Devenir photographe : pourquoi travailler (parfois) gratuitement ?

Comment acquérir les compétences pour devenir photographe pro ? Comment avoir ses premiers clients ? Comment rester inspirer ?

Je vous donne huit bonnes raisons de travailler (parfois) gratuitement.

Attention : cet article N’INCITE ABSOLUMENT PAS à la concurrence déloyale par de la gratuité. Il s’agit ici de valoriser les bénéfices que peuvent apporter des travaux photographiques personnels.

L’entraînement

Comme toute discipline artistique ou sportive, la photographie demande de l’entraînement. Si un tennisman ne dispute pas un match sans s’être entraîner un minimum, il en va de même pour un photographe.

Je vais prendre comme exemple ma propre expérience : j’ai photographié deux mariages d’amis avant d’oser demander une rémunération en échange de mes services. Je connaissais déjà bien mon boîtier mais je vous assure qu’avec cette petite expérience, j’ai acquis une bien meilleure maîtrise de mon appareil. Je changeais mes réglages beaucoup plus rapidement, je m’adaptais plus facilement à de nouvelles situations de lumière et j’arrivais même à changer d’objectif photo super vite. Cela m’a aussi permis de m’entraîner à diriger les mariés lors des séances de couple et de tester des poses trouvées sur les blogs de mes photographes préférés.

Mariage à CavaillonJ’ai pris cette photo lors de mon tout premier mariage pour des amis. Pour tout vous dire, ils ont adoré l’ensemble des images que je leur ai donné. Je leur en suis infiniment reconnaissant car c’est eux qui m’ont poussé à continuer.

devenir photographe J’ai pris cette photo lors de mon troisième mariage (non rémunéré). Entre-temps, j’ai compris qu’il était important de soigner son background et d’attendre que le soleil soit rasant pour faire les photos de couple. Je me suis également essayé à la maîtrise du contre-jour. Je trouve que ça aide à épurer l’arrière-plan.

Il n’est pas si difficile de trouver des mariages d’amis à couvrir.  Vous pouvez aussi demandé à un photographe pro déjà bien établi de l’accompagner lors de ses mariages en tant qu’assistant et second photographe.

Tout le monde est gagnant ! Si vous faîtes du bon boulot et que les mariés sont extrêmement contents, alors c’est génial ! Si ce sont vos amis ou des personnes de votre famille, ils vous diront les points à améliorer 😉 Si vous accompagnez un photographe, lui aussi sera gagnant : vous l’assisterez et vous pourrez en plus lui fournir des points de vue différents des siens.

Mariage à Fayence

Pendant que je prenais la photo ci-dessus, le photographe a pu prendre celle-ci :

Aussi, je demande (très) souvent à ma copine de poser pour moi. Cela me permet de m’entraîner au portrait :

 devenir photographe

Au delà de la famille et des amis, on peut facilement trouvé dans ses connaissances ou sur internet des personnes qui aimeraient être photographié :

comment devenir photographe

Ce qu’il faut retenir, c’est que le niveau de votre travail n’en sera que meilleur. Plus vous vous entraînerez, plus vous améliorerez la qualité de vos images et plus…

…Vous allez avoir confiance en vous !

Plus vous aurez de l’expérience dans un domaine, plus vous aurez confiance en vous.
Si c’est votre premier shooting dans un domaine que vous ne maîtrisez pas, vous allez être un peu (beaucoup) stressé… et c’est normal. La prochaine fois, ça ira un peu mieux. Puis vous allez cerner les points sur lesquels vous devez travailler : maîtrise du boîtier, réactivité, direction du modèle, etc… A force de vous entraîner, vous allez vous auto-former. Au bout d’un certain nombre d’expériences, vous serez beaucoup plus à l’aise. AU final : avec du gratuit, vous construisez de la valeur.
Je m’explique. On a souvent tendance (au début) à se dévaloriser. On n’ose pas demander un tarif qui nous semble élevé pour un travail donné… et là encore, c’est tout à fait normal. Comme le dit souvent Xavier (NDLR : Navarro), les tarifs pratiqués par un photographe est directement en corrélation avec la confiance en soi. Si vous avez confiance dans la qualité de votre travail, vous vous sentirez plus à l’aise avec le fait de demander un tarif donné.
Pour résumé, entraînement (gratuit) = plus de confiance en soi = tarif en phase avec le travail demandé… une combinaison gagnante.

Constituer un portfolio

Tout est dans le titre. Si vous n’avez rien à présenter à vos futurs clients, comment vont-ils juger de la qualité de votre travail ?

En réalisant gratuitement ces mariages, j’ai pu me constituer un petit book à montrer aux futurs mariés et publier une sélection sur mon site internet. Cela m’a permit de couvrir six mariages pour ma première saison rémunérée. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est déjà ça 🙂

Si vous avez le projet de devenir portraitiste, demandez aux membres de votre famille ou à vos amis de poser pour vous. Ainsi, vous pourrez vous constituer un portfolio complet avec différents types de personnes : hommes, femmes, enfants, jeunes, personnes âgés…

Vous l’avez compris, constituer un portfolio, cela aide pour démarrer. Mais shooter gratuitement dans des domaines photographiques différents peu aussi vous ouvrir les portes d’autres business.

Vous ouvrir à d’autres business

Je vais vous raconter une petite anecdote. L’hiver dernier, Xavier était en vacances avec ses amis dans un chalet à la montagne. Tous les jours, ils étaient amenés sur les pistes par une navette du chalet. Naturellement, Xavier prenait des photos de son séjour. Une des images a été publié sur Facebook. Une semaine après, le chauffeur tomba sur la photo et la montra au propriétaire du chalet. Cette personne proposa à Xavier de photographier quelques uns de ses chalets.
Voilà comment à partir d’une simple photo de vacances (travail gratuit), un photographe de mariage s’est vu proposer un travail de photographe d’architecture (travail rémunéré).
devenir photographeVoici la photo de vacances.
Et voilà un extrait du travail demandé.
Pour ma part, j’ai proposé à un luthier de lui faire quelques photos gratuitement pour son site web et sa carte de visite… simplement pour essayer :
Olivier Pozzo, luthier Olivier Pozzo, luthier Olivier Pozzo, luthier

Construction artistique

Vous pouvez également tester d’autres domaines ou bien des techniques différentes. Cela  va vous aider à vous construire artistiquement.
Essayez la notion de série :
Les chroniques de l'été Les chroniques de l'été Les chroniques de l'été
La sur-impression :
Double exposition
Le light-painting :
devenir photographe
 
Le photo-montage :
devenir photographe041
Je pense que cette étape est essentielle pour apprendre à vous connaître : savoir ce que vous avez envie de faire et ce dont vous n’avez absolument pas envie.

Le réseau

Travailler gratuitement permet aussi de faire des rencontres très facilement et de faire connaître son travail.

Je reprends mon parcours comme exemple. Dans un des mariages sur lesquels j’ai assisté un photographe lors d’un stage, un couple de témoins prévoyait de se marier l’année suivante. Enchanté par les photos du mariage de leurs amis, ils ont contacté le photographe en question. N’étant pas disponible, il m’a recommandé auprès d’eux. Ils ont pu apprécier dans mon portfolio des photos du mariage de leurs amis. Je pense que cela a eu son importance dans leur décision de m’engager.

Si vous êtes intéressé par la photographie de mode, essayez d’organiser un shooting avec maquilleuse, coiffeuse, styliste… Les réseaux sociaux fourmillent de jeunes artistes en herbes qui, comme vous, ne demandent qu’à s’entraîner. Vous en avez peut-être déjà dans vos contacts 🙂 Ce réseau que vous constituez va nourrir votre créativité. Ils vous apporteront d’autres shootings. Votre portfolio sera plus complet et vous allez gagner en confiance.

A chaque fois que vous organiserez un shooting, vous agrandirez votre réseau. Une bonne partie de mes demandes de prestations commence par « Bonjour, un ami m’a parlé de vous… »

Déterminer quel photographe vous êtes

J’ai eu l’occasion de faire un petit stage (non rémunéré) de deux semaines dans la boutique d’un photographe traditionnel : photos d’identité à la chaîne, scan de négatifs, développement, tirage, restauration de vieilles photos, etc… J’ai appris beaucoup de choses en peu de temps… mais j’ai surtout compris une chose : je n’aime pas m’occuper des photos des autres.
A contrario, lors du premier mariage que j’ai couvert pour des amis, j’ai réalisé que j’adorais ça ! Shooter tous les petits détails de déco, raconter l’histoire de leur joli jour et y prendre part… c’était le pieds. J’ai également pu me rendre compte que l’aspect pluridisciplinaire de la photographie de mariage me correspondait totalement : essentiellement le reportage et le portrait, mais pas que. Je m’inspire souvent de la mode, des photos de paysage ou encore de la macrophotographie pour créer mes images.
Mariage à GenolhacInspiré de la mode.
Jour d'Après en ProvenceInspiré de la photo de paysage.
Mariage à la Bégude St PierreInspiré de la macrophotographie.
Le gratuit est un très bon moyen pour apprendre à vous connaître : savoir ce que vous avez envie de faire et inversement.

La passion

Vous adorez passer du temps à prendre des photos, capturer ces instants de magie, éphémères, les retoucher, en prendre soin, les partager avec votre famille et vos amis ou bien sur votre blog. En plus de ça, vous êtes en train de lire cet article. Alors, vous devez certainement être un passionné de photo.

Dans ce cas, je pense que vous n’aurez aucun mal à travailler gratuitement afin de nourrir votre passion.

Lorsqu’on est photographe professionnel, on a souvent tendance à s’enfermer dans notre spécialité (mariage, portrait, sport, etc…). A force de travailler dans un seul domaine, notre passion devient une routine. Je pense que travailler gratuitement pour des projets personnels peut vous aider à réveiller ce pourquoi vous avez décider un jour d’être photographe. L’apprentissage que vous allez tirer de vos expériences personnels pourra, j’en suis sûr, vous servir dans votre domaine professionnel.

Merci beaucoup de m’avoir lu. J’espère sincèrement que cet article vous aidera à devenir photographe et à vivre la vie de vos rêves.

]]>

Derniers articles pour entreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

42 réflexions sur “Devenir photographe : pourquoi travailler (parfois) gratuitement ?”

  1. Article que j’ai trouvé intéressant !
    Je suis tout a fait d’accord qu’il ne faut pas s’arrêter forcément sur une spécialité et ne faire que ça. La photographie est un domaine vaste. J’adore tout particulièrement la photo de portrait mais on peut très bien réaliser des portraits d’animaux, de mariages. Le plus important est de toujours resté motiver en suivant ses inspirations ☺️

  2. Hello Seb,
    J’ai une question, est ce que avoir un portfolio qui montre plusieurs catégorie de shoot, par exemple, portrait, architecture etc, ce fait ? Ou au contraire un portfolio est sensé montré une seul et unique catégorie de shoot ?
    Pouvez vous créer une video explicative des étapes pour créer son portfolio ? Conseil tu plutôt le portfolio papier book, ou le digital ? Merci pour d’avance pour ta réponse.
    Continuer a produire du contenue de qualité (empara) merci.
    Dario Pinheiro.

  3. Bonjour,
    Jeune marque qui débute nous allons bientôt effectuer nos premier shooting de modèle.
    Nous vendons des t-shirts dédiés au monde de la photo. Nous cherchons un photographe qui désire se faire un book en venant prendre en photo nos modèles.
    Rétribution en t-shirt et en publicité 🙂
    Contactez moi par l’intermédiaire du site. https://www.tshartgallery.com/
    Et merci à Objectif photo pour ses articles.

  4. Je n’ai jamais photographie gratuitement et arrive quand même a trouver des clients. Le truc avec la photo gratuite, c’est que non seulement ca tue le buisness pour les vrai photographes, mais ca contribue a que vous ne serez jamais paye.
    Un exemple, les mariages. Votre voisin, ou Tante Ginette vous demande de shooter leur mariage gratos. Ca serais tellement jentil et va leur éviter de payer 500€ pour un photographe. Bravo, vous avez fait perdre 500€ a un pro, et maintenant vous êtes un tellement bon voisin/neveu que vous recevez des centaines d’invitations pour photographier d’autres mariages et bar-mitzvahs, gratuitement biensur! Si vous leur dites que c’était seulement pour cette fois et que vous avez besoin d’argent, alors vous allez passer pour le méchant…
    Une PME. Elle va vous demander des photos promotionnelles, qui vont lui aider a faire de l’argent. Tout le monde dans cette PME, du PDG a la femme de ménage sont payes, mais vous par contre, c’est pro-bono. Et comme vous avez travaille gratuit, ca vous donne juste d’autre opportunités de travailler gratuit. Et en plus, ils vont voilour les droits d’exploitation.
    Les gens qui dissent qu’ils n’ont pas de budget mentent. Un événement, une PME, un mariage, ca brasse et coute des milliers d’euros. La petite centaine que vous demandez est insignifiante dans leurs comptabilité. C’est juste qu’ils n’en on rien a faire de votre travail et ne vous respecteront jamais.
    Quand a l’exposition, Le jour ou elle me payeras le loyer, d’accord. Mais en plus, si un client les contacte et demande combien ils vous ont paye pour les photos, ils vont dire que vous l’avez fait gratos, je vous laisse deviner ou ca vous mèneras.
    Tout travail mérite salaire. Que vous soyez photographe, dentiste, ou balayeur. Si vous êtes bons, on vous payeras. Si ils préfèrent que leur file étudiante en photo fasse le boulot pro bono a votre place, laissez les. Ils auront des photos et un service sub-standard, bien fait pour eux. Un grand restaurant ne cherche pas a s’approprier la clientèle de Mc Do.

  5. Merci pour cet article fort intéressant. Je vais couvrir le mariage d’un cousin fin août et j’avoue que même en bossant gratuitement, je stresse un peu à cette idée. Je maîtrise très bien la macrophotographie donc je vais faire quelques clichés des alliances, mais les photos de portrait sont moins familières pour moi.
    Continuez comme ça avec Xavier, vous êtes une source de savoir très utile. Merci encore.

  6. Merci beaucoup pour cet article riche en conseil et très motivateur!!! Encore merci, de partager tout ceci avec nous, je crois que ça m’aidera beaucoup..

  7. MERCI ! Merci pour cet article , je me retrouve complètement , et le bouquet final du dernier paragraphe « la passion » où tu m’a donné un coup de confiance et de boost ! Super 🙂

  8. MERCI 1000 fois pour cet article, et ce site de façon générale!:) je suis devenue très fan, ainsi que des video de Xavier!!
    bravo, continuez comme ça à nous aider à progresser, et à nous donner confiance en nous, vos conseils sont une vraie mine d’or!
    bonne continuation!!;)

  9. Bonjour !
    Par le biais de mon métier (j’ai une agence de communication) je travaille régulièrement avec des réalisateurs vidéos et des photographes qui m’ont transmis leur passion 🙂
    De fil en aiguille, j’ai photographié mes proches et je me suis entrainée pendant les tournages avec mes équipes.
    Aujourd’hui, une de mes amies se marie au mois d’Aout et m’a demandé d’être son photographe de mariage… Difficile de lui dire non quand elle me dit « j’adore tes photos »…
    Après, être photographe de mariage est un véritable métier et un vrai challenge…
    Savez vous si je peux proposer mon assistance à des photographes de mariage, gratuitement ? en échange de pouvoir les accompagner sur un reportage mariage, je donnerais toutes les photos retouchées que j’aurais pu faire ?
    Mon objectif étant de savoir comment fonctionne une journée mariage pour arriver au mariage de mon amie en étant un peu plus rodée…
    Merci encore pour votre blog !
    Anh

  10. Bonjour,
    Très bon article qui change un peu ma vision.
    Me concernant, j’ai fait pas mal de shooting et certaines personnes me demandaient combien je prenais. Alors… Jeune et naïve, j’ai commencer doucement à tarifer (pas très haut je vous rassure ^^)
    Enfin, aujourd’hui et depuis peu, je suis à mon compte (AE) mais ce n’est plus comme lorsque j’étais étudiante, je souhaiterais trouver plus de contrats, remplir considérablement mon portfolio. La solution en effet, c’était de proposer des shooting gratuits à mon entourage. Néanmoins, j’ai peur des « collab » comme il y en a tant… En fait, j’ai surtout peur de me faire passer pour la gentille photographe qui fait tout gratuitement ^^ »
    Comment trouver le juste milieu ?
    Merci pour toutes ces vidéos et conseils avisés !
    Lauren

    1. Ne te considère pas comme ça. Le travail gratuit permet à tout le monde d’enrichir son portfolio. Je considère que c’est essentiel de savoir travailler gratuitement pour les bonnes raisons tout au long de la carrière du photographe. Et si tu aimes faire de la photo, tu ne considèreras pas que tu travailles gratuitement mais que tu te fais plaisir gratuitement 😉

  11. MERCI Sébastien !
    Plus de 20 ans que je suis passionnée de photographie : sport (publications dans des magazines), voyages, portraits, l’humain… Mais je n’ai pas assez confiance en moi pour me lancer en tant que pro, j’ai peur !
    J’ai fais quelques reportages mariages rémunérés lorsque je travaillais en labo photo en 2005. Sinon j’ai shooté quelques mariages d’amis, famille, gratuitement.
    Parfois je reste des mois sans shooter, et du coup j’ai encore peur.
    Tes articles me donnent espoir !
    MERCI, c’est pas souvent qu’un photographe pro partage ses conseils et tu fais parti des rares photographes qui sont restés HUMBLE tout simplement ! BRAVO !
    Je vais donc à nouveau solliciter mes amis pour shooter afin de m’entraîner !
    Je suis en train de refaire mon site web (qui était une galerie photo) en sélectionnant que des photos qui font pro, et j’y ajouterai les photos de mariages que j’ai fais gratuitement.
    Séverine
    http://www.severinebrussoz.com

  12. Bonjour wavier et bravo pour vos tutos et explications ! 🙂
    Je suis rassuré quant aux démarches que je fais pour me lancer ! J’ai le meme debut de parcours que vous ! (c’est encourageant en espérant devenir le meme photographe que vous dans le futur ! 🙂 )
    Je me lance depuis deux mois en m’excercant continuellement sur les paysages, les portraits animaliers (un chat , deux chiens ! ^^ ) j’ai fait un portfolio sur mon site (www.zenproduction.fr) et ma page facebook (www.facebook.com/pages/Zen-production/1548545705364414) sur le domaine de mon département… et les retours sont plus qu’encourageant !!!! 🙂 Résultats : deux demandes pour des photos mariages en 2015 et 2016 dont un gratuit et l’autre payant 🙂
    J’ai réussi a mieux « dompter » mon canon 70d grace a vos tutos et je vous en remercie ! 🙂
    Merci milles fois !
    Manu

  13. Salut Sébastien,
    Merci pour cet article bien construit. J’aurais juste une suggestion de futur article ou sujet, cela concerne le statut à choisir en tant que photographe selon le type de photo voulu (mariage, portrait, paysages, auteur, etc, etc). J’ai beau cherché sur le web, personne ne donne de solutions concrètes. Il faut aller voir quel organisme (chambre de commerce, chambre des métiers), quel statut choisir ( artisan, autoentrepreneur, sarl, microentreprises, etc, etc). J’ai eu beau lire le livre de Joëlle Verbruggen, je n’en suis pas plus avancé.Merci de prendre ce commentaire en compte pour vos prochaines idées de sujet.
    A bientôt.

  14. Merci pour cet article très intéressant, je n’avais pas envisagé le gratuit dans tous les points de vues que tu exposes. Je vais proposer à mes amis de poser pour moi cela me permettra effectivement de progresser.
    – Malgré le gratuit faites-tu signer systématiquement un contrat ?
    – Afin d’avoir de la pratique pas seulement avec des personnes de mon entourage, peux-tu nous conseiller quels sont les meilleurs sites ou réseaux sociaux pour trouver des modèles ?
    – Quels sont tes astuces ou conseils pour détendre l’atmosphère ?
    A plaisir de lire de nouveaux articles.
    Fabien

    1. Merci de ton soutien Forster 🙂 Pour du gratuit, je ne fais pas signer de contrat. En revanche, tu peux leur faire signer une autorisation de droit à l’image. Je trouve que Facebook est très bien pour trouver des modèles. Avant la prise de vue, discuter un peu ensemble permettra de détendre l’atmosphère et d’être à l’aise avec ton modèle.

  15. Merci pour cet article très intéressant, je n’avais pas envisagé le gratuit dans tous les points de vues que tu exposes. Je vais proposer à mes amis de poser pour moi cela me permettra effectivement de progresser.
    – Malgré le gratuit faites-tu signer systématiquement un contrat ?
    – Afin d’avoir de la pratique pas seulement avec des personnes de mon entourage, peux-tu nous conseiller quels sont les meilleurs sites ou réseaux sociaux pour trouver des modèles ?
    – Quels sont tes astuces ou conseils pour détendre stratosphère ?
    A plaisir de lire de nouveaux articles.
    Fabien

  16. Je vais être bref, tout ce qui est dit là, est clair et encourageant. Et un grand merci pour nous transmettre cette envie et ce vécu.
    J’ai apprécié notamment cette phrase: « Avec du gratuit, vous construisez de la valeur ».
    Car beaucoup d’amateurs se font rémunérer sans avoir la faculté de faire des photos correctes .
    MERCI OBJECTIF PHOTOGRAPHE

  17. Merci beaucoup pour cette article dans lequel je me retrouve complètement… 😉 je sort en plus d’un mariage réalisé gratuitement ce weekend pour des amis. J’ai pu travailler ma technique à l’église (lieux que j’appréhende en vu de l’exposition très faible) et surtout je leur offre le plus beau des cadeaux une collection de photos qui restera pour eux l’un des plus beaux souvenirs de leur vie. Je prône le travail partagé et l’échange. Merci de votre temps passé à la réalisation de ses pages qui sont vraiment super sympa et aide bcp d’entre nous.
    http://www.lane44 photographe.book.fr

  18. travailler gratuitement cest une de mes specialite: c estun plaisir d abord,ensuit tu es le maitre de travailler a l aise,tu faits se que tu veux et votre creativite est la car tu es lemaitre….

    1. bonsoir elghouat comment fait tu pour avoir du travaille gratuit?
      Exemple moi je n’ai pas de marié dans mon entourage…
      A part ma fille ou deux amies comme modeles…

  19. Bonsoir,
    Merci pour votre article, mon mari ma dit la meme chose pour me perfectionner en photo. shoot shoot shoot, mais pas toujours facile de trouver des gens, ou effectivement peur de demander.
    La mon modele est ma fille, mais c’est sur que je devrais essayer d’autre chose.
    mon probleme perso… c’est que beaucoup regarde mes photos, mais personne ne reagis pour dire si ces bien ou pas. Donc par peur d’etre a la hauteur je ne fonce pas.
    Je vais essayer de prendre les devant, meme si parfois la peur de ne pas etre prete est en moi. Bonne soirée.

  20. merci beaucoup pour cet article! effectivement le fait de proposer gratuitement ses services est vraiment une bonne chose (des fois)! personnellement ça m’a aussi permis de me faire « conaitre », le bouche a oreille est toujours un très bon allié.
    merci pour les idées et pour le temps consacré a cet article pour nous aider!!

  21. Merci Sébastien pour cette expérience gratuite
    Comme je débute de façon professionnelle (puisque je suis repartie à l’école) je fais toutes mes séances photos gratuitement mais il est vrai que j’avais peur de la réaction des autres photographes du fait de leur prendre leur gagne-pain, je vois qu’apparemment tout le monde commence par la, je suis rassurée.
    Pour partager un peu de ma petite expérience du gratuit, dès que quelqu’un me plait à photographier je vais droit au but et je lui demande, au début ils sont un peu surpris donc je leur montre un peu mon travail et de suite ils semblent emballer alors on finit par organiser un shooting. Du fait que c’est gratuit ils sont d’autant plus content de poser et de ressortir avec des belles photos, et bien souvent ils laissent toujours un petit « pourboire » donc tout le monde est gagnant !

  22. Merci pour votre message qui me donne envie de découvrir l’extérieur sous un autre angle. Tout débutant, j’essaie (encore) de comprendre le maniement de l’ouverture et de la vitesse, en fonction de la luminosité (iso). Pas facile de shooter un sujet en mouvement lorsque l’on se trouve à l’intérieur d’une maison. très dur de trouver la vitesse correspondante. Cordialement, JP.

  23. Merci pour ce magnifique article !
    il me donne encore plus envie de me plonger dans l’univers de la photo et de la vidéo.
    Accepter de shooter gratuitement pour acquérir de l’expérience et étendre son réseau me séduit totalement !
    Continuez comme ça, j’adore votre site !

  24. Merci pour cet article. Très instructif. Ca me donne envie de demander a mon compagnon et mon frère de poser pour moi dans la foulée. Ca redonne envie de shooter et de montrer son travail. Sans la volonté de devenir photographe. Le plus important est de se faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE GRATUIT À VENIR

1 journée de formation en live gratuit 

3000 photographes passionnés et professionnels font confiance à Empara pour s’épanouir dans la photo et progresser.

LE GUIDE DE POCHE

Le guide à toujours avoir sur toi pour débuter en photographie.

LIVE GRATUIT À VENIR