Merci de nous indiquer l'adresse email de votre compte afin de réinitialiser votre mot de passe

Maxime Stange

"C'est à force de prendre des ami·e·s en photo que je me suis aperçu que la photogra- phie ne pourrait plus quitter ma vie. Au début, je n'avais pas d'ambition professionnelle de ce côté là, je me contentais d'apprécier chaque moment que je passais à photogra- phier. Puis un jour, une agence de photo est venue me chercher en me disant : "On ai- merait bien travailler avec toi." A ma très grande surprise, je suis entré dans le métier à pieds joints. J'ai été accompagné de photographes plus expérimentés. Et à partir de là, cela a été le grand plongeon dans la photographie, où depuis maintenant une dizaine d'années, je n'ai cessé chaque jour de me nourrir de références des grands maîtres de la photographie, de la peinture, et du cinéma. Je ne concois plus ma vie sans photo- graphie. La mode est venue un petit peu par hasard, au début j'appréciais plus le travail des grands portraitistes, mais, vivant avec une personne qui débutait dans la photo- graphie de mode, j'ai été très curieux de la manière dont je pouvais mettre en lumière tous les sujets. Et c'est comme ça, par curiosité, que la photo de mode et de la photo de beauté est entrée dans ma vie. C'est un sujet tellement vaste à explorer, que je sens que j'aurais encore tant à apprendre pour le reste de mes jours. A la base, je ne me destinais pas du tout à faire de la photographie mon métier. J'étais absorbé par trop de choses à la fois, si bien que mes études furent un petit peu (trop) variées : BTS Informatique, License de Marketing, un peu de fac d'Anglais et de Japo- nais. En photographie, l'expérience et la curiosité ont fait mon "éducation".

Ses formations