Le flou créatif – Pourquoi vos images n’ont pas besoin d’être nettes à 100 %

En photographie, l’une des premières techniques que l’on apprend est d’obtenir une image nette à 100%. En général, le flou a mauvaise réputation. Pourtant, lorsque maîtrisé, le flou devient une source inépuisable de créativité. 

Si vous aimez les photos évoquant romantismes et légèretés, cette option vous séduira. On peut jouer sur les ambiances, enveloppant une scène de délicatesse. Et si vous n’êtes pas familier avec ce concept, profitez-en pour sortir des sentiers battus et renouveler votre approche photographique. 

Dans cet article, nous allons explorer le flou créatif, et découvrir pourquoi vos images n’ont pas besoin d’être nettes à 100%.

Table des matières

Pourquoi le flou créatif ?

Flou créatif
© Anne Jutras

Le flou créatif apporte une touche de rêverie et de poésie à vos photos. Il crée également un joli contraste, flou versus netteté. Le flou créatif peut être une façon unique de présenter votre univers. D’insuffler du mystère. En photographie de paysage, toutefois, cette approche est moins populaire, mais vous pouvez l’exploiter, si cela vous plaît. 

C’est vous l’artiste ! 

Il y a maintes façons de générer un flou créatif, regardons ensemble les possibilités.

Le choix de l’objectif

© Anne Jutras
  • Plus la valeur de votre focale est élevée plus vous êtes en mesure de compresser l’image et de flouter l’arrière-plan, produisant des scènes uniques. 
  • L’objectif macro, quant à lui, est conçu pour photographier de très près, jumelé à une grande ouverture, vous pouvez créer de superbes floutés. 
  • Un objectif passe-partout pour cette variété d’imagerie est le 50mm f/1.8. Sa grande ouverture vous permettra d’exploiter ce résultat. 
  • La gamme d’objectifs chez Lensbaby offre de nombreux effets créatifs où les bords de l’image ont un flouté onctueux, difficile à reproduire en post-production.
  • Utilisez un objectif vintage (la marque Hélios, par exemple). Leur construction comporte moins de lentilles que les objectifs modernes, ce qui signifie que certains défauts optiques ne sont pas corrigés. Les effets ainsi obtenus sont fort intéressants. NOTE : assurez-vous que la focale convoitée soit compatible avec votre boîtier.

Le choix de l’ouverture

Flou créatif : choix de l'ouverture
© Anne Jutras

Le diaphragme aura une incidence sur la netteté de l’image. Plus le diaphragme ouvre grand (f/1.4-2.8), plus le flou d’arrière-plan (ou du premier plan) est marqué. Vous pouvez flouter un objet en arrière-plan (comme sur l’image), et doté d’un sujet net, vous orchestrez un contraste intéressant. Expérimentez-le !

Technique photo freelensing

Flou créatif : freelensing
© Anne Jutras

On peut obtenir un effet similaire au Lensbaby en effectuant du freelensing. Cette méthode consiste à détacher l’objectif de son boîtier, puis on prend des photos en pivotant l’objectif de droite à gauche, et de haut en bas. 

Les images réalisées auront un flouté prononcé et velouté.

Cette technique s’apparente aux objectifs à décentrement, mais à coût abordable. La composition est en partie floutée à cause de la position du plan focal, qui est altéré lors de la manipulation de l’objectif.

Attention : prenez soin de choisir votre environnement, il serait illogique de tenter cette méthode une journée de grand vent ou à la plage. Il faut user de bon sens.

Mise au point sélective

Flou créatif : mise au point sélective
© Anne Jutras
© Anne Jutras

Pour cette technique, il faut être plus sélectif dans le choix de notre sujet et sur l’endroit précis où l’on fait la mise au point, comme son nom l’indique. 

En somme, une partie de la scène est nette, alors que le reste de l’image est floue

Le rendu met en valeur le sujet, car elle l’isole. Si vous le combinez cela à une grande ouverture, vous déployez un univers rempli de douceur. 

Astuce : avant de faire la mise au point, prenez le temps d’observez quelle partie de l’image est la plus importante, ou la plus captivante à vous yeux.

Photographier au travers

© Anne Jutras

Avant de photographier ces chevaux, j’ai aperçu un bosquet d’arbres. Je me suis approchée pour me placer derrière et prendre la photo. En optant pour une grande ouverture, le feuillage a été flouté produisant un voile de mystère. J’aime cet effet de « caché derrière », mais aussi la tranquillité qui s’en dégage. 

Bien dosé, le flou créatif contribue à transmettre une émotion à une image. 

Portez attention aux éléments autour de vous, les petits objets délicats sont un bon choix pour ce type d’effet (fleurs, herbes, branches, etc.). Assurez-vous toutefois de faire la mise au point sur le sujet ET de choisir une grande ouverture (f/petit chiffre) pour flouter le premier plan

Mouvement intentionnel

© Anne Jutras

Avec cette formule, je vous invite à être ouvert et complètement rebelle ! Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, c’est le fameux IMC, ou Mouvement Intentionnel de la Caméra

Pour réussir ce tour de passe-passe, il suffit de choisir une vitesse lente (1/8 sec à plusieurs secondes) et de bouger la caméra en même temps que vous déclenchez. Les journées grises se prêtent à merveille à ce type d’effet. Moins de lumière, plus la vitesse est lente. Idéal ! 

Ici, on oublie to-ta-le-ment la netteté. Ce n’est pas le but. Par contre, le choix d’une petite ouverture (f/grand chiffre) peut s’avérer utile pour tracer des lignes plus définies sur l’image finale. 

L’avantage ? Être to-ta-le-ment créatif et s’éclater. Les résultats vont vous surprendre.  

NOTE : vous devez prendre un grand nombre d’images avant d’avoir un résultat satisfaisant.

Toi aussi tu fais du flou de mouvement mais il est pas intentionnel et pas créatif du tout ? Dans sa formation « Comprendre et maîtriser son appareil photo », Xavier Navarro t’apprends tout de la technique photo.

Tissu pour accentuer la douceur

Flou créatif : tissu
© Anne Jutras

Une façon forte amusante d’insuffler de la douceur à vos images est d’ajouter un tissu léger devant l’objectif. Que ce soit un voile de tulle, un sac de plastique ou à bulles, un morceau de verre, un ancien CD, voire même des pétales de fleurs. Vous pouvez expérimenter à l’infinie !

En conclusion

Si vous doutez encore, ou si l’on vous dit que la netteté d’une image est capitale en photo. Demandez-vous : quelle est ma vision ? Qu’est-ce que je recherche à transmettre ? Est-ce la netteté d’une image pour nous démontrer la splendeur d’un panorama ? Ou plutôt la subtilité d’une douceur enveloppante, qui fait du bien à l’âme ? À vous de voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATION EN LIVE GRATUIT

Photos de sport :
Technique, réglages et créativité

LIVES GRATUITS À VENIR

La photo d'aventure

Monter une vidéo de A à Z dans Final Cut Pro

Créer un shooting edito de mariage