15 techniques "prêtes à l'emploi" pour trouver des clients (Freelance)

Aujourd’hui, nous allons vous montrer 15 techniques “prêtes à l'emploi” pour trouver des clients en tant que freelance (et sans trop de moyens).

C'est la préoccupation numéro une des indépendants. Pas de clients = Pas de revenus = Retour au salariat.

Mais au lieu de parler de ce qui pourrait arriver, parlons des moyens que vous avez pour pérenniser votre activité !

Quelqu'elle soit, il est important d’avoir ces trois points en tête :

Comment trouver des clients en tant que freelance ?
  1. La confiance est la colonne vertébrale de toutes ces techniques. Vous ne confiez pas vos projets à des personnes en qui vous n'avez pas confiance. Vos prospects font pareil. Votre réputation est un élément clé pour inspirer cette confiance.
  2. Certaines techniques produiront des résultats immédiats et d'autres sur le long terme (grâce à votre réputation).
  3. Vous devez avoir en tête le client type que vous souhaitez toucher (pour ne pas vous éparpiller). Plus vous serez précis, moins il y aura de prospects... mais plus vous serez remarquable à leurs yeux. (Une femme mariée, employée d’une grande boite avec 1 enfant et habitant en campagne n’aura pas les mêmes aspirations/besoins qu’une femme célibataire sans enfant et freelance à Paris). En essayant de parler à tout le monde, vous ne parlerez à personne. Soyez précis.

En appliquant toutes ces techniques, votre chiffre d’affaires peut monter en flèche. Mais si vous n’avez pas le temps (ou si vous avez la flemme de tout mettre en place), une seule de ces techniques peut vous aider à décrocher de nouveaux clients, que vous débutiez ou non.

Vous pouvez au moins en choisir une, n’est-ce pas ?

Alors, servez-vous juste en dessous 🙂

Pas le temps de lire cet article ?

Comment trouver des clients en tant que freelance ?

Aucun souci. Laissez-nous vous envoyer une copie de cet article pour que vous puissiez le lire au moment qui vous convient.

Dites nous juste où l'envoyer (cela vous demandera 5 secondes)

1/ Apportez votre aide (sans qu'on vous la demande) pour montrer votre valeur

Il y a deux moyens pour trouver de nouveaux clients :

Attendre qu'ils viennent à vous

OU

Aller les chercher.

Les deux approches fonctionnent.

Mais si vous voulez que le vent tourne en votre faveur, vous allez devoir cravacher un minimum pour aller les chercher. Pas de pub, pas de techniques extravagantes. Vous allez simplement leur montrer de quoi vous êtes capable de faire POUR EUX.

Comment ?

En leur offrant une aide gratuite, sur-mesure, sans AUCUNE contrepartie.

Etape 1 : Allez sur le site d'une entreprise avec qui vous avez envie de travailler. Peu importe sa taille.

Formation Photo Corporat

Etape 2 : Baladez vous sur leur site et repérez des éléments mal réalisés (en fonction de votre activité) :

  • Graphistes : Repérez les pages dont le design vous pique les yeux
  • Photographe : Repérez les photos "banque d'images" ou les longs textes qui pourraient nécessiter des illustrations.
  • Consultant SEO : Analysez ce qui n'est pas bien réalisé "ON-PAGE" : Balises Hn, alt images, mots-clés ciblés vs positionnement Google...
  • Rédacteurs et correcteurs : Recherchez les fautes d'orthographe disséminées
Correction Site internet Séverine Mazières

Etape 3 : Créez une solution prête à l'emploi

  • Graphistes : Refaites le design d'une page à votre sauce
  • Rédacteurs : Créez un fichier texte avec les corrections apportées
Séverine Mazières : Correction de texte

Etape 4 : Envoyez un message à la personne la plus adéquate de l'entreprise. Voici l'e-mail que vous pouvez reprendre (et à adapter) :

Trouver des clients en exploitant les failles

L'objectif est de montrer à votre prospect votre détermination à travailler pour lui et la qualité de votre travail. Subtilement, vous lui faites comprendre qu'il a peut être besoin de vous.

C'est une technique qui marche. Deux freelances nous ont abordés de cette manière.

  • Séverine Mazières, une rédactrice et correctrice qui nous a apporté les corrections citées plus haut. Nous n'avons pas encore travaillé avec elle mais elle sera la première personne appelée !
  • Martin B., spécialiste de l'expérience utilisateur qui nous a pointé de (très) nombreux problèmes dans notre design. Il nous a offert deux designs de page. Aujourd'hui, nous travaillons avec lui pour la refonte complète du site : (1) Parce que ça nous évite de passer du temps à chercher ailleurs et (2) parce qu'on connait déjà la qualité de son travail.

Astuce avancée

Il n'est pas toujours pas facile de trouver l'adresse mail de la bonne personne. Alors, utilisez Linkedin + Hunter.io.

Dans Linkedin, tapez le poste + le nom de l'entreprise que vous recherchez. Cliquez sur les différents profils existants pour savoir qui est la personne décisionnaire.

Dès que vous avez le prénom et nom de la personne que vous ciblez, allez sur Hunter.io. Entrez l'URL du site et regardez comment se construit l'e-mail.

Est-ce que c'est prenom.nom@nomdelentreprise.fr ? pnom@... ? p.nom@ ?

Utiliser Hunter.io

Dans le cas d'Auchan, si vous cherchez à joindre Charles Xxxxxxx, son mail sera cxxxxxxx@auchan.fr

2/ Récupérez les clients que vos concurrents refusent dans les Groupes Facebook

De nombreux freelances voient la concurrence comme un obstacle à leur développement. Nous la voyons comme une opportunité incroyable pour décrocher de nouveaux contrats.

Pourquoi ?

Car vos "concurrents" ont des opportunités que vous n'avez pas... Et ce sont les mêmes opportunités que vous ciblez.

Il arrive parfois que des freelances refusent des clients (pour diverses raisons) : client trop exigeant, demande hors du champ de compétence, pas le temps de s'en occuper ou tout simplement "déjà booké".

Question simple :  Que font vos concurrents avec les demandes qu'ils refusent ?

Ils recommandent des freelances de leur réseau.

Vous ne faites pas partie de leur réseau ? Dommage pour vous...

(Il est temps de changer ça)

Inscrivez sur Facebook votre profession :

Rédacteurs web

Sélectionnez "Groupes"

Groupes Facebook

Rejoignez les groupes qui vous semblent les plus pertinents. La donnée la plus importante est le nombre de publications par jour : cela montre que le groupe est actif.

Et échangez avec les autres membres. Devenez un membre actif qui apporte de la valeur aux autres.

Comment ?

En répondant régulièrement aux questions des autres membres. Aidez-les, sans aucun calcul. Apportez-leur des réponses pertinentes à leurs problématiques : articles à lire, vidéos à regarder, expliquez-leur ce que vous avez fait quand vous aviez eu ce problème... 

Petit à petit, basculez la conversation en DM (direct message). Prenez régulièrement des nouvelles pour entrer petit à petit dans leur cercle de confiance (et pourquoi pas devenir ami).

En faisant cela, vous mettez toutes les chances de votre côté pour qu'ils pensent à vous le jour où ils refuseront des demandes.

Souvenez vous : la réputation est une des clés du succès.

IL N'Y A PAS QUE LES GROUPES FACEBOOK

Vos "concurrents" sont partout : ils ont un blog, un compte linkedin, instagram ou même dans les espaces de coworking.

Pour vous prouver que les autres freelances peuvent vous apporter du business, voici une capture d'écran de l'article Rapport de revenus Mars 2019 du blog I Don't Think (un blog qu'on adore) :

Elle commence à déléguer du travail à des collègues ("concurrents") de confiance.

3/ Posez cette question "bête comme chou" pour entrer dans le cœur d'un concurrent

Vos concurrents peuvent être vos meilleurs alliés pour décrocher de nouvelles opportunités (vu au 2e point).

Il est donc très important de les rencontrer et d'entretenir une excellente relation avec eux.

Mais où les trouver ? et quoi leur dire ?

Où rencontrer vos concurrents ?

Dans les espaces de coworking : Il y en a partout en France et dans le monde. Et ces espaces regroupent des professionnels ont le même métier que vous.

Si vous n'êtes "pas trop coworking", vous pouvez simplement vous déplacer lors des événements organisés dans ces espaces. Allez sur https://copass.org/network pour avoir une liste intéressante d'espaces de coworking.

Sélectionnez les coworking proches de chez vous et allez dans Agenda pour découvrir les prochains événements. 

Dans les événements organisés par les plateformes de Freelance : Par exemple, Malt organise des Apéros Freelances régulièrement en France.

Sur les groupes et événements Meetup : Meetup est un site qui rassemble des communautés en tout genre : les amoureux de la cuisine italienne, ceux qui veulent apprendre une nouvelle langue ou (dans un contexte un peu plus difficile) ceux qui veulent échanger sur une maladie par exemple.

La communauté des Freelances se rassemblent aussi sur Meetup !

Allez sur Meetup.com et inscrivez-vous. Puis sélectionnez Carrière et Business dans la Recherche.

Choisissez la ville de votre choix, un rayon de recherche (mettez 50 km si vous êtes hors d'une grande ville)... et sélectionnez "Groupes".

Vous obtenez une liste de Groupes dans la thématique Carrière et Business. Choisissez la plus pertinente en fonction du titre de la Communauté..

Regardez le nombre d'événements à venir. S'il y en a 0, le groupe a peut être été abandonné. Choisissez-en un autre.

Mais si des événements sont prévus :

  • Rejoignez le groupe (pour être prévenu des prochains événements)
  • Inscrivez-vous à l'événement
  • Et allez-y 😉

Comment aborder un(e) inconnu(e) ?

Il n'y a pas de formule magique. Juste quelques principes très simples à respecter expliqués dans cette vidéo.

La 3e astuce est la PLUS importante.

Mais tout ceci reste de "l'humain". L'alchimie peut prendre comme ne pas prendre.

Ces astuces restent une bonne base de départ pour aborder quelqu'un que vous ne connaissez pas.

Votre objectif est d'obtenir des contacts qui partagent des valeurs similaires aux vôtres pour poursuivre les échanges hors événement... et commencer une relation "amicale/professionnelle".

4/ Offrez vos opportunités à vos concurrents

Si vous voyez les autres freelances comme des concurrents, ne lisez pas ce qui suit et passez directement au point suivant.

Voilà le problème.

Il se peut que les freelances de votre communauté ne vous apportent jamais de clients avec la technique n°2. Ils ne sont pas forcément dans le même état d'esprit que vous ou ils n'y pensent pas, tout simplement.

Comment faire pour qu'ils vous donnent les opportunités qu'ils refusent ?

En leur créant une dette émotionnelle envers vous.

Offrez-leur VOS opportunités sur un plateau d'argent.

Inversons les rôles.

Vous refusez un prospect. Que faites-vous ?

Au lieu de le laisser dans la nature, mettez-le en relation avec des freelances de votre réseau (points 2 et 3).

Envoyez cet e-mail à votre prospect :

Demandez la permission avant de les mettre directement en relation. Cela vous permet de temporiser pour envoyer le mail aux freelances.

Puis, envoyez cet e-mail à chaque freelance de votre réseau (sélectionné avec soin).

Dès que vous avez l'accord du freelance et du prospect, envoyez ce dernier mail au freelance :

5/ Sous-traitez ce qui n'entre pas dans votre domaine d'expertise

Mais, on parle de trouver de nouveaux clients ou de donner du travail aux autres ?

Les deux servent le même objectif : développer votre business 😉

Les e-mails du point précédent sont à recopier si vous "offrez" une opportunité.

En revanche, vous pouvez choisir de garder les opportunités entrantes et sous-traiter une partie du travail à un freelance qui l'expertise et qui pourrait t'apporter plus tard du business à son tour.

Comment faire concrètement ?

Nous t'invitons à suivre les étapes expliquées dans le Podcast vidéo de Yann Le Nen (un entrepreneur qu'on adore également).

6/ Contactez votre meilleure "adjacence" pour développer votre business

Pensez à un entrepreneur (ou une entreprise) à succès et non concurrent(e) dans votre domaine.

Imaginez maintenant que cette personne parle de vous à ses clients en leur disant : "Elle/Lui, c'est une personne en qui vous pouvez avoir totalement confiance".

Que va-t-il se passer ?

Un transfert de réputation. Le simple fait que ce soit LUI/ELLE qui vous présente vous légitimise.

Ces entrepreneurs sont vos "adjacences". Ils servent les mêmes clients finaux que vous sans être vos concurrents directs. Votre objectif est de vous connecter à eux pour qu'ils vous apportent des affaires.

Etape 1 : Prenez un papier et un stylo. Et listez vos adjacences, c'est à dire tous les entrepreneurs qui touchent VOTRE client final.

Si je suis photographe de mariage, mes clients sont les futurs mariés. Voici la liste de mes adjacences :

Toucher les adjacences

Etape 2 : Inscrivez noir sur blanc votre cible précise. Et inscrivez leurs attentes, aspirations, besoins.

À votre avis, est-ce que des futurs mariés qui choisissent une salle des fêtes auront les mêmes attentes, besoins et aspirations que des futurs mariés célébrant leur mariage dans un Château à côté de Monaco ?

Non, bien évidemment.

Soyez donc précis dans votre cible (un des pré-requis de notre intro ;-))

Etape 3 : Choisissez l'adjacence la plus pertinente : Celle qui touche votre client final le plus en amont.

Pour un photographe de mariage, les deux meilleures adjacences possibles sont les Wedding Planners et les salles de réception/châteaux. Ce sont elles qui déterminent la date du mariage. Ce sont donc les premières personnes contactées.

Pour un graphiste, les meilleures adjacences sont les intégrateurs web ou les agences web.

Bien entendu, vous pouvez travailler toutes les adjacences. Mais autant commencer par les plus pertinentes.

Etape 4 : Dressez une liste d'entrepreneurs et d'entreprises (dans cette adjacence) qui touchent votre client final. Il y a du monde, quelque soit votre domaine. Voici où chercher :

  • Sur les plateformes de freelancing comme Malt, Crème de la Crème, 404 Works, Graphiste.com...
  • Dans les annuaires spécialisés : Zankyou, 1001 Salles, Annuaire des Bijouteries...
  • Dans les blogs spécialisés (rubrique "Prestataires", "Annuaire" ou "Carnet d'adresses") : Junebug, La mariée aux pieds nus...
  • Si vous cherchez des freelances en local, sur les sites des espaces de coworking (rubrique "Membres") : Les Satellites (Coworking nice)
  • En tapant sur Google "meilleurs [métier] + [lieu : ville ou pays]". Par exemple : "meilleurs rédacteurs web paris"

Etape 5 : Contactez-les. Votre objectif à moyen-terme est simple : qu'ils vous recommandent auprès de leurs clients. Mais avant ça, il faudra gagner leur confiance.

Personnalisez ce mail pour les aborder.

Trouver des clients en exploitant les failles

Et si vous vous demandez l'intérêt qu'ont vos adjacences à vous recommander, voici deux raisons :

  • Ils veulent faire plaisir à leurs clients en leur proposant des entrepreneurs de qualité
  • Ils veulent bosser avec des entrepreneurs qui partagent la même vision qu'eux.

7/ Demandez un feedback à vos clients pour être dans le cœur

Vous voulez acquérir plus de clients OU développer votre chiffre d'affaires ?

Ce n'est pas tout à fait pareil.

Parmi vos anciens clients, certains sont peut être prêts à vous réengager. Mais quel contact gardez-vous avec eux ?

Il y a un adage célèbre en business qui dit : Fidéliser ses clients coûte moins cher que d'en trouver de nouveaux".

L'avantage avec vos anciens clients, c'est qu'ils vous connaissent déjà. Vous n'avez pas besoin d'aller les chercher ou de sortir le grand jeu. Ils vous ont déjà vu à l'oeuvre.​

Ne vous attendez pas à ce qu'ils pensent constamment à vous. Vous devez leur rappeler votre existence.

Comment ?

Demandez un feedback sur votre dernière prestation.

Le feedback (avis/retour client) est puissant en affaires car il vous place comme une personne à l'écoute avec une envie de s'améliorer.

Votre client n'est pas satisfait par votre dernière prestation ? Ce n'est pas grave. Ce feedback vous permettra de savoir comment vous pouvez vous améliorer pour mieux servir vos prochains clients 😉

Votre client est satisfait ? Ce feedback lui donnera l'opportunité de dire ce qu'il a apprécié dans votre prestation. C'est un moyen incroyable pour fidéliser vos clients actuels. Mais pour cela, vous devez leur demander.

Quelques jours après la fin de votre prestation, envoyez cet email :

8/ Demandez des prescriptions à vos clients sans ambiguïté

C'est un de nos techniques préférées pour trouver des clients (et elle est toute con).

Quelque soit votre activité, le bouche-à-oreille reste terriblement puissant.

Le fait qu'un client parle de vous vous légitimise. Et vous n'aurez plus qu'à tendre le bras pour décrocher le contrat. Magique, non ?

Mais vous avez deux choix :

  • Vous attendez patiemment que vos clients vous recommandent (méthode passive)...
  • ... ou vous leur demandez clairement de vous mettre en relation avec des personnes intéressées (méthode active).

Si vous voulez réellement développer votre business, soyez actif.

Vos clients ne pensent pas constamment à vous. Ils peuvent oublier de parler de vous au bon moment pour des milliers de raisons. C'est à vous de leur rappeler subtilement que vous existez.

Recopiez cet e-mail et adaptez-le avant de l'envoyer à vos clients :

9/ Inscrivez-vous sur les Marketplaces où traînent vos prospects

Beaucoup de vos futurs clients se trouvent sur les Marketplaces.

Mais c'est quoi, au juste ?

C'est un service en ligne qui réalise l'intermédiaire entre deux entités qui veulent se rencontrer. Les Marketplaces peuvent être entre particuliers (Airbnb, Tinder, Vinted...) ou entre professionnels. Des plateformes rassemblent des freelances et des clients en recherche de freelances...

Certains freelances délaissent ces plateformes pour plusieurs raisons : elles prennent une pourcentage du chiffre d'affaires (non négligeable) et "il y a de tout, comme client".

Alors oui, selon les métiers, les marketplaces ne sont pas toujours idéales. Néanmoins, elles présentent trois avantages :

  • Elles attirent vos prospects. C'est indiscutable. Mêmes s'il ne sont pas tous qualifiés, ils ont des missions à vous proposer
  • Il y a des entrepreneurs qui NE SAVENT PAS où chercher un freelance. Ils vont naturellement se diriger vers une marketplace.

Un exemple : Mariages.net pour les photographes.

Dans nos formations, nous déconseillons l'inscription à cette marketplace pour tous ceux qui veulent développer un business pérenne. La plupart des prospects de ce site recherchent avant tout un bon prix.

Mais c'est une généralité. Il y a des futurs mariés qui ne savent pas où chercher.

Hery (de l'équipe) est parti photographier un mariage (tout frais payés) sur l'île de la Réunion en créant une simple fiche sur Mademoiselle Dentelle...

  • C'est un moyen extraordinaire de démarrer son activité. Il faut bien commencer quelque part et au début vous n'avez pas de réseau.

Encore une fois, il est impossible d'en faire un généralité. Certains métiers sont parfaitement adaptés pour trouver des clients qualifiés sur les marketplaces... et d'autres moins.

Si vous décidez de vous inscrire, voici les plateformes disponibles :

10/ Devenez conférencier pour parler directement à une assemblée de prospects

Savez-vous ce qu'il y a dans un espace de coworking ?

(A part des gens qui travaillent et parfois de delicieux gâteaux fait maison).

Des conférences, des ateliers et autres événements !

Les intervenants viennent de partout : des freelances de l'espace, des entrepreneurs externes... Les règles sont fixées par les créateurs de l'espace.

L'idée est toute simple : Intervenir pour parler d'une problématique rencontrée par votre cible et sur laquelle vous cherchez des missions.

L'objectif est triple :

  • Montrer que vous êtes expert du sujet
  • Donner des conseils concrets pour aider les personnes présentes
  • Et convertir en client les personnes présentes qui veulent mettre en place ce que vous enseignez mais qui veulent déléguer.

Pour réaliser cela, 5 étapes :

Repérez sur facebook un espace de coworking qui organise des événements (ici, on prend l'exemple du Buro des Possibles à Bordeaux). Analysez leur nombre et le nombre de participants.

Choisissez un événement et allez-y.

Après l'événement, envoyez un email aux organisateurs pour les remercier et leur proposer d'intervenir.

Voici le message que vous pouvez envoyer par e-mail (formulaire de contact sur leur site) ou via Messenger Facebook.

11/ Travaillez gratuitement contre des recommandations

Si vous ne voulez pas entendre parler du travail gratuit, passez à l'astuce suivante. Cette technique ULTRA efficace ne sera pas faite pour vous 🙂

Le travail gratuit a très mauvaise presse. "Tout travail mérite salaire".

Cependant, quand vous commencez à peine, il est parfois nécessaire de saisir toutes les opportunités qui s'offrent à vous pour développer votre portfolio.

  • Un développeur web a besoin de montrer les projets qu'il a développé
  • Un rédacteur a besoin de montrer sa plume
  • Un photographe a besoin de montrer son style et ses images.

Ça vous semble logique ?

Mais vous pouvez faire mieux que simplement offrir. Vous pouvez demandez un témoignage et surtout des recommandations.

Alors, repérez des sites que vous aimez et que vous pouvez aider (comme pour la technique n°1). Mais avant de développer une solution sur-mesure, envoyez ce message :

Une fois que vous avez terminé votre prestation, vous avez trois messages à leur rappeler :

  1. De vous laisser un témoignage (technique 6)
  2. De vous recommander (technique 7)
  3. S'ils veulent continuer avec vous, rappelez-leur qu'ils peuvent devenir de "vrais clients"

12/ Proposez à vos clients de fixer LEUR prix

Votre tarif a un surement une influence sur le nombre de clients que vous signez. Ce n'est pas un secret.

Alors, comment fixer le bon prix pour bien vivre de votre activité et décrocher des clients ?

Laissez vos clients choisir leur prix. De gratuit à ce qu'ils veulent.

Ça semble fou mais les résultats peuvent être surprenants...

Envoyez ce mail à des entreprises avec qui vous souhaitez travailler (il est presque identique à celui du point 11) :

13/ Envoyez ce tout petit mail au gros potentiel

S'il y a bien une chose qu'on oublie vite, c'est que le monde n'est pas à notre disposition.

Vous avez beau envoyer des tas de mails à de potentiels partenaires, vous pouvez être déçu de leur absence de retour.

Pourquoi ?

Les raisons peuvent être multiples.

Mais comme vous n'en savez rien, inutile de vous dire qu'ils ne sont pas intéressés. Peut-être ont-ils simplement oublié de vous répondre.

Alors, envoyez-leur cet email de relance.

14/ Supprimez vos traces embarrassantes sur le web

On ne va pas se mentir : Mieux vaut n'avoir aucune réputation plutôt qu'une mauvaise.

Vous avez beau séparer votre vie personnelle et votre vie professionnelle : il y a des champions de la recherche Google pour retrouver vos traces. Et vos prospects peuvent en faire partie.

Alors, pour éviter de faire un bad buzz, soignez ce qu'on peut trouver sur vous (et ce n'est pas le directeur marketing de Nocibé qui dira le contraire). Vous n'allez pas trouver de clients mais vous allez éviter de les faire fuir 😉 Et c'est tout aussi important !

Retirer les images compromettantes sur Google :

  1. Ouvrez une fenêtre en navigation privée
  2. Googlez votre prénom + nom (ex : Jean Dupont)
  3. Allez dans Google images et repérez les images compromettantes de vous qui apparaissent.
  4. Repérez où ces images sont postées et suivez les conseils de Google pour les retirer.

Retirer vos mentions embarrassantes

  1. Dans l'onglet "TOUS", analysez les trois premières pages de résultats. Regardez bien tout ce qui apparaît sur vous et de quoi chaque site internet parle.
  2. Contactez tous les sites où vous ne souhaitez plus apparaître pour qu'ils retirent votre nom.
  3. Dites simplement que vous ne souhaitez plus être associé à une recherche sur tel sujet... et que vous ne souhaitez plus être mentionné. Proposez une solution alternative (exemple : Proposez de remplacer votre nom par vos initiales)

Autres conseils pratiques sur vos réseaux sociaux (cliquez sur le lien pour avoir le tuto officiel) :

15/ Proposez vos services aux lecteurs d'un blog de renom.

(Cette technique est un peu plus avancée)

Vous savez ce qu'on aime dans les blogs ?

Ils regroupent une communauté de personnes qui ont les mêmes besoins, aspirations et problèmes.

  • Objectif-Photographe rassemble les photographes amateurs qui veulent progresser
  • Manger Vivant regroupe les personnes soucieuses de perdre du poids et manger plus sainement
  • TraficMania rassemble les personnes qui veulent vivre de leur blog

Que cherchent ces blogueurs ?

Proposer du contenu pertinent, soulager les souffrances leurs lecteurs, les aider à accomplir quelque chose... Avec du contenu gratuit et du contenu payant.

En résumé : ces blogueurs souhaitent apporter de la VALEUR à leur audience.

Et bonne nouvelle : Il existe des blogs sur TOUT... et donc des blogs qui rassemblent des personnes potentiellement intéressées par vos services et votre expertise.

Vous nous voyez venir ?

L'idée de cette technique est toute simple : Offrir votre prestation à l'audience de ces blogs (à une personne par blog)

Voici comment faire, en 3 étapes :

Etape 1 : Trouvez les blogs

Si vous ne connaissez pas les blogs de votre thématique, il vous suffit de taper sur Google :

  • Blog + Thématique de votre expertise (Blog Préparation Mariage, Blog SEO)
  • Comment + objectif à atteindre (Comment perdre du poids, comment mieux gérer son temps)

Etape 2 : Pré-chauffez la relation

Vous pouvez envoyer un e-mail "froid" au blogueur pour parler de votre idée. Ça pourrait marcher.

Mais vous aurez beaucoup plus de succès si le blogueur sait qui vous êtes AVANT.

  • Suivez-la/le sur ses réseaux sociaux
  • Partagez un ou plusieurs de ces articles (ou vidéos)
  • Laissez des commentaires sur 2 à 3 articles du blog. Ils doivent être longs, détaillés et ajouter de la valeur à l'article en question.

Etape 3 : Proposez votre idée

Enfin, proposez votre idée d'offrir votre service à une personne de son audience.

Voici un e-mail à personnaliser :

À ce stade, le plus important est que le blogueur puisse voir l'intérêt de proposer vos services à SON audience.

S'il voit un intérêt, vous avez deux choix :

  1. Offrir votre service à une personne de son audience via un jeu concours. (Objectif : vous faire connaître auprès d'une audience qualifiée)
  2. Proposer votre service en affiliation, c'est à dire verser une commission (à négocier) pour chaque prestation que le blogueur vous apporte (Objectif : développer votre chiffre d'affaires)

"JE NE SAIS PAS CE QUE VAUT VOTRE SERVICE"

Si le blogueur est sensible à l'idée de proposer vos services à son audience mais a un doute sur la qualité de votre prestation (vous débarquez de nulle part), alors il n'y a qu'une chose à faire :

Offrir votre service au blogueur et lui montrer la qualité de votre travail (techniquement et humainement).

Voici votre prochaine étape...

Maintenant, nous avons une question à vous poser :

Laquelle de ces 15 techniques allez-vous mettre en place en premier ?

Allez-vous rencontrer vos concurrents dans les espaces de coworking ?

Contacter vos adjacences ?

Ou encore demander un feedback à vos clients ?

Dans tous les cas, dites-le nous en laissant un commentaire juste en dessous 🙂

Leave a Reply 1 comment