Inscris-toi à la newsletter et bénéficie de 15€ de remise sur ton premier abonnement

Tous les lives à venir, interventions exclusives de nos formateurs, bons plans pour photographes,…
 

La photo de la semaine : le clair-obscur

Une fois par semaine, dans notre rubrique : l’image de la semaine, nous allons décortiquer une photo. Ses réglages, son histoire, les décisions prises à l’instant T. Le but : vous inspirer.
 
Aujourd’hui nous allons nous intéresser à une technique qui concerne la lumière : le CLAIR-OBSCUR. Au départ, c’est une pratique artistique que l’on retrouve dans la peinture et qui consiste à « moduler la lumière sur un fond d’ombre, suggérant ainsi le relief et la profondeur »(Définition Larousse). Vous n’avez rien compris, moi non plus 🙂
 
Comme une image vaut mille mots, le clair-obscur (ou plus précisément le ténébrisme) c’est l’image au début de l’article. En gros, on parle de clair-obscur quand les parties claires de l’image côtoient immédiatement, sans dégradé, des parties très sombres. De plus, l’ombre domine l’ensemble de la photo. Cela crée des effets de contrastes violents. En fait, pour être plus précis, cette définition est celle du ténébrisme qui est une « sous branche » du clair obscur. Voilà, j’espère que c’est mieux expliqué comme ça.
Le clair-obscur ajoute une ambiance dramatique. La lumière se dépose sur un point extrêmement précis du sujet, tout le reste n’est qu’ombre. Cela permet de bien le mettre en valeur, d’en faire ressortir les contours. Rien ne vient perturber le regard du spectateur qui n’a qu’un seul endroit où regarder. Le sujet n’en devient que plus fort.
 
Savoir ce qu’est le clair obscur c’est bien. Savoir créer une image utilisant cette technique, c’est mieux. Comment faire ? C’est très simple :
1 – L’environnement doit être suffisamment sombre : pièce avec juste une petite fenêtre, sous-bois, à l’extérieur au crépuscule ou à l’aube, temps couvert, préau, etc.
2 – Votre source de lumière doit être placée derrière le sujet.
3 – Et c’est tout.
 
Pour mieux comprendre, voici quelques exemples :
 

Canon 5D MII - 50mm - f/1.2 - 1/1000 - ISO 125
Canon 5D MII – 50mm
– f/1.2 – 1/1000 – ISO 125

Cette photo de couple a été réalisée en extérieur avec un temps couvert et sous un arbre. En effet, si l’environnement est trop lumineux, il devient difficile voir impossible d’utiliser cette technique. Il faut aussi souligner qu’en terme d’EXPOSITION, il faut généralement sous-exposer son image.
 
 

Canon 5D MII - 24mm f/1.4 - 1/640 - ISO 1250
Canon 5D MII – 24mm f/1.4 – 1/640 – ISO 1250

Ici le sujet, la lumière et le photographe sont dans le même axe pour un contre jour ultra violent.
 

Canon 5D MII – 50mm – f/1.2 – 1/100 – ISO 1600

J’utilise cette technique dans mes mariages quand l’environnement est sombre et que je n’ai qu’une seule source de lumière. Remarquez bien que du point de vue du photographe la source de lumière (une fenêtre) est placée derrière le sujet.
 
 
 

Nikon D3 - 105mm - f/11 - 1/250 - ISO 200
Nikon D3 – 105mm – f/11 – 1/250 – ISO 200

La source lumineuse est ici un flash dans une softbox avec un nid d’abeille. Dernière remarque, pour avoir un noir absolu comme dans cette dernière image, il faut penser à bien décoller son sujet du fond. Plus le sujet est éloigné, plus vous aurez de chance d’avoir ce noir profond. Notez que ces exemples sont en noir et blanc mais il est tout à fait possible d’obtenir cet effet en couleur.
 
En résumé, pour réussir un clair-obscur, il faut que la source de lumière soit derrière le sujet. Et plus l’angle Photographe/Sujet/Lumière est ouvert (supérieur à 90°) plus l’effet sera violent. Voici un schéma récapitulatif :
 
schema photo clair obscur

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

Lorsqu’on débute en photo, ce n’est pas évident de tout retenir. Arrivé sur le terrain, on a l’impression de revivre le syndrome de la page blanche. La solution ? Un petit guide de poche à imprimer, confectionné par nos soins, qui regroupe plein de conseils pour vous aider à choisir vos réglages et faire face aux problèmes les plus récurrents. Et c’est gratuit.

Derniers articles

24 réflexions sur “La photo de la semaine : le clair-obscur”

  1. Hello j’ai une petite question. Depuis quelques temps je faisais clair obscur pour mes séances grossesse. Et j’ai du bruit numérique sur les parties sombres. Comment les éviter ? J ai des soft box en lumière continue pour ce type de shooting. Je n ai pas osé essayer mon flash j ai peur que ça n eclaire trop et j aime bien le rendu chaud avec la lumière continue.

  2. Bonjour
    Une petite question quant aux réglages . Utilisez vous le mode « spot » dans tous vos exemples ?et à quel point précis faites vous la mesure se lumière et de mise au point (sur le sujet j’imagine ?)
    Merci
    Cdt

  3. Tes conseils sont clairs et suffisants pour nous mettre sur la voie. On ne se perd pas, et il nous reste un peu à fouiller. Merci beaucoup.

  4. comme le mentionne steve, il manque un peut d’info sur le réglage de l’apn et notamment le type de mesure de la lumière et l’endroit ou on la mesure .

  5. Parfait !
    J’attendais justement ce genre d’explications concernant le clair-obscur ça tombe à pic 🙂
    Article parfait comme d’habitude !
    Merci beaucoup Xavier pour le travail que tu fais.

  6. Bonjour Xavier, je voulais juste m’assurer d’un détail. Du point de vue de la mesure de lumière, il faut donc se baser sur la partie la plus claire du sujet ? n’est-ce pas ?

    1. Bonjour Philippe, je vais bientôt réouvrir mon cours sur le flash, et j’explique les différents rendu de lumière en fonction du modeleur que l’on utilise (notamment avec une grille)… En attendant, et pour aller à l’essentiel, un nid d’abeille concentre la lumière sur une zone extrêmement précise. Cela évite à la lumière de se disperser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pendant 10 jours, retrouve quotidiennement les formateurs Empara pour des extraits de formations sur des sujet précis.

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR

Développez vos compétences dans la maîtrise de la lumière, quel que soit le thème de l’image.

LIVE GRATUIT À VENIR

je vais vous apprendre les bases de la mise en beauté afin de vous permettre de réaliser des techniques simples et rapides pour sublimer vos modèles naturellement

LIVE GRATUIT À VENIR

La photo de produit / packshot

Comprendre et maîtriser son appareil photo (2021)

Workflow mariage avec Greg Finck