Objectif photo : que signifient toutes ces abréviations ?

On s’est tous demandé au moins une fois ce qui se cache derrière toutes les inscriptions que l’on peut lire sur son objectif photo. Ne cherchez plus, vous trouverez dans cet article tout ce qu’il vous faut pour décoder votre caillou. Je suis certain que cela vous aidera à choisir plus intelligemment votre prochain objectif.

Afin de vous aider à naviguer plus facilement, voici le sommaire de l’article:

Compatibilité objectif-boîtier

La focale

Ouverture maximale !

Corriger les défauts optiques

Limiter le flou de bougé…

Une mise-au-point rapide et silencieuse !

Objectif photo haut de gamme

Abréviation spécifique à Nikon

Voici ce que l’on peut lire sur un objectif Nikon ou Canon :

Ne vous en faites pas. En dessous de chaque partie, il y aura les équivalences pour les autres marques 😉

objectif photo abréviation

Compatibilité objectif-boîtier

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

DX pour Nikon et EF-S pour Canon désigne un objectif spécialement conçu pour les reflex à capteur APS-C. Cela veut simplement dire que vous ne pourrez pas l’utiliser sur un reflex plein format. Si le type de monture ou le sytème électronique de l’objectif ne vous empêche pas de l’installer sur votre boîtier, dans tous les cas, son cercle image ne sera pas assez grand pour couvrir la totalité d’un capteur plein format. Vous allez mieux comprendre en image.
Voici une photo prise avec un Samyang 8 mm f/3.5 CS (dédié exclusivement aux capteurs APS-C) FISH EYE monté sur un reflex APS-C (Canon 400D)
objectif photo abreviationsJusque ici, rien d’anormal.
Et voilà une seconde photo prise avec le même objectif monté sur un reflex plein format (Canon 5D Mark II).
objectif photo abreviation
L’image transmise par cet objectif n’est tout simplement pas assez grande pour couvrir toute la surface d’un capteur plein format.
Voici un petit schéma qui, je l’espère, vous aidera à comprendre encore mieux le phénomène :

En revanche, vous comprenez aisément que l’inverse est possible. Vous pouvez parfaitement utiliser un objectif pour plein format sur un reflex à capteur APS-C. Chez Canon, on les repère grâce au sigle EF. Chez Nikon, un capteur plein format est noté FX. Néanmoins, cela n’apparaît pas sur l’objectif. Donc, s’il n’y a pas écrit DX, c’est un objectif FX 😉

 
Vous trouverez ci-dessous l’abréviation correspondant à la marque de votre objectif :

Objectif compatible APS-C

Canon : EF-S
Nikon : DX
Sigma : DC
Tamron : DI II
Samyang : CS
Pentax : DA
Sony : DT

Objectif compatible APS-C et plein format

Canon : EF
Nikon : FX (n’est pas indiqué sur l’objectif)
Sigma : DG
Tamron : DI
Samyang : S’il n’y a pas le sigle CS, l’objectif est compatible APS-C et plein format.
Pentax : FA
Sony : S’il n’y a pas le sigle DT, l’objectif est compatible APS-C et plein format.
 

Retour au Sommaire

 

La focale

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

Voici un petit schéma qui vous montre quel focale utiliser en fonction de ce que vous voulez faire :

Attention, ce schéma n’est pas une vérité absolue. Il est seulement là pour vous donner une base que vous pourrez ensuite dépasser. En réalité, je vous y encourage. Par exemple, vous pouvez utiliser un 85 mm pour faire du paysage ou un 28 mm pour faire du portrait. Je vous invite à regarder la série Face 2 Face du talentueux JR.


Le 18-300 mm de Nikon est un objectif à focale variable (= zoom). Avec une telle plage focale, vous pouvez couvrir absolument tous les sujets : paysage, reportage, portrait, sport, animalier… Bon ok, peut-être pas de la macro ou de l’architecture. Vous n’aurez jamais besoin de changer d’objectif ou d’avoir à vous déplacer pour recadrer. Il vous suffit de zoomer.
Mais comme dirait Xavier :

Objectif MEGA POLYVALENT = MOYEN en TOUT = EXCELLENT en RIEN.
En fait, sur l’autel de la polyvalence, on sacrifie souvent, pour ne pas dire systématiquement, la qualité optique. Alors oui, c’est un bon objectif pour ceux qui ne veulent pas s’encombrer. Maintenant, il faut savoir ce que l’on achète et ne vous attendez pas des miracles. En un mot : « il fait le job et puis c’est tout ».

Le 400 mm de Canon est un objectif à focale fixe. Ici, pas de suspense, cette longueur focale se prête d’avantage à la photographie sportive ou animalière. Et cet objectif le fait très bien car il est dédié à cette utilisation ! Mais, comme je l’ai dit, rien ne vous empêche de l’utiliser pour faire du paysage. Cela peut donner de superbes compositions 😉
Comme son nom l’indique, c’est une focale fixe. C’est donc à vous de vous déplacer pour inclure ou exclure un élément de votre cadre. Avec un 400 mm, j’admets que ce n’est pas évident. Il vous faudra faire plusieurs dizaines de mètres avant d’y changer quelque chose. En revanche avec un 50 mm (35 mm sur APS-C), c’est déjà beaucoup plus simple. Si vous êtes un habitué du blog, vous connaissez notre amour pour cette focale. Le fait d’être obliger de se bouger vous invite à tourner autour de votre sujet pour trouver le meilleur point de vue. Cela vous contraint à travailler votre cadre avec minutie. Et grâce à cela, vous forgerez votre oeil de photographe.
Peu importe la marque de votre objectif, la distance focale d’un objectif est une mesure universelle 🙂
 

Retour au Sommaire

 

Ouverture maximale !

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

Ce nombre vous indique l’ouverture maximale à laquelle vous pouvez ouvrir le diaphragme de votre objectif.
Plus le chiffre est petit (f/1.4 par exemple), plus le diaphragme peut s’ouvrir grand. Cela vous permet d’avoir une très faible profondeur de champ mais aussi de pouvoir shooter en condition de basse lumière.
diaphragme photo
Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Cliquez ici pour regarder notre vidéo sur le mode priorité ouverture. Tout y est expliqué par Xavier 😉
Petite précision concernant le Nikon qui indique deux ouvertures : une à f/3.5 et l’autre à f/6.3. En fait, f/3.5 correspond à l’ouverture maximale lorsque votre objectif est réglé sur 18 mm. Vous l’avez compris : f/6.3 correspond à l’ouverture maximale lorsque vous shootez à 300 mm. Concrètement, ce n’est vraiment pas terrible. Vous aurez beaucoup de mal à respecter la fameuse règle du 1 pour 1 avec une ouverture aussi petite. A moins d’être en plein soleil…
Lorsqu’un zoom, indique une seule valeur, comme le Canon EF 24-70 mm f/2.8 II L USM, on dit qu’il est à ouverture constante. Ainsi, peu importe la focale utilisée, que ce soit 24, 50 ou encore 70 mm, l’ouverture maximale restera la même : f/2.8. C’est un avantage considérable à prendre en considération. Il   y a un avantage considérable à prendre
Là encore, peu importe la marque de votre objectif, il s’agit d’un langage universel.
 

Retour au Sommaire

 

Corriger les défauts optiques

Aberration chromatique

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

1_2_Crystal_tcm79-406719
© Canon

Chez Nikon, ce sigle vous indique que votre objectif est équipé d’une lentille à faible dispersion (ED : Extra Low Dispersion). Quèsaco ? Cela veut simplement dire que le verre utilisée pour cette lentille est conçue pour corriger et minimiser les aberrations chromatiques.
Voici un exemple d’aberration chromatique :
aberration chromatique ED
Une aberration chromatique se matérialise donc par une frange colorée (violette, verte, jaune, bleu, rouge) sur les contours des objets.
Voici la même photo prise avec un objectif équipé d’une lentille à faible dispersion (ED) :
aberration chromatique ED
Vous pouvez constatez que toutes les franges violettes ont disparu de l’image.
Pour savoir si votre objectif dispose de ce type de lentille, vous devez retrouver le sigle ci-dessous dans le nom de votre objectif et/ou dans sa fiche technique :
Canon (classé par qualité croissante) : UD < Super UD (indiqué dans les caractéristiques détaillées de l’objectif) < DO (indiqué dans le nom de l’objectif et se distingue par un liseré vert autours de l’objectif)
Nikon : ED (indiqué dans le nom de l’objectif)
Sigma : APO (indiqué dans le nom de l’objectif)
Tamron : LD et XLD (indiqué dans le nom de l’objectif)
Samyang : ED (indiqué dans le nom de l’objectif)
Pentax : ED (indiqué dans le nom de l’objectif)
Sony : ED (indiqué dans les caractéristiques détaillées de l’objectif)
 

Flare et images fantômes

Lorsque vous shootez à contre-jour, les rayons du soleil entrent directement dans l’objectif et produisent deux types d’effets : le flare et les images fantômes.
Le flare se manifeste par un léger voile blanc et les images fantômes par de petits reflets colorés :
flare image fantomePour limiter l’apparition de flare et d’images fantômes, les lentilles de l’objectif reçoivent un traitement anti-reflets. Afin de savoir si un objectif possède un tel revêtement, vous devez retrouver le sigle ci-dessous dans le nom de votre objectif et/ou dans sa fiche technique :
Canon : Traitement multi-couche Super-Spectra (indiqué dans les caractéristiques détaillées de l’objectif)
Nikon : N (indiqué sur l’objectif)
Sigma : MC (toutes leurs objectif possède ce revêtement)
Tamron : eBAND (indiqué dans les caractéristiques détaillées de l’objectif)
Samyang : MC
Pentax : SMC (indiqué sur l’objectif)

 

Retour au Sommaire

 

Limiter le flou de bougé…

…grâce à la stabilisation optique :

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

Lorsque vous prenez une photo à main levée, ce système permet à l’objectif de compenser vos tremblements lorsque vous appuyer sur le déclencheur. Dans des conditions de basse lumière, cela vous donne la possibilité de baisser votre vitesse d’obturation pour gagner en luminosité. Vous pouvez ainsi descendre en-dessous de la règle du 1 pour 1 tout en évitant de générer du flou de bougé. Et c’est quasi indispensable sur un téléobjectif (85 mm et plus) où l’on est très vite confronté à ce type de problème.
Et sinon, comment ça fonctionne ? En fait, dès l’instant où l’on appuie à mi-parcours sur le déclencheur, le stabilisateur déplace en permanence une lentille dans le sens opposé au mouvement généré par l’utilisateur. Tout ça à l’aide d’un détecteur de mouvement.
Voici une vidéo amateur qui vous montre clairement comment ça marche :

Pour savoir si votre objectif est stabilisé, vous devez retrouvé cette abréviation dans le nom de votre objectif :
Canon : IS
Nikon : VR
Sigma : OS
Tamron : VC
Samyang : Il n’existe pas de système de stabilisation pour cette marque.
 

… ou la stabilisation mécanique :

Ce système fonctionne de la même façon qu’une stabilisation optique, si ce n’est qu’il agit directement sur le capteur. Cela offre un avantage considérable : TOUS vos objectifs sont (indirectement) stabilisés. En fait, peu importe l’objectif utilisé, le capteur compensera toujours vos tremblements.
Voici une vidéo amateur montrant une stabilisation mécanique en action :

Comme vous avez pu le voir, la stabilisation est active uniquement lorsque l’utilisateur appuie à mi-parcours sur le déclencheur pour faire sa misa-au-point.
Ce système concerne les reflex des marques Olympus, Sony et Pentax.
 

Retour au Sommaire

 

Une mise-au-point rapide et silencieuse !

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Canon EF 400 mm f/4 DO IS USM

C’est ce que vous permet une motorisation ultrasonique. Ce mécanisme est vraiment très utile en photographie de sport où il nécessaire de faire le point rapidement ou encore pour un photographe animalier qui a besoin d’être le plus silencieux possible.
Attention, il existe néanmoins deux systèmes de motorisation ultrasoniques :
Le moteur de type annulaire qui se trouve dans les objectifs à grande ouverture (par exemple f/1.2) et les super téléobjectifs (par exemple un 200 mm). Il s’agit du moteur le plus performant. Il permet également de corriger manuellement la mise-au-point sans avoir à débrayer l’autofocus en mode manuel (MF). On appelle ça le Full Time Manual (= tout le temps en manuel). On le retrouve parfois dans les fiches techniques sous le sigle FTM.
© Canon
Mais à cause de sa grande taille et de son coût, il n’équipe malheureusement pas tous les objectifs. Il est alors remplacer par un micro-moteur mois cher, plus petit et moins performant pour équiper certains objectifs plus compacts d’entrée de gamme et milieu de gamme.
© Canon
Il existe deux tailles différentes de micro-moteurs. La version plus petite est essentiellement utilisé dans les zooms très compacts.
Pour savoir si votre objectif dispose d’une motorisation ultrasonique, vous devez trouver cette abréviation dans votre objectif :
Canon : USM (moteur annulaire ou micro-moteur) et STM (micro-moteur ultra silencieux dédié à la vidéo)
Nikon : AF-S (moteur annulaire ou micro-moteur)
Sigma : HSM (moteur annulaire ou micro-moteur)
Tamron : USD (moteur annulaire) et PZD (micro-moteur)
Samyang : Il n’y a pas d’autofocus sur les objectifs de cette marque.
Pentax : SDM (micro-moteur)
Sony : SSM (moteur annulaire) et SAM (micro-moteur)
Concernant Canon, Nikon et Sigma, il est impossible de connaître précisément le type de motorisation utilisée grâce aux sigles présents sur l’objectif ou bien à l’aide de sa fiche technique. Je me suis donc mis en quête de trouver un moyen de les différencier.
Pour Canon, c’est relativement simple. Si une motorisation annulaire est utilisée, vous retrouverez les mots « moteur USM annulaire » dans la rubrique « Points forts » ou « Caractéristiques détaillées » de l’objectif (sur le site officiel de Canon). Sans ça, il vous suffit de cliquer ici pour connaître le type de motorisation de votre objectif Canon.
Pour ce qui est de Nikon, cette information n’est jamais donnée dans la description des objectifs AF-S et nulle part ailleurs sur leur site officiel. J’ai alors contacté le service technique pour leur demander quels sont leurs objectifs à motorisation annulaire et l’on m’a répondu que cette information est confidentielle… Petit cachottier 😉
J’ai néanmoins trouvé une solution. Nous savons qu’un moteur annulaire est le seul système à permettre une correction manuelle de la mise-au-point sans avoir à débrayer l’autofocus (FTM). Cette fonction est identifiable sur les objectifs Nikon grâce au commutateur « A/M – M ». Il permet de choisir entre une mise-au-point automatique avec retouche manuel du point (A/M) ou une mise-au-point totalement manuel (M).
Partant de ce principe, un objectif ayant un tel commutateur est donc équipé d’un moteur annulaire.
objectif photo abréviation
En revanche, si c’est un commutateur « A – M », il s’agit seulement d’un micro-moteur.
 
objectif photo abreviation.001
Pour Sigma, je n’ai rien trouvé permettant de différencier les deux types de motorisation. Néanmoins, on peut retrouver dans toutes les descriptions d’objectifs de leurs trois nouvelles gammes (Art, Contemporary et Sports), l’image ci-dessous :

Concernant les trois nouvelles gammes de Sigma, je pense qu’ils utilisent bel et bien une motorisation annulaire 😉
 

Retour au Sommaire

 

Objectif photo haut de gamme : €€€

C’est le top du top de la marque ! Chez Canon, il s’agit de la série L identifiable au petit liseré rouge entourant l’objectif. Chez Nikon, c’est un liseré doré.
objectif photo abreviation.jpg.001
Avantages : lentilles à faible dispersion, traitement anti-reflet, étanche à la poussière et à l’humidité, ouverture constante pour quasi tous les zooms, mise-au-point ultrasonique annulaire, stabilisateur… Bref, un concentré de qualité optique et de hautes performances.
Inconvénient(s) : c’est cher… Et parfois, très cher. Mais la qualité a un prix.
Voici comment déterminer si un objectif fait partie de cette fameuse gamme prestige :
Canon : L (objectifs avec liseré rouge)
Nikon : Objectifs avec liseré doré.
Sigma : ART (nouvelle série haut de gamme) et EX (ancienne série haut de gamme)
Tamron : SP et XR
Samyang : Il n’y a pas de gammes différentes pour cette marque.
Pentax : Limited
Sony : G
 

Retour au Sommaire

 

Abréviation spécifique à Nikon

AF-S DX NIKKOR 18-300 mm f/3.5-6.3 G ED VR

Cette petite lettre vous informe simplement que cet objectif ne dispose pas de bague de diaphragme, contrairement aux NIKKOR D. L’ouverture se règle alors via la molette du boîtier. Comme sur la plupart des objectifs récents, d’ailleurs 😉
 
J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à choisir votre prochain objectif avec clairvoyance ! Merci de m’avoir lu et à très bientôt sur Objectif Photographe 😉

Retour au Sommair

]]>

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 réflexions sur “Objectif photo : que signifient toutes ces abréviations ?”

  1. Bonjour! J’ai acheté récemment un NIKON D5300 avec zoom AF-P NIKKOR 18-55 mm 3,5-5,6 G.
    En lisant votre article, j’ai bien compris que la lettre « P »signifiait que je ne possédais pas de motorisation ultra-sonique. D’autre part, sur l’objectif apparait bien le logo VR mais je n’ai pas de commutateur ON/OFF que je peux voir sur d’autes zoom. Quelle est la différence?
    Cordialement

    1. Bonjour Zen,
      Non, AF-P signifie bien mise au point ultrasonique mais d’un genre plus récent qui signifie une mise au point plus performante en vidéo, notamment. Le système VR s’active/désactive par le menu de l’appareil et n’est disponible que depuis les D3300/5300 et boitiers plus récents, ton D5300 nécessite peut-être une mise à jour du firmware que tu peux effectuer en allant sur le site de Nikon où est indiqué la marche à suivre, pas très compliquée.
      Bonnes photos,
      Alex.

  2. Bonjour, je me met depuis peu à la photo.
    J’ai acquis un Canon EOS rebel Xs , pas le méga model, mais toujours mieux que rien pour débuter.La personne à qui je l’ai acheté m’a laisser avec un objectif sigma dc 18 200mm 1 3.5 6.3.
    Je dois avouer que je suis un peu perdu avec tout les abréviations , fille frame/ aps-c.
    Je ne sais pas ce que j’aimerais le plus faire en photo, mais bref pouvez vous m’éclairer plus sur l’appareil et l’objectif, ce qui serait mieux de faire avec et tout.
    Merci beaucoup, et vraiment de l’excellent contenu sur votre site!!

  3. Bonjour Sébastien,
    Je suis très comptant de trouver un texte aussi bien détailler sur les Objectifs, mai mon problème est que monter sur mon E 520 Olympus autre que du Olympus dans la gamme 70/300 introuvable d’occase . Alors qu’il y à d’autres marques exemple : SIGMA, TAMRON etc….. à un prix très raisonnable en occase.
    Pouvez-vous me dire si c’est possible et avec quelle bague.
    J’éspères que vous allez me répondre car après plusieurs messages sur le WEB toujours pas de réponse.
    Cordialement
    Patrick

  4. Merci Seb , j’y vois plus clair pour un débutant comme moi. Pour l’instant je me contente de mon objectif livré avec le nikon D3300 mais je crois que je vais bientôt me tourner vers un 50mm a grande ouverture. Qu’en pense tu pour bien débuter ?

  5. Bonjour,
    Merci pour cet article qui m’a un peu éclairée.
    Je recherche actuellement un objectif macro pour mon CANON 100D (je débute juste) pour le côté professionnel : je suis créatrice et j’ai besoin de prendre des photos de très près, de voir les détails des perles, etc.
    Côté budget, tablons sur 500E grand max.
    J’ai vu plusieurs objectifs : canon, sigma, tamron…
    Mais je m’interroge : si je choisis un EF 105 mm (sigma 105 mm par ex), il faut multiplier par 1,2 sur mon APS-C d’après ce que j’ai compris : ne serait-ce pas trop ? Ou bien vaut-il mieux choisir un EF-S 90 mm (tamron 90 mm par ex) ? Ou bien simplement tabler sur la marque Canon (100 mm f2.8 USM) qui serait plus « sûr » ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Lucie

  6. Bonjour,
    Je suis « tombé » par hasard sur cet article, que j’apprécie pour les renseignements techniques concernant les objectifs; j’aurais bien aimé le découvrir au moment où j’ai acheté mon 1er reflex, Nikon D5100, justement pour bien choisir mes objectifs.
    Le pack comprenait un 16/55, que j’ai remplacé par un 16/85, pour ses qualités d’image; il y avait un …/300 mm de chez Tamron, que j’ai échangé contre un 70/300 Nikon, car les photos avec le Tamron étaient souvent floues. Je fais souvent de l’animalier. Avec le 70/300 Nikon, j’ai de magnifiques photos en animalier (ou autres); le prix est plus élevé, mais le résultat en vaut la peine.
    Et pour finir un 150/500 de chez Sigma, excellent pour la qualité d’image, un peu lourd, 2 kg, mais au vu du prix, et des résultats, on s’équipe d’un harnais.
    Avec cet objectif, j’ai des superbes shoots d’animaux, avec plus de facilité, on n’est pas obligé de s’approcher autant qu’avec un 300 mm. Le camouflage aide aussi beaucoup à « piéger » les animaux, on devient un vrai sniper.
    Merci encore pour tous ces renseignements.

  7. Merci Seb pour cet article qui me sort de ce tunnel obscur de super débutante! Clair, pédagogique, un article de référence pour qui veut se lancer dans l’univers du Reflex! Un cap de débrumage de passé, au suivant!
    Très bon travail que ce site y compris dans son mode de navigation. Bref, j’adhère!

  8. Bonjour,
    Bravo pour votre site ! Sacré bon boulot. C’est très intéressant.
    Que conseillez-vous comme objectif pour un canon 550D, principalement pour faire du paysage ?
    J’ai bien noté le Sigma Objectif 35 mm F1,4 DG HSM ART, mais il est un peu cher… 🙂
    Merci pour votre aide et Bonne Année !
    Charlène

  9. Un petit détail sur les motorisation annulaire ou micro-moteur pas-à-pas que j’ai trouvé sur le net, en cherchant, chez Nikon, quand c’est un moteur annulaire, il y a 10 contacts, et sur les micro moteurs, il n’y en a que 8.
    Après, on aimerait qu’ils soient tous annulaires, mais comme tu le dis si bien, le coût n’est pas le même, sauf si il y avait la volonté de sauter le pas, mais je pense que le coût vient de la quantité de matière rare dans chacun des deux types, à savoir les aimants néodime. On voit bien sur les images de moteurs annulaires, la quantité installée, chaque entaille doit correspondre à un aimant, et sur un micro moteur, il y en a 4 à 5 fois moins, d’où le besoin d’engrenages pour arriver à la même précision finale.
    Je suis pas spécialiste, piste à creuser, mais je m’y intéresse, pour bien comprendre le fonctionnement, un besoin de savoir… sourire.
    Merci pour cette page.

  10. Bonjour,
    J’ai une petite question dans cet article
    qu’est ce que vous entendez par Objectif « à tout faire » pour le 35 mm ?
    car je suis peut être idiot (et ultra débutant dans le domaine de la photo : je commence juste) mais un 35 mm à mes yeux ne peux pas faire le même job que des objectifs comme le 18 mm pour le paysage, le 24 mm pour le reportage, le 50 mm pour le portrait et les extrêmes du genre 135 mm et 250 mm pour le sport ou l’animalier.
    un objectif « à tout faire » à mes yeux c’est plus un Canon EF-S 18-200 mm f/ 3,5-5,6 IS ou un Sigma 18-300 mm f/3.5-6.3 DC OS HSM Macro qui ont (si je ne me trompe pas) une large plage de focale donc qui peuvent « tout faire ».
    Merci de votre réponse
    Vincent

    1. Bonjour Vincent,
      Par là, j’entends « la focale fixe la plus polyvalente ». Très souvent, il n’est pas bien compliqué d’inclure ou d’exclure un élément du cadre, simplement en se déplaçant physiquement de quelques mètres. Chose qui devient difficile avec des extrêmes tel que le 18 mm ou le 250 mm. Si je m’écoutais je n’utiliserai que mon 35 mm. Je peux faire du portrait, shooter des détails de très près, faire du paysage, du reportage… Mais je me force à utiliser d’autres focales pour varier les types de prises de vue.
      J’espère t’avoir éclairé 🙂
      A bientôt sur OP !
      Sébastien

  11. Bonjour,
    J’ai fait l’acquisition du Sony A77MKII, un APS-C donc, pour remplacer mon bridge. Je suis donc un peu perdu dans la jungle des objectifs et malgré le faite d’avoir lu tout vos articles parlant de ce sujet une question reste sans réponse.
    l’information de la focale sur l’objectif (pour ma part un 16-50) et il constamment indiqué en Full Frame malgré que ça soit un objectif APS-C ?
    En gros est ce que mon objectif APS-C est il un 16-50 Full Frame (et du coup un 10-35 APS-C) ou un 16-50 APS-C (et du coup un 24-85 Full Frame) ?
    Merci pour tout les renseignements que vous m’apportez sur ce site continuez comme ça 🙂
    Etienne

    1. Les focales sont TOUJOURS exprimées en full frame MEME si l’objectif est dédié aux aps-c. Pour ton 16-50mm, il faudra que tu appliques un coefficient multiplicateur (1,5 je crois) pour avoir la vraie focale. Tu devrais regarder la vidéo APS-C vs plein format dans la partie « Technique photo » du blog/

  12. erreur sur les nikon D, le D est une évolution des AF ( non motorisé) avec ajout d’une puce informant le boitier de la distance de MAP pour la mesure matricielle et la photo au Flash, tous les AF-S (motorisés) sont D même si c’est plus marqué dessus.
    le D n’est pas opposable au G ( pas de bague de diaph)

    1. Voici ma source : https://www.nikon.fr/fr_FR/product/nikkor-lenses/glossary#d
      « Les objectifs NIKKOR de types D et G transmettent aux boîtiers AF Nikon les informations de distance par rapport au sujet. Ces objectifs permettent ainsi des progrès technologiques comme la mesure matricielle 3D et le dosage automatique flash/ambiance par multi-capteur 3D. »
      « Les objectifs NIKKOR de type G ne disposent pas de bague des ouvertures ; l’ouverture doit être sélectionnée sur le boîtier de l’appareil photo. »
      Voici ce que j’ai écris :
      « Cette petite lettre (G) vous informe simplement que cet objectif ne dispose pas de bague de diaphragme, contrairement aux NIKKOR D. »
      J’ai simplement voulu vulgariser et simplifier cette information. En bref, la seule chose qui différencie les objectifs de types D et G est la présence ou pas d’une bague de diaphragme.

  13. Bonjour
    J’ai un Canon 700d mon premier reflex…..youpi…..a cause ou grâce a vous….
    Si j’ai bien compris, si je veux un 50mm sur un aps-c je prends un 35mn ?
    Ensuite je ne fais pas du tout de vidéo je peux donc économiser le système STM car plus chére ou il vaut mieux quand même prendre un objectif STM ?
    Merci pour tout et surtout pour votre professionnalisme.

      1. Merci pour tes réponses….
        Dans la semaine je vais me décider pour un canon 50mm f/1.8 stm.107€ ou 86.90€ sans stm
        Mais aujourd’hui mon attention a été attiré par un canon 40mm f/2.8 stm à 126.90€
        Sachant que c’est principalement pour des portraits(mais pas que…), sachant que je ne fais pas pour le moment de la vidéo et sachant que mon appareil est un 700d, lequel choisi?

  14. Bonjour
    Débutant (1er reflex acquis il y a 2 semaines) avec un EOS 100D + 18-135 mm f3,5-5,6. Il y a une info sur mon objectif qui a attiré mon attention : la distance macro.
    Cela correspond, si j’en crois ce que j’ai pu lire à droite à gauche, à la distance minimal de mise au point. Donc je voulais savoir si cette caractéristique varie de façon importante entre les différents objectifs et si c’était un paramètre à prendre en compte si l’on ne fait pas de la macro.
    J’en profite pour te féliciter pour la qualité de ton blog. A bientôt

    1. Salut Yoann, effectivement la distance minimal de mise au point peut varier énormément. Les objectifs macro ont des distances de l’ordre de 20 à 30 cm. Si l’on ne fait pas de la macro, cette caractéristique est moins importante

  15. Bonjour, et merci pour vos conseils, et votre site vraiment super.
    Je suis un débutant qui va acheter un Nikon D5500. Mais j’ai du mal à comprendre une chose avec les objectifs.
    Si j’ai bien compris pour le D5500 l’autofocus est disponible avec les objectifs AF-S. Mais si je prends le Tamron AF 17-50mm cela veut-il dire qu’il n’y a pas d’autofocus ?

  16. Bonjour ,
    J aurais deux questions, sur un appareil au format dx il faut multiplier la focal de l objectif par rapport a un fx .
    Par combien doit je la multiplier ?
    Et faut t il faire cette conversion pour l ouverture du diaphragme ?
    Merci par avance
    Cordialement

    1. Les réponses sont simples. Oui il faut multiplié par 1,5 n’importe quelle focale que tu mets sur un appareil DX. Et ce, que ton objectif soit DX ou FX. Et non, cela n’a pas d’influence sur ton ouverture.

  17. Si tu es sur un boîtier APS-C alors oui, le 50 mm est la focale à portrait par excellence. En effet, le 50 mm sur un APS-C correspond à un 85 mm qui elle est la focale à portrait par excellence sur plein format 😉

  18. Bonjour, partout autour de moi on me dit qu’un objectif à focale fixe 50mm de f/1.8 à f/1.2 est l’objectif par excellence pour du portrait.
    Sur votre schéma le portrait s’apparente plus sur des focales plus importante.
    Votre avis sur l’affirmation par rapport au 50mm
    Merci

  19. Bonjour Sébastien,
    J’ai toujours peur de m’embrouiller avec les equivalences plein format/APS-C malgré les nombreuses explications lues à ce sujet sur le site. Donc sachant que la focale affichée est toujours celle pour un plein format (je reprends les termes du tuto de Xavier), si un objectif affiche DX ou EF-S la focale inscrite sur l’objectif est-elle celle pour un petit format dans ce cas ? Désolée si je suis à coté de la plaque mais entre le tableau d’equivalence focale et le schéma avec les différentes couleurs je suis perdue…
    Aussi, j’imagine qu’en ayant un boitier APS-C uniquement il est inutile de s’intéresser aux objectifs pleins formats qui sont plus onéreux dans tous les cas ?
    Merci d’avance !

    1. Même pour un objectif DX, la valeur indiquée est celle d’un plein format. DX et EF-S désignent le monture de l’objectif. C’est-à-dire que tu ne pourras le monter seulement sur un boitier APS-C. Prendre des objectifs pleins-formats peut être intéressant si tu comptes un jour passer sur un boîtier plein-format 😉

  20. bonjour a toute l’equipe , c’est umberto et je voulais savoir qu’en pensez vous d’un teleobjectif XC SOURCE 500mm F/8 , on m’en propose un d’occasion a 50 euro environ

  21. Très intéressé par cet article. J’ai récemment acquis un Nikon D750 avec un 35mm Fx.
    Je peux à volonté passer au format DX ( j’obtiens ainsi un 50mm).
    Mais je me demande si je conserve toutes les qualités de l’optique.
    Merci de m’éclairer.
    Bonne journée. Roberto

    1. D’une manière générale, plus on paye son optique cher, plus elle est qualitative. Avec ton D750, je pense que si tu mets un DX dessus, l’appareil va cropper et ton image aura une définition plus basse que la définition native.

      1. Merci pour ces précisions. Toutefois lorsque je regarde les avis sur les nouveaux objectifs Tamron ( exemple le 90mm 2.8 mcro FX), les prix sont relativement ( parfois très) moins chers que les équivalents Nikon. Pour un am

          1. Xavier, je n’ai voulu me montrer agressif à travers tes conseils ( vos tutos sont une mine d’or pour un débutant comme moi..) . Continuez et merci!!!!

  22. Merci!Merci!Merci pour ce merveilleux article qui tombe vraiment à point.Depuis quelques semaines,je fais beaucoup de recherche et je prend beaucoup de notes en vu d’un nouvel appareil Canon plein format et d’un objectif haut de gamme.Vous venez de répondre à toutes mes interrogations.Merci encore!

  23. Bonjour,
    Dans le schéma de comparaison entre les objectifs 24×36 et APS-C il me semble que les chiffres en rouge devrait correspondre au APS-C et inversement/ en 24×36 un 16mm devient en APS-C un 25mm….

  24. bonjour, vous m’avez envoyer un mail avec le tutorial « coucher de soleil  » mais ça ne fonctionne pas. ça me fait venir sur cette page.
    cdlt

  25. Ping : [08] Quoi de neuf pour ce week end? - BonPlanPhoto

    1. De rien je vais juste faire un HS si cela te dérange pas mais j’ai remarquer que les objos Nikon pro (ligne doré) focale fixe 35, 58, 85mm f:1,4 sont pas équipé de lentille ED, mais je paris qu’il en on pas besoin il sont tellement bon qu’il n’on pas besoin 😀 ou es car ces lentille diminue le passage de la lumière.
      Si non deuxième HS pour le format APC-S et plein format, je préfère un APC-S (même si c’est moins grand) monter sur des objos plein format car on prend que le milieux de la lentille donc les piques sont plus homogène et meilleur même à pleine ouverture es une bonne idée ou totalement ridicule? vaut mieux préconisé à un débutant de prendre des objectif plein format comme ça ces photos seront meilleur même à pleine ouverture? Bref comme on dit tu connais mieux ta profession que moi ma passion ^^.
      Si non je vais arrête de chipoté pour deux ou trois sujet qui vont plus loin que le sujet ^^
      Je sais que je radote mais c’est un très bon article ni trop long ni trop cour qui ne donne pas envie de s’arrêter avant d’avoir tout lut ^^

  26. Très bonne synthèse juste quelque petite remarque :
    – Pour l’aberration chromatique, il existe des objos qui sont ED (Nikon) par exemple mon AF-S NIKKOR 18-140mm 1:3-5,6G ED est équipé de cette lentille mais l’aberration chromatique est souvent présente.
    – Et je pense qui serai bien de rajouter que des objectifs qui ne sont pas haut gamme peux être excellent par exemple mon Nikon AF-S FX 85 mm f/1.8 série G Nikkor est excellent pour tant il ne coûte pas 1000€
    Si non très bon travail !

      1. De rien je vais juste faire un HS si cela te dérange pas mais j’ai remarquer que les objos Nikon pro (ligne doré) focale fixe 35, 58, 85mm f:1,4 sont pas équipé de lentille ED, mais je paris qu’il en on pas besoin il sont tellement bon qu’il n’on pas besoin 😀 ou es car ces lentille diminue le passage de la lumière.
        Si non deuxième HS pour le format APC-S et plein format, je préfère un APC-S (même si c’est moins grand) monter sur des objos plein format car on prend que le milieux de la lentille donc les piques sont plus homogène et meilleur même à pleine ouverture es une bonne idée ou totalement ridicule? vaut mieux préconisé à un débutant de prendre des objectif plein format comme ça ces photos seront meilleur même à pleine ouverture? Bref comme on dit tu connais mieux ta profession que moi ma passion ^^.
        Si non je vais arrête de chipoté pour deux ou trois sujet qui vont plus loin que le sujet ^^
        Je sais que je radote mais c’est un très bon article ni trop long ni trop cour qui ne donne pas envie de s’arrêter avant d’avoir tout lut ^^

  27. Bonjour et merci pour cette synthèse qui éclaire bien des abréviations obscures !
    Petit oubli cependant (il y en a tellement !), la « nouvelle » motorisation pas à pas STM de Canon…
    Ce n’est qu’un détail ! Mais si on veut être le plus complet possible, voilà…
    En tout cas, encore merci ! Article partagé sur Facebook.
    Amitiés.
    Celedreen.

  28. Super article encore, jamais déçu de ce blog.
    Sébastien, le Di ne serait pas pour APS-C et plein format et le Di II pour le APS-C seulement ?
    Fwanckym

  29. Très bonne synthèse, richement illustrée comme à chaque fois, merci Sébastien!
    Pour pinailler un peu, “Quésako” est une expression occitane qui s’écrit en réalité « Qu’es acquò”… Je vous fais la remarque avant que d’autres personnes de la région vous tombent dessus ;-).

      1. Salut Jo et merci de ta remarque. Après vérification dans le dictionnaire, les deux écritures sont possibles. J’avais néanmoins fait une faute. J’aurais du écrire « quèsaco » au lieu de « quésako ». Merci encore 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

Comment choisir son éclairage ? Comment utiliser la lumière pour mettre en valeur son sujet ?

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR