire des (30 s, 3s, 1.3s …ect) il est bien question de « pause longue », avec trépied ?
    merci de votre réponse
    ps: de tres belle photos et un Logo que j’adore ! 🙂

    1. Bonjour Damien,
      Pour votre questionnement, étant donné que je prends la plupart de mes photos tôt en matinée ou tard en soirée, la lumière est moins abondante, et le choix de mes ouvertures (f/16-22 pour la plupart) occasionne des poses longues, effectivement. J’ai donc recourt à un trépied pour éviter le flou de bougé.
      Merci pour vos mots, c’est très gentil! 🙂

  8. Ping : PHOTO | Pearltrees

  9. merci pour ton commentaire. J adore votre site, la clareté et la simplicité avec laquelle vous traitez les tutos. Mais le plus agréable c’est que vous êtes accessibles pour échanger des infos. continuez!!! A quand d’autres tutos sur lightroom ? merci

  10. Bonjour et merci pour tous ces cours gratuits,
    Une question certainement naïve venant d’un débutant : pourquoi, sur la photo de la forêt, utilisez-vous une pose longue? La luminosité n’est pas si basse que ça pourtant?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Bonjour Ixtapean,
      Excellent point! Je viens de vérifier mes Exifs et je me suis trompée , c’est un pose de 5 sec (oups!). Je vais faire la correction, merci pour votre regard aiguisé. L’utilisation d’un polarisant a eu une incidence sur le temps de pose.

  11. Merci , j’essaierais ces paramètres et voir le résultat
    la photo de cette plante sur cette rivière est superbe
    je suggère à l’ami Xavier de nous fournir un petit tuto sur la pose longue
    Cordialement

  12. Bonjour Anne
    Avant tout très belles photos baignées de douceur et merci pour ce tutoriel
    pour la photo « filets de lumière » je suppose que c’est de la pose longue, je m’intéresse actuellement à ce genre de prise mais je galère, sur quel mode étiez vous pour la prise de cette belle photo
    je ne sais si sur ce blog il y a un article consacré à cette technique?
    Bonne journée

    1. Bonjour Nouri,
      Merci beaucoup pour vos bons mots! J’étais en mode priorité ouverture (A ou Av), j’ai fermé mon ouverture au maximum (f/22), réduit les ISO (100) et attendu que la pénombre s’accentue pour obtenir 25 secondes.
      Faites des essaies, c’est une combinaison de la lumière environnante et de vos paramètres. Je n’ai pas d’article sur cet effet sur mon blog.
      À bientôt!

  13. Bonsoir Anne.
    Merci infiniment pour tes explications et pour l’envie que nous donne tes photos, ton travail est magnifique.
    Moi qui n’écrivait jamais sur les blog je ne pouvais pas ,ce soir, te lire sans te laisser un petit message.
    Bravo Anne.

  14. Salut Anne,
    Merci de nous avoir fait entrer dans votre espace intime 🙂
    Pour ne pas cramer l’image, vous recommander d’utiliser la mesure spot (boitier canon – mesure étant effectué sur un petit point précis de l’image) ?
    Faites vous plusieurs prises, du genre mode HDR dans certains cas ?
    Recommanderiez vous l’exposition sur la droite pour du paysage (ETTR) ?

    1. Bonjour Iliasse,
      Je recommande la mesure spot lorsque vous avez une petite zone de l’image dont vous souhaitez bien exposer. Par exemple : une fleur aux pétales blancs, un pan de lumière qui éclaire une mince partie de votre composition ou encore le visage d’une personne en contre-jour.
      Oui, il m’arrive de prendre plusieurs clichés et de les fusionner manuellement dans photoshop, de style HDR.
      Oui, je recommande l’exposition sur la droite, mais pour se faire vous devez shooter en RAW. Si vous êtes en JPEG, vous avez intérêt à photographier plus au centre, parce que le JPEG n’a pas autant de latitude (pour aller chercher les détails).
      J’espère que ceci répond à vos questions.

  15. 2 très bons articles sur la lumière merci. Cependant tu dis a un moment que surexposer = perte d’information. je ne suis pas trop d’accord. Il est impossible en post prod de retrouver des details dans une image sous exposée car il n’y a pas d’infos en revanche les images surexposéees regorgent d’infos qu’il est possible de recupérer en post. Est tu d’accord sur ce principe ? Ce qui me fait également dire que lorque je dois shooter vite à cause du sujet ou d’une lumiere très éphémère j’ai tendance a surex d’1 ou 2 IL pour recuperer les infos en post. Ai je raison?

    1. Bonjour Sylvain,
      En fait, c’est lorsque les hautes lumières sont « brûlées » que tu perds l’information, impossible de récupérer les détails. Par contre, si ton image est légèrement surexposée – et que tu photographie en RAW – tu as la possibilité de récupérer certains détails, tu as raison.
      Pour ce qui est d’une photo sous-exposée, elle peut contenir des informations, en effet, mais le post-traitement occasionne du bruit, surtout en ISO élevé. Ce qui n’est pas toujours souhaitable, d’où l’intérêt de bien exposer son image.
      Surexposer une image d’1 ou 2 IL peut s’avérer pratique, si les conditions de lumière sont très faibles. Tout dépend de la scène. Si tu as un ciel dans ta composition (puisqu’on parle de photo de paysage) je ne suis pas certaine que ce principe te permettra d’obtenir un ciel bleu, il sera plutôt surexposé. S’il est absent, pas de problème. Mais tout est relatif à l’image.
      Merci pour ton intérêt, j’espère que ceci répondra à ta question. 😉

    1. Merci beaucoup Anne. Vos explications sont très claires et les photos magnifiques. J’aurais une question concernant la photo de forêt. Vous indiquez avoir utilisé un filtre polarisant. Pourquoi ce choix ?

      1. Bonjour Denis,
        Merci pour vos bons mots!
        J’ai utilisé le polarisant pour faire ressortir les couleurs, les feuilles ont une surface luisante (à peine visible), et crée un effet éblouissant (tirant sur le blanc), qui est réduit par le polarisant.

  16. Juste pour vous remercier pour vos explications… et BRAVO pour les résultats obtenus sur vos photos… Nous sommes téléportés dans votre univers… Merci à Vous Anne

  17. Ruth Laliberté

    Synthèse très intéressante des différents types de lumière et des effets qu’ils produisent sur nos photos de paysage. Merci pour les conseils et les superbes photos qui accompagnent ces deux derniers articles. Très inspirant!
    Ruth

  18. Tailleur Fabrice

    Bonjour,
    Explications Claire et maintenant avec les « EXIF » , c’ encore plus didactique .
    Merci d’avoir tenu compte de ma suggestion du mois précédent.
    Un mot, un geste « OP » fait le reste…
    Fabrice

  19. Quel plaisir et bonheur de te retrouver ma chère Anne sur ce site ! Ton article est toujours aussi bien illustré et rempli d’idées, de trucs, d’astuces avec ta manière très claire d’expliquer la photo, bravo à toi ! Bonne continuation et de ce pas je retourne sur ton blog pour y lire quelques anciens articles 🙂 bisous !
    Gérard

  20. C’est incroyable de voir ce que l’être humain est capable de faire d’un appareil photo… Bravo Anne !! Même grâce aux explications, je ne serai jamais à ta hauteur :’)

    1. Merci Alexandra! Étonnant, en effet! Ah, mais il ne faut pas se dire vaincu avant d’avoir commencé. Hihi! Essayez un déclic à la fois, avec un objectif précis, rien de compliquer, et peu à peu, vous y arriverez. Les grands athlètes ne sont pas parvenus sur le podium du jour au lendemain. C’est la même chose pour la photographie. 😉

    1. Bonjour Alain,
      Pour les photos de paysage, je travaille la plupart du temps avec un trépied. Mes photos sont prises très tôt en matinée ou en fin de journée, la luminosité est plus faible, et puisque je choisi un petite ouverte (f/grand chiffre) la vitesse obtenue est lente. J’utilise donc un trépied pour stabiliser mon appareil et obtenir une photo nette.

  21. Merci beaucoup, moi qui aime les paysages, je suis ravie je n’ai encore pas acheté de filtre ce sera mon prochain achat dès que possible, j’hésite car j’aimerai mieux acheter des filtres ronds pour la facilitée de manipulation et il me semble aussi pour le prix, surtout qu’en étant seulement amateur je ne veux pas trop investir je resterai seulement a 3-4 filtres qui me seront le + utiles. En attendant vous m’inspirez beaucoup pour envisager de m’organiser au + vite.
    Jeannine

    1. Je suis heureuse de pouvoir vous inspirer, Jeannine.
      Vous faites bien d’y aller selon votre budget, inutile d’investir des sommes faramineuses pour obtenir des résultats satisfaisants. Bien sûr, cela dépend de vos objectifs, si c’est pour votre usage personnel, les filtres économiques feront l’affaire. Les filtres ronds, comme le polarisant est efficace, mais lorsque vient le temps d’utiliser des filtres dégradés (pour atténuer la lueur du ciel), les filtres carrés seront plus pratiques.
      Visionnez ce vidéo d’OB pour comprendre leur utilité -> https://youtu.be/2_dhgEvrjII

  22. Merci pour ce tuto et bravo pour ces belles photos!
    Petite question: pourquoi le filtre polarisant dans la forêt ?
    Bravo aussi pour les nouvelles fonctionnalités du site OP!
    Patrik

    1. Bonjour Patrik,
      J’ai utilisé le polarisant pour faire ressortir les couleurs, les feuilles ont une surface luisante (à peine visible), et crée un effet éblouissant (tirant sur le blanc), qui est réduit par le polarisant. Merci!

  23. bonjour,
    Conseil de mesurer l’exposition initiale sur la zone claire, mais dans les exifs la mesure d’expo reste multi-segments ? Or la mesure de la cellule dans ce mode zone évaluative est la moyenne à 100% sur l’étendue de la photo, ce qui fait que la zone claire est fortement pondérée.
    Moi j’utilise la zone pondérée centrale (75% de pondération) et enregistre cette mesure par AE-L (ce qui autorise un éventuel recadrage de la scène). Cela donne une photo plus équilibrée à mon avis.
    Par ailleurs le lecture sur l’écran de l’APN de la photo prise, avec l’histogramme permet de voir si une correction d’exposition doit être apportée.
    Sinon excellent article plein d’enseignements, bravo !
    myrddin13

    1. Bonjour Myrddin13,
      A-ha! Je vois que la curiosité vous a poussé à vérifier les exifs. 😉 Eh oui, cette photo fut prise avec le mode pondéré centrale, mais vous savez, dans les conditions expliqués dans ce segment, il est « préférable d’effectuer votre mesure à l’aide de la mesure spot.
      Pour ma part, je n’utilise pratiquement jamais la mesure pondéré centrale, le sujet, en l’occurrence un paysage, se trouve rarement au milieu, et j’ai remarqué que l’exposition n’est pas aussi juste. Mais chacun y va selon son approche personnelle. Merci pour votre intérêt.

  24. Un cours très complet une fois de plus, accompagné de superbes photographies, ça me donnerai presque envie de me mettre à la photo de paysage. Je le ferai probablement une fois fier de mes portraits, en attendant je continue de vous lire et d’apprendre.
    Merci beaucoup.
    Paul Sorba

    1. Merci Gaétan, non, ne sont pas des photos brutes, car je photographie en RAW (négatif numérique) et je dois traiter mes images pour leurs donner du contraste, de la saturation et de la netteté.

  25. Superbes photos et tuto très intéressant. Un question. Pourquoi avoir mis un filtre neutre ND8 dans les premières photos ? Comme c’est du paysage et qu’il n’y a pas de mouvements significatifs, une diminution du temps d’exposition n’aurait-elle pas donné le même résultat ? Encore merci à toute l’équipe du site :-).

    1. Bonjour Serge,
      J’ai utilisé un filtre neutre « dégradé »; la partie du haut (plus foncée) étant superposée sur le ciel et la partie claire sur le sol. Ce faisant, la plage dynamique (écart entre les hautes lumières et les ombres) est égale sur l’ensemble de l’image.
      Souvent dans les photos de paysage, comme les coucher de soleil par exemple, le ciel est beaucoup plus lumineux que le sol, l’écart entre les deux zones est trop grande pour obtenir une plage dynamique complète. Sas filtre, vous obtiendrez un ciel brûler, ou l’inverse un sol sous-exposé.
      Pour parer à ce petit bémol, l’utilisation d’un filtre est requis afin d’obtenir les détails dans les zones claires ainsi que dans zones sombres.

  26. Merci Anne pour votre article toujours intéressant (tout comme votre blog).
    Les images sont superbes et les conseils pertinents.
    Merci d’avoir indiqué les données EXIF qui permettent de voir les réglages utilisés.

  27. Merci, Xavier pour ce tuto.
    Une petite question toute bête : lorsque tu dis  » prendre la mesure d’exposition sur la zonz claire  » (photo de forêt ) , c’est faire la mise au point sur la zone claire et la mémoriser ?????
    Merci pour ta réponse.
    Christian

    1. Bonjour Christian. Sauf erreur de ma part, tu n’as pas à mémoriser l’expo, sauf si tu dois recadrer avant de shooter afin d’éviter que la mesure se fasse de nouveau à un autre endroit.

    2. Bonjour Christian,
      Une fois que vous avez pris votre mesure d’exposition (par exemple, l’appareil vous indique 1/60 sec sur la zone claire), vous passez en mode manuel pour vous assurez de conserver ce paramètre. Vous pouvez également faire votre lecture en utilisant la mesure spot, elle sera plus précise.

      1. Bonjour Anne,
        Mais vous êtes en quel mode lorsque vous dites que vous « faites votre mesure d’exposition et vous passez en mode manuel »?
        Merci, vos photos sont géniales!
        Paola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

Comment choisir son éclairage ? Comment utiliser la lumière pour mettre en valeur son sujet ?

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR