Light painting : le tuto photo (2)


Dans cette nouvelle vidéo sur le light painting, je vais vous apprendre à faire des photos de produit avec un rendu de dingue mais sans aucun matériel de studio.
Dans le jargon photographique, on appelle ça le packshot. On retrouve souvent ces photos dans les catalogues de vente ou bien à la fin des spots publicitaires avec un gros plan sur le produit vendu. Bon je vous l’accorde ce n’est pas très excitant 😉
Mais je vais vous apprendre à faire du packshot beaucoup plus fun et beaucoup plus intéressant grâce à la technique du light painting.
Si vous ne savez pas encore ce que c’est, je vous invite à regarder notre première vidéo sur le sujet en cliquant ici : Light painting

Le matériel

Passons rapidement en revue ce dont vous allez avoir besoin :
– un appareil photo,
– un 50 mm ou une plus longue focale pour ne pas déformer mon objet,
– un trépied afin de pouvoir faire ma pose longue,
– de la lumière : dans cette vidéo je vais utiliser mon smartphone et ma tablette comme sources d’éclairage mais tout autre objet émettant de la lumière fait l’affaire : led panel, lampe torche, etc…
– un drap sombre que je vais utiliser comme support et fond,

– un objet à photographier : pour cette vidéo, je vais d’abord photographier cet appareil photo argentique, et ensuite une carafe à whisky.

– le petit plus pour des photos encore plus belles : une vitre en plastique récupérée sur un cadre photo pour faire un joli reflet de l’objet. Pour une résultat encore meilleur, une vitre en verre c’est le top !

Pour vraiment éviter toute déformation, j’ai choisi de monter un 100 mm macro sur mon boitier que j’ai ensuite fixé sur mon trépied. Pourquoi macro ? Et bien, parce que cet objectif a la particularité de piquer. C’est-à-dire qu’il va bien rendre compte de tous les petits détails de mon objet.
Je vous conseille vraiment d’éviter un objectif grand angle car ils vont avoir tendance à gonfler votre objet et à déformer ses bords. Et la fonction première du packshot est de nous informer sur le produit : ses couleurs, ses formes, ses proportions…
Ensuite, je place le drap comme un fond de studio que je fixe à l’aide de deux pinces à linge sur un étendoir.
 Vous pouvez constater que le matériel utilisé est principalement issu de la vie quotidienne et vous allez voir qu’avec peu de moyen on peut faire de superbes photos 🙂

Les réglages

Au niveau de la composition, je la travaille de manière à ce que l’objet remplisse le cadre.

Ensuite je ferme mon diaphragme à f/16 afin d’être net partout sur l’objet.

Je règle ma vitesse sur 30 secondes de pose pour avoir le temps de faire mon light painting.

Et je laisse mes ISO sur 100 afin d’avoir la meilleure qualité d’image possible.

Maintenant je règle mon retardateur sur 2 secondes histoire d’avoir le temps d’aller de l’appareil jusqu’à l’objet et d’être prêt à peindre.

Une fois que ma mise au point est faite, je désactive l’autofocus pour ne plus avoir à la refaire.

La lumière

Mes deux sources de lumière sont prêtes à l’emploi, proche du plateau de prise de vue, et posées face cachée pour ne pas créer de pollution lumineuse dans la pièce. Sur mon smartphone, j’ai simplement affiché un écran blanc que je vais utiliser comme lumière principale pour éclairer mon objet. Sur ma tablette, j’ai affiché des lignes de couleurs qui vont me servir à donner un peu de consistance à mon fond.
Pour ça, j’utilise une petite application qui s’appelle Softbox Pro et qui coûte seulement 0,89 euros sur iPhone et 2,69 euros sur iPad. Elle est très simple d’utilisation. Sur la gauche de l’écran, j’ai le choix entre une quinzaine de formes différentes et sur la droite je peux texturer ces formes de plusieurs façon. En bas de l’écran, j’ai un onglet qui me permet de choisir la couleur de ma lumière et un deuxième onglet qui permet de régler son intensité. Je vous conseille de mettre cette intensité au maximum. Ce sera toujours ça de moins à compenser avec les ISO de mon appareil photo.
Il existe aussi une application gratuite qui s’appelle Light + avec un choix moins important de formes et de textures mais qui permet de faire varier automatiquement la couleur de votre lumière. On verra après ce que ça peut donner.
Et sur Android, il y a Light Painting Helper qui est aussi une application gratuite.
Mais tout ça ne peut fonctionner que si vous êtes dans le noir complet.

Light painting & packshot

Le FM2

Maintenant que tout est prêt, on peut passer à la prise de vue.
C’est parti ! J’appuie sur le déclencheur. Le retardateur se met en route. J’attrape mon téléphone. «Clack !» J’entends le premier rideau descendre. Et à partir de là, j’ai 30 secondes pour faire mon light painting.

J’éclaire donc mon objet avec la lumière blanche de mon téléphone. J’essaie de ne pas oublier certains détails important : comme la marque ou le modèle du produit s’ils sont inscrits dessus.

Pensez aussi que plus vous approchez votre lumière de l’objet, plus la luminosité sera importante à cet endroit précis. Même chose : plus vous restez sur une zone de l’objet, plus la luminosité sera élevée à cet endroit là.

Et je fais bien attention à diriger ma source UNIQUEMENT vers l’objet sinon je risque d’avoir des fuites de lumière, mais ça je vous le montrerai dans quelques minutes. Une fois que j’ai terminé, je verrouille l’écran de mon téléphone, encore une fois pour ne pas créer de pollution lumineuse.

Voilà ce que ça donne en éclairant l’objet simplement avec un écran blanc :

light painting

Maintenant on va rajouter la vitre en plastique sous l’objet pour rajouter un beau reflet.

Je contrôle si ma mise au point est toujours bonne.

Même processus et voilà l’effet produit :

light-painting2

Je recommence mais cette fois-ci j’attrape ma tablette que je fais glisser derrière mon objet afin de donner un peu de profondeur à mon image.

 Et voilà le résultat final:
light painting
En revanche, si je n’avais pas fait attention à bien diriger ma lumière SEULEMENT sur l’objet il y aurait eu des sortes de traces fantômes comme sur cette image :
light-painting7
Voici également ce que l’on peut fait avec l’application Light + en utilisant le fondu de couleur (mode « rainbow ») :
light painting

La carafe à whisky

A présent, on va passer à un autre objet : une carafe à whisky. Cet objet à la particularité de laisser passer la lumière. Si je veux montrer la belle couleur «or» du whisky je vais devoir éclairer la carafe en contre-jour.
Je refais ma composition, ma mise au point, je désactive de nouveau l’auto-focus, j’éteins la lumière, j’appuie sur le déclencheur et c’est reparti ! J’ai 30 secondes pour faire mon éclairage…
Dans un premier temps, j’éclaire la carafe avec l’écran blanc de ma tablette à 45° afin de ne pas créer de reflets disgracieux sur l’objet. Néanmoins, je viens souligner son relief en plaçant la tablette parallèle à l’objet seulement quelques secondes. Après ça, je prends ma lampe torche avec laquelle je viens faire un contre-jour en suivant l’axe : lampe torche – carafe – appareil photo.
Voilà ce que ça donne sans contre-jour :
light-painting5
Et avec contre-jour :
light painting

Recap :

Pour faire du packshot grâce à la technique du light painting, je vous conseille :
1. D’utiliser une focale supérieure à 50 mm pour ne pas déformer votre objet.
2. De remplir le cadre avec l’objet car dans la packshot le sujet c’est l’objet.
3. Pour les réglages : d’une part utilisez une petite ouverture pour être net partout sur l’objet, d’autre part prenez une vitesse lente pour avoir le temps de faire votre light painting et enfin laisser vos ISO à 100 pour maximiser la qualité de votre image.
 
Voilà j’espère que ce tuto photo vous aura montré une nouvelle fois que les possibilités du light painting sont quasi illimités. Alors laissez libre cours à votre imagination et à très bientôt sur Objectif Photographe ! 🙂]]>

Derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 réflexions sur “Light painting : le tuto photo (2)”

  1. Ping : Tuto Photo : Light painting part 2 – Mon blog

  2. Bonjour, j’aimerais réaliser cet exercice mais l’application Light Painting Helper n’existe plus: en connaissez-vous une autre équivalente ?
    Merci d’avance
    Corinne

  3. Hello,
    J’ai adoré tes tutos de light painting et sans attendre, je m’y suis mis direct! A la fin de la vidéo, j’ai attrapé ce qu’il y avait chez moi, feuilles noires, vitre miroir, mon canon 450d et mon objectif, mon natel et une bougie et je me suis attelé a la tâche avec comme sujet un ancien revueflex argentic (j’ai pris tes modèles au mot!) Le rendu est excellent!
    Un immense merci pour cette découverte!
    Voici ma photo 🙂
    https://flic.kr/p/QzmG3U

  4. Génial !mais quand vous passer le Tel devant l’objet vous passer votre mains devant l’objectif de l’appareil photo qui prend le cliché donc je comprend pas ?
    Art Phil

    1. Le fait que l’on soit dans le noir complet me permet d’être dans le cadre car ni mon corps, ni ma main, ni la coque du smartphone ne sont éclairés. Seuls les éléments ayant reçu de la lumière seront visibles sur l’image. En fait, le mieux est que tu essaies directement. Tu comprendras peut-être plus facilement en pratiquant 😉

  5. Bonjour, désolé mais ceci n’est pas du light painting, on peut avoir le meme résultat avec des flashes. Faites une recherche sur ce qu’est vraiment le light painting…

    1. Bonjour « Un photographe »,
      Peu importe si je fais un tuto, un article ou si je réponds à un simple commentaire, je fais toujours des recherches afin de vérifier mon propos.
      Voici une des définitions du light painting qui se trouve très rapidement sur la toile :
      « Le light painting (qui peut se traduire littéralement de l’anglais par « peinture lumineuse ») est une technique de prise de vue photographique. Elle consiste à utiliser un temps d’exposition long dans un environnement sombre en y déplaçant une source de lumière ou en bougeant l’appareil photo. La photographie obtenue révèle alors toutes les traces lumineuses dues soit à l’exposition directe du capteur à la source lumineuse, soit aux objets éclairés. »
      Tablette et lampe torche ont été utilisé en exposition directe derrière l’objet tandis que le smartphone a permis de l’éclairer.
      Dans ce tuto, je souhaitais montrer une utilisation différente du light painting, ici appliqué au packshot. Mais si tu souhaites un tuto un peu plus classique sur le light painting, j’en ai également réalisé un : https://objectif-photographe.fr/light-painting/
      Sébastien

  6. Merci beaucoup pour ta réponse! j’ai essayé pour la première fois, lors de mes vacance au bord de la plage,
    le lightpainting en ayant relu mes notices de ton blog.Grâce à toi, j’ai trouvé mon style photographique et te suis très très reconnaissante!!! ( y a des défauts, puisque c’est la première fois, mais suis déterminée à faire un long chemin aveccette merveilleuse technique qui me donne de l’adrélanine…Encore mille merci de ton partage. Bien à toi,
    Petra

  7. Bonjour Sébastien,
    Je reviens avec une question.Pour faire ta photo de l ‘appareil Nikon,avec refelet dans la vitre + le fond design à l’arrière, fais -tu cette effet tout en 30 secondes ou tu crées 2 photos l’une sur l’autre? donc une fois 30sec pour éclairer l’appareil de photo puis une fois 30 sec avec le fond avec la tablette?
    Merci de ta réponse qui m’est précieuse…
    à bientôt,
    Petra

  8. Bonjour Sébastien,
    Ce rendu est incroyable! merci pour cette enseignement que je ne connaissais pas du tout, j’ai hâte d’essayer!!
    J’espère qu’il y aura d’autres Tuto aux sujets du light painting.

  9. Bonjour et merci pour vos tutos en videos.
    Bien realisees et interessantes.
    Quel est le type de tissus (mat, brillant, soyeux, etc…) que vous utilisez pour vos photos de packshots
    Un drap est-il suffisant ?
    Merci

  10. Ping : Tuto Photo : Light painting part 2 | ART

  11. Merci bcp! J’adore le light painting, j’ai donc essayé tes explications et le rendu est plutôt pas mal.
    Quelques astuces : pour ne pas avoir de tremblé ou de trainé lorsqu’on lève l’iPad (quand on ne peut pas passer derrière la table) il faut se mettre devant l’objectif pendant qu’on le positionne.
    2e astuce, si les 30″ sont trop courtes, utiliser le temps de pose longue, certes la télécommande occupe une main mais j’y arrive bien!

  12. Salut Sébastien
    Vraiment très bon tuto, j’ai une question, l’intensité lumineuse pour peindre l’objet as t’elle une importance ?
    Je veux dire une source plus lumineuse comme un Led panel conviendrait ?
    Merci

    1. Comme dit dans la vidéo, n’importe qu’elle source lumineuse peut être réalisé pour faire du light paiting et un led panel c’est parfait 🙂 Etant donné que c’est plus puissant que la lumière d’un smartphone, tu devras peut être rester moins longtemps sur les zones éclairées ou alors fermer ton diaphragme 😉

    1. Bonjour
      Si je peux me permettre de répondre
      Tu dois être en « manuel » pour pouvoir prendre la main sur tous les paramètres
      Stéphane

  13. Un grand merci à Sébastien pour le tuto Light Painting pour Packshots très bien expliqué. C’est quand même plus agréable quand on parle bien distinctement sans « heu… » « voyez » « bon » ou encore « enfin je voulais dire…. »
    Et ces belles images donnent envie de s’y mettre, alors excusez-moi mais j’ai du boulot, là !!

  14. Merci Xavier pour ce super tuto.
    Je suis en train d’apprendre la photo grâce à toi et d’autres tuto sur le net. C’est super sympa de nous faire partager ta passion et nous apprendre tes techniques.
    Je ne savais pas qu’avec aucun matériel ni éclairage on pouvait réaliser ce type de photo. Je m’y suis essayé et voilà le résultat :
    https://flic.kr/p/pfieht

  15. Super tuto, très simple, très intéressant!
    Comme quoi, avec peu de matériel, on peut faire de très bêles choses. a donne vraiment envie d’essayer!

  16. Hello ,
    J’ai essayé hier à plusieurs reprises mais sans succès.
    Pourtant je respecte bien les consignes sauf que je peux descendre que jusqu’à 200 iso.
    Mon matos nikon d90 18-105 mn.
    aidez moi svp car j’aimerai beaucoup réaliser ce genre de cliché.

  17. Encore une fois, c’est ultra clair, ça donne envie, c’est parfait quoi !
    Je n’avais jamais essayer, donc je m’y suis collé. Beaucoup de fantômes, mais j’ai été bluffé par le résultat !. Les gars, vous êtes vraiment tops !!! merci

  18. Vraiment très intéressant comme à chaque fois : des explications très claires et à la portée de tous. Moi qui aime le ligth painting, je suis servie !
    Alors merci encore. Et puis j’adore aussi vos fins de vidéo : on partage avec vous la bonne humeur.

  19. Merci pour ce tuto .
    On apprend une foule de choses avec toi et la simplicité de tes explications nous pousse à progresser et à prendre confiance . Merci

  20. Cette vidéo est tout simplement géniale!!! Le matériel utilisé est à la portée de tous et surtout… le rendu est MAGNIFIQUE!!!!
    Continuez à nous « former » car votre façon de faire est vraiment très ludique et efficace. Merci, merci et encore merci.

  21. J’aime vraiment vos tutos où tout est tellement bien expliqué et détaillé ! Vous nous donnez les réponses quasiment avant que l’on se pose les questions ; du grand art !
    Merci. J’espère que vous ne vous lasserez pas de faire partager votre passion à de « vulgaires » amateurs. J’apprécie et visiblement, je ne suis pas la seule…

  22. Bonjour Xavier
    Merci pour ce tuto, je découvre ton blog grâce à un email de MasterBlog.
    Les explications sont claires et je me sens capable de reproduire tes conseils.
    J’ai le projet de vendre un petite bouteille de parfum de Yves Saint Laurent très spécial à base de Champagne. Donc ça tombe super bien. Je t’enverrai si tu le veux bien le résultat de mon travail.
    Est-il possible d’avoir des tutos pour les photos d’appartements et de maisons.
    Merci et à très vite,
    Frédéric

  23. Merci pour ce superbe tuto , je connais un peu le light painting , mais pas aussi beau que dans le 2e tuto .
    Je vais essayer dés que possible !
    Merci encore Xavier , à toi et ton équipe !
    Claude

  24. Super tuto qui donne plein d’idée. J’ai cependant une question? J’ai l’impression que l’iphone qui sert de source de lumiere passe dans le cadre de l’appareil photo en pose de 30 secondes? Est ce un effet ou le fait d’etre dans le noir en pose longue fait qu’on ne verra pas les passage de main ou faut il vraiment eclairer au dessus sans passer l’iphone dans le cadre? Merci

  25. C’est un tutoriel, magnifiquement bien, il est tres bien expliqué, il me reste plus qu’à mettre en pratique. Bravo et vivement un prochain tuto.
    Cordialement
    Jean-Luc

  26. Grand bravo: super tutoriel à partir d’une mise en oeuvre et des explications simples.
    Les résultats sont époustouflants ! Il fallait aussi avoir l’idée de l’éclairage à l’aide du smartphone et de la tablette.
    Encore et encore des tutoriels vidéo de cette veine.
    cordialement
    myrddin13

  27. Super intéressant . J ai essayé hier ça marche super bien. J ai même essayé en portrait avec ma femme (en lui demandant de ne pas bouger. ) et le résultat était top. !
    Merci

  28. Je viens de faire les tests et je dois dire que c’est excellent! faire attention au positionnement du smartphone durant la séance et avec une bonne retouche derrière c’est du tout bon! merci encore!

  29. Tuto SUPER intéressant 🙂 expliqué très simplement, avec du matériel très simple à se procurer. Accessible à tous.
    F E L I C I T A T I O N & Merciiii 🙂

      1. Je t’avoue que nous n’avons pas essayé de les éviter. Bien au contraire. Si tu en veux pas, il faut faire plusieurs tests. Tu comprendras ainsi comment la lumière est réfléchie et tu trouveras le bon angle pour éviter les catch-lights 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

REPLAY GRATUIT À VENIR

Apprends à jouer avec les couleurs et ajouter des effets de lumière à la prise de vue pour créer des portraits créatifs.

Jeudi 8 octobre à 18h

LIVE GRATUIT À VENIR

Rejoignez la communauté

Rejoignez la communauté

Empara c’est plus de 500 heures de vidéo sur plus de 50 formations pour photographes et entrepreneurs. Que vous vouliez vivre votre passion à fond ou que vous soyez dans une optique de reconversion, EMPARA vous donnera les clefs pour y parvenir.